Jump to content
Forums Tennis-Classim
trollix

Remboursement partiel de la cotisation adhérent à cause de l'arrêt dû au coronavirus.

Remboursement partiel de la cotisation adhérent à cause du coronavirus  

55 members have voted

  1. 1. Allez-vous demander un remboursement partiel de la cotisation Adhérent de votre club à cause de l'arrêt dû au coronavirus ?



Recommended Posts

La FFT communique à ce sujet. Quelle est votre opinion ?

image.thumb.png.c883ad846673ee4cedae01a1989892b7.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de remboursement mais nous allons surement proposer une réduction  de la cotisation sur les réinscriptions l'année prochaine a hauteur de 20% (delta entre la part de cotisation impactee par le covid soit 30% de la cotisation annuelle et ce que le club aura réellement déboursé pour rémunérer les profs en chomage partiel sur la periode sachant que l etat prend en charge 70% vs 30% pour le club).

En définitive le club aura mis de côté 20% de la cotisation annuelle que l'on peut donc offrir aux adhérents sur la prochaine saison :

- part de la cotisation annuelle qui aurait dû etre utilisée en temps normal : 30%

- part de la cotisation annuelle reellement utilisée par le club suite subvention de l'etat : 30% x 30% = 9% soit ~10%

30% - 10% = 20%

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plupart des clubs sont des assos (on vend pas une prestation comme chez Leclerc voyages...) donc je trouve un peu amusant que les gars demandent un remboursement... enfin c'est le monde dans lequel on vit!

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l’instant sur les 3 clubs où je bosse, deux n’ont eu aucune demande de remboursement (j’ai pas eu l’info du 3ème club).

Avoirs de prévu dans un, à l’étude dans les deux autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, monax a dit :

La plupart des clubs sont des assos (on vend pas une prestation comme chez Leclerc voyages...) donc je trouve un peu amusant que les gars demandent un remboursement... enfin c'est le monde dans lequel on vit!

 

Pour une asso, je suis entièrement d'accord. Pour un club commercial dont le but est de générer du bénéfice (ce qui n'est pas un mal!) et qui est souvent cher, je trouverais normal qu'il y ait un remboursement pour la prestation non effectuée. Ceci dit dans les 2 cas, il faut que les parties trouvent des solutions qui permettent aux clubs de survivre et aux adhérent de vivre au mieux leur passion. Il ne me parait pas souhaitable de baisser les cotisations l'an prochain, car il ne faut pas que les clubs s'appauvrissent. Offrir de nouveaux services (cours collectifs, animations, tournois,...) gratuits ou moins chers me parait plus constructif car cela crée de la valeur et renforce les liens associatifs. Je trouve que dans le tennis on tombe trop dans l'objectif de payer le moins cher possible. La qualité et la convivialité ont un prix. Payer permet d'avoir des structures et des enseignants de qualité. Retenir des consuméristes par une politique de prix plancher ne me parait pas être une bonne stratégie.

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc c'est qu'il y a deux périodes :

 - celle du confinement où de toute façon les adhérents ne pouvaient pas se déplacer et donc venir jouer donc de ce point de vue là, le remboursement ne peut pas se justifier

 - celle du déconfinnement mais avec certaines installations qui restent fermées du fait de décisions municipales alors que le ministère et la fédération ont mis en place un protocole de réouverture...

C'est plus la deuxième partie qui risque de poser soucis si les fermetures persistent..

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le souci est que nombreux sont les acteurs de notre société à considérer qu'à partir du moment où ils avancent de l'argent, ils sont dans une situation de consommation commerciale. Et dans notre société, on n'est pas nombreux à avoir de l'empathie pour les entités qui génèrent de la valeur monétaire.

Donc, je m'attends d'une part à ce qu'il y a une confusion entre la structure d'un club de tennis, qui est souvent une association, et une entité commerciale, et, d'autre part, à ce qu'il y ait des réclamations.

Mais il est possible (et peut-être assez probable) que je me trompe : pour le moment, je n'ai pas l'impression qu'il y ait un mouvement de réclamation auprès des structures sportives et/ou associatives.

Pour ma part, je ne demanderai pas de remboursement. Toutefois, je pense que nous subissons tous cette situation indépendante de la volonté de chacun, et que l'idéal serait que les conséquences soient assumées et partagées par toutes les parties (dans la mesure du possible et sans chercher à faire porter la responsabilité à qui que ce soit, hormis le mec qui a mangé du pangolin à Wuhan).

Par exemple, je ne réclame pas de remboursement et suis prêt à renouveller ma cotisation dès septembre, mais peut-être que le club peut proposer quelques extras en termes de services, tels que des accès supplémentaires aux courts ou plus d'invitations extérieures, ou l'organisation d'événements qui nous permettent de jouer plus la saison prochaine (tournois internes, mini-stages d'une journée, etc...).

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, denebola a dit :

Le truc c'est qu'il y a deux périodes :

 - celle du confinement où de toute façon les adhérents ne pouvaient pas se déplacer et donc venir jouer donc de ce point de vue là, le remboursement ne peut pas se justifier

 - celle du déconfinnement mais avec certaines installations qui restent fermées du fait de décisions municipales alors que le ministère et la fédération ont mis en place un protocole de réouverture...

C'est plus la deuxième partie qui risque de poser soucis si les fermetures persistent..

Les phases de déconfinement que nous vivons restent des phases de confinement (ie de privation de liberté) mais en plus light. C'est pareil, le club ne peut pas ouvrir de façon indépendante de sa volonté. C'est d'autant plus compréhensible que généralement, le président du club cherche à ouvrir et fait tout pour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi perso je n'ai jamais eu l'idée de demander de remboursement mais du coup que penser des clubs qui se sont enrichis pendant le confinement ?

Vu que les cotisations ont été encaissées et vu que les salariés au chômage partiel ont été payés par l'état (avec mes impôts :rolleyes:), certains clubs vont donc être plus riches. :)

C'est pas comme un restau où l'argent n'est pas rentré pendant 3 mois.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi perso je n'ai jamais eu l'idée de demander de remboursement mais du coup que penser des clubs qui se sont enrichis pendant le confinement ?
Vu que les cotisations ont été encaissées et vu que les salariés au chômage partiel ont été payés par l'état (avec mes impôts default_rolleyes.gif), certains clubs vont donc être plus riches.
C'est pas comme un restau où l'argent n'est pas rentré pendant 3 mois.
 
Suis membre du bureau (secrétaire) du club où je joue. Oui chômage partiel avec prise en charge partielle de la rémunération de notre BE (salarié). Par contre nous avons opté pour le maintien de sa rémunération (à charge du club) et notre unique tournoi annuel ainsi que le loto (€€€) que nous organisions ont été annulés...
Enrichissement non, on à sauvé les meubles (et accessoirement le job du coach ).
Mais chaque club est différent.


Envoyé de mon Redmi 7 en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant, on n'a pas touché un centime pour l'arrêt de garde d'enfants ni pour le chômage partiel ... Et les clubs ont effectivement maintenu dans la mesure du possible un salaire à 100% pour les DE. De notre côté, nous envisageons de lui verser une prime exceptionnelle afin de compenser sa perte sur sa partie libérale.

Au niveau des pertes de recettes, des solutions ont été trouvées notamment au niveau des impôts : le président peut demander sur la base de la bonne foi à ce que le club soit indemnisé au niveau du montant des recettes du tournoi de l'année précédente. Les conseils municipaux commencent à être mis en place et vont pouvoir débloquer les subventions. La FFT va mettre en place un plan d'aide mais le dossier sera lourd à monter et les fonds ne seront très certainement obtenus que l'an prochain.

Pourquoi ne pas proposer effectivement plus de courts l'an prochain avec l'argent reçu en indemnisation ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@marie il a l'air top ton bureau. a chaque fois vous trouvez des idees pragmatiques et emprises de bon sens. ca semble evident mais c'est finalement tres rare pour etre souligné 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ironique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ecarre a dit :

Moi perso je n'ai jamais eu l'idée de demander de remboursement mais du coup que penser des clubs qui se sont enrichis pendant le confinement ?

Vu que les cotisations ont été encaissées et vu que les salariés au chômage partiel ont été payés par l'état (avec mes impôts :rolleyes:), certains clubs vont donc être plus riches. :)

C'est pas comme un restau où l'argent n'est pas rentré pendant 3 mois.

 

Peut-être un peu fort comme termes.

 

il y a 18 minutes, marie a dit :

C'est ironique ?

Parfois @kramer sait être sérieux B)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, sean95 a dit :

Parfois @kramer sait être sérieux B)

Il fait tellement d'humour que j'ai un doute :D:P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, marie a dit :

 De notre côté, nous envisageons de lui verser une prime exceptionnelle afin de compenser sa perte sur sa partie libérale.

Ca c'est remarquable. Bravo à vous!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, marie a dit :

C'est ironique ?

non c'est sincère. quand je compare ce que vous faites et les usines a gaz montées dans mon club je suis franchement admiratif

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, marie a dit :

C'est ironique ?

Sur le coup, non je crois pas que ça soit ironique. Les idées que tu exprimes dans ton étant  excellentes... Y'a aucune raison que kramer soit ironique. Au contraire, je pense...

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, trollix a dit :

Sur le coup, non je crois pas que ça soit ironique. Les idées que tu exprimes dans ton étant  excellentes... Y'a aucune raison que kramer soit ironique. Au contraire, je pense...

 

il y a 1 minute, kramer a dit :

non c'est sincère. quand je compare ce que vous faites et les usines a gaz montées dans mon club je suis franchement admiratif

Bon , ben il a répondu lui-même... On est en phase

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! Je vais prendre la grosse tête B):lol: je pense que j'ai la chance d'avoir le même point de vue et la même vision des choses que mon président. Nous travaillons depuis 7 ans ensemble même si cela sera très certainement notre dernier mandat. Il faut aussi savoir que je parle très souvent des idées émanant de classim en réunion de bureau pour pouvoir échanger là-dessus. @denebola m'a aussi beaucoup aidé sur quelques sujets.

Pour la prime, on essaie habituellement d'en donner toujours une dans l'année surtout lorsqu'on fait du bénéfice. Cela nous parait normal au vu de l'investissement de notre DES au quotidien. Notre club fonctionne bien grâce à lui, c'est notre meilleur atout comme je dis souvent.

L'an prochain, on devait augmenter les cotisations de 5 euros pour nous permettre de financer l'arrivée d'une 2e DE qui l'épaulera 5 heures par semaine. Au vu du contexte, je trouve que cela serait déplacé de demander une augmentation, je ne vois pas comment le formuler pour que les adhérents le prennent bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vais pas demander de remboursement. 

Cependant : 

  • je comprends que des gens dans des situations financières compliquées aient besoin de trouver des fonds là ou ils peuvent en cette période difficile... 
  • si un des clubs ou je joue n'avait pas réouvert alors qu'ils avaient l'autorisation j'y aurais réfléchis. Mon club de padel étant fermé par contrainte administrative, la question ne se pose pas.
  • je ne suis pas du tout d'accord avec le mail de la FFT, tout dépend du prix que tu paies selon moi. Je paie très cher un club avec employés etc... Je me sens carrément dans une relation client/prestataire et j'attends un niveau de prestation élevé (terrains entretenus et accessibles, qualité des entrainements etc...) à la hauteur de ce que je paie. C'est le cas dans mon club privé de Padel ou le service est exceptionnel, dans mon ancien club de tennis réputé pour avoir la meilleure ambiance de la région, pas vraiment dans mon club de tennis principal actuel. Enfin bref c'est au feeling, c'est la 2eme fois que je me sens + "client" que "membre", sans doute lié à l'ambiance "club pour parisiens sur la côte" (c'est mon 2eme club du style) 
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, John Dunbar a dit :

je comprends que des gens dans des situations financières compliquées aient besoin de trouver des fonds là ou ils peuvent en cette période difficile...

Effectivement, c'est ce qu'on souhaite proposer également aux familles en difficultés financières seulement si elles nous le demandent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne demanderai pas de remboursement mais le mail de la FFT me semble complètement hallucinant :D

Chez nous ils vont offrir en dédommagement des cours collectifs un accès été aux cours puisque beaucoup des personnes qui jouent en cours collectifs en sont pas adhérents.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, kramer a dit :

Les phases de déconfinement que nous vivons restent des phases de confinement (ie de privation de liberté) mais en plus light. C'est pareil, le club ne peut pas ouvrir de façon indépendante de sa volonté. C'est d'autant plus compréhensible que généralement, le président du club cherche à ouvrir et fait tout pour.

Sur le principe je suis d'accord avec toi mais dans la tête des gens, il y a une bascule. Certains sont retournés bosser, peuvent se rendre dans les magasins donc ils ne trouvent pas normal que les clubs soient encore fermés... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, denebola a dit :

Sur le principe je suis d'accord avec toi mais dans la tête des gens, il y a une bascule. Certains sont retournés bosser, peuvent se rendre dans les magasins donc ils ne trouvent pas normal que les clubs soient encore fermés... ;)

C'est juste inadmissible que certains clubs soient encore fermés comme c'est inadmissible qu'ils aient été fermés!!! Mais dans les 2 cas, ce n'est pas la faute du club, mais des minables qui interdisent. Donc, c'est aux minables de rembourser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×