Jump to content
Forums Tennis-Classim

Alteo

Membre
  • Content count

    1342
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Alteo

  • Rank
    L'adversaire providentiel des NC qui veulent perfer

Profile Information

  • Sexe
    Homme

Info Tennis

  • Classement
    30/2
  • Ligue
    Seine et Marne
  • Club
    de tennis
  • Raquette
    Babolat
  • Modèle
    Pure Strike 16/19
  • Joueur préféré
    Roger Uniqlo
  • Joueuse préférée
    Suzanne Lenglen

Recent Profile Visitors

2466 profile views
  1. Match à handicap rémunéré

    Ca dépend... C'est un Ukrainien, ton pote ? Si oui, tu aurais pu tenter.
  2. Oui, le seul cadre à m'avoir fait oublier la Pro Staff 97.... Mais vraiment, en plus : c'est en tapant ces lignes que je me suis rappelé que j'en avais une, qui doit traîner quelque part dans mon garage. Du coup, je ne sais pas ce qu'il lui trouvait de bizarre, Chris...
  3. J'ai la Pure Strike 16/19, et j'ai testé avant ça la Pure Strike 100. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la 16/19 a plus de patate que la 100, malgré son tamis plus petit. Elle est également plus stable (forcément), plus "contrôle" (forcément bis), mais un peu plus exigeante (forcément ter). La 100 est extrêmement polyvalente et maniable. C'est une vraie raquette passe-partout, très bonne dans tous les domaines mais pas particulièrement excellente ou enthousiasmante dans l'un, quoi qu'elle manque peut-être d'un peu de puissance par rapport à d'autres cadres. Si tu cherches de la puissance, je ne te la conseille pas. En revanche, si tu cherches une raquette de 300g vive, facile à prendre en main, et capable de t'accompagner dans toutes les difficultés. A titre personnel, j'avais bien aimé la Pure Strike 100, mais elle n'avait pas ce petit truc dans le toucher qui aurait pu provoquer le coup de coeur ; à l'inverse, la 16/19 avait cette petite étincelle au contact de la balle. Mais ça, c'est subjectif.
  4. Syndrôme double fautes ?

    A mon sens, la partie la plus importante dans le service est effectivement le lancer de balle : ce qui compte le plus lorsqu'on frappe la balle n'est pas, selon mon humble point de vue, la boucle, la force ou l'appui des jambes, c'est l'endroit où se situe la balle au moment où on la frappe. Attention ! Je ne dis pas que la boucle, la force ou l'appui ne sont pas importants, bien au contraire ! Mais simplement, si la balle est mal placée au moment du lancer, on peut avoir la meilleure technique du monde, la frappe ne sera pas optimale Donc, pour moi, si le bras gauche est défaillant, c'est là que tu dois attirer toute ta concentration. Personnellement, c'est ce que j'ai fini par faire : j'ai arrêté de penser à ce qui se passait sur les jambes et le bras droit pour me concentrer uniquement sur le bras gauche. J'ai réalisé qu'à partir du moment où le lancer de balle était correct, tout le reste du service pourvait être effectué instinctivement. (Mais cela marche surtout parce que j'ai déjà abordé la technique du bras droit, bien sûr ; tu as toi-même déjà appris la technique du service, et tu peux donc, je pense, laisser ton bras droit et tes jambes en "pilotage automatique", néanmoins, cela fonctonnera moins pour un débutant qui doit tout apprendre de zéro) Ma suggestion en match : après avoir trouvé préalablement l'endroit où tu frappes la balle de la manière la plus optimale, focalise-toi à ne viser que cette position avec ton bras gauche. Et ne démarre ta frappe que si la balle est bien dans cet endroit sans chercher à comprendre comment tu fais, quitte à recommencer autant de fois que nécessaire (on s'en fiche que ça fasse attendre l'adversaire, tu as le droit de faire ça). Ca te libèrera de la pression. As-tu essayé de lancer la balle sur le bout des doigts et le bras tendu ?
  5. Réapprendre ou apprendre la mécanique du service

    Et une vidéo où tu es habillé en Artengo de la tête aux pieds, sinon, tu perds en crédibilité d'ambassadeur.
  6. Raquette plus tolérante

    Essaie la Pro Staff 97 version 2018 : elle est blanche, elle est noire, elle est fabriquée en Asie, donc elle est plus tolérante puisqu'elle n'est pas raciste. (Ah ? Pas "tolérante" dans ce sens-là ? Ok, je sors..... )
  7. Pendant les 18 semi-mois* où une Pro Staff 97LS m'accompagnait sur les courts, je l'ai cordée en Artengo TA990 Spin (devenu TA990 Power depuis), un cordage que j'ai trouvé plutôt souple et confortable pour un mono. L'association des deux offrait des très bonnes sensations, avec une bonne dose de puissance et une prise d'effet qui me faisait presque passer pour un lifteur, moi qui joue à plat. A la base, je joue plutôt en multi, pour le confort et les sensations, mais la PS 97LS étant une mangeuse de cordage, elle me sciait ce type de cordage en 3 heures de jeu. Du coup, j'ai opté pour le mono de chez Décathlon, pour finir agréablement surpris. Peut-être une idée à essayer... * "Semi-mois", carur cette période, j'ai alterné avec une Artengo TR990
  8. TA 990 SPIN

    Nan, mais heureusement que les tenues Artengo sont moches ! Non parce que là, avec la qualité qui a progressé (très correcte mais toutefois clairement en retrait par rapport à Nike, Adidas et même... Uniqlo), l'efficacité technique et le prix très abordable, si en plus elles étaient belles, tous les français seraient habillés en Artengo sur les courts de tennis. Sinon, le Décathlon de Californie est situé à San Francisco, plus précisément à Emeryville (pour ce qui est de la grande surface telle qu'on la connaît ; un essai avait été fait au préalable avec un petit magasin dans le centre de San Francisco).
  9. TA 990 SPIN

    Sur la question des noms, je suis plutô mitigé. D'un côté, il y a un aspect très clair : le chiffre de la centaine désigne une hiérarchie de gamme. 100 pour les débutants et occasionnels, 500 pour les pratiquants réguliers mais non-experts, 900 pour les compétiteurs et les exigeants. C'est d'ailleurs une numérotation harmonisée dans l'ensemble des produits Décathlon. Mais ensuite, les marques-passion font un peu ce qu'elles veulent. Chez Artengo, le chiffre des dizaines ne semble pas correspondre à un quelconque ordre. La 990 est une 900 plus lourde et plus exigeante, les deux n'ont rien à voir avec la 960, et toutes trois sont plutôt traitées d'égale à égale dans la gamme 900. Pour le cordage, c'est moins clair : la gamme 900 correspond à des mono-filaments, là où le multi-filaments porte le nom de TA530. Est-ce à dire qu'ils considèrent le multi inférieur au mono ? Et pour trouver encore moins clair chez Décathlon, il faut aller voir du côté des VTT : la gamme est divisée en types de pratique, qui sont ensuite réparties en niveau. Il faut donc bien connaître le domaine pour comprendre que le Rockrider ST 900 (haut de gamme de la pratique loisir) est moins bien que le Rockrider XC 100 (entrée de gamme de la pratique compétition).
  10. TA 990 SPIN

    Le problème de Décathlon est le même depuis toujours : les produits maison souffrent d'un fort déficit d'image. Y compris dans le domaine du vélo, qui est pourtant le rayon dans lequel ils ont le plus de crédibilité et d'histoire. Alors le tennis... La stratégie de privilégier les marques-passion, c'est au pire une volonté de se concentrer sur le coeur de la clientèle de Décathlon, à savoir les sportifs occasionnels ou à régularité moyenne, ou au mieux, une confiance dans la capacité des Artengo, Quechua, Rockrider et autre Kalenji à se faire une place aux côtés de Nike, Salomon et autres Babolat. Sauf que cette seconde situation est encore loin d'être établie à l'heure actuelle, surtout dans l'habillement : les produits bleus, on sait que c'est bien et pas cher, mais rarement que c'est technique et pointu, et comme c'est accessible, ça claque moins. Vendre exclusivement des produits Décathlon, c'est se fermer aux clients pointus qui ont davantage confiance dans une grande marque et à ceux qui préfèrent porter une virgule ou 3 bandes sur le torse ou aux pieds (quelqu'en soient les raisons), et ils sont particulièrement nombreux. Ce n'est pas pour rien qu'Intersport opte justement pour la stratégie inverse de Décathlon : ils savent qu'il y a une réelle opportunité sur ce marché.
  11. TA 990 SPIN

    Marketing, oui. Mais je pense aussi et surtout que c'est une manière de mieux faire de la place au pentagonal TA930 Spin. C'est marrant, d'ailleurs, qu'on retire le nom "Spin" du TA990 pour le remplacer par "Power", parce que c'était davantage la composante "prise d'effet" que j'avais retenu de ce cordage que le côté "puissance" (mais pour moi, c'est plus un cordage polyvalent qui gratte bien qu'un pur cordage typé prise d'effet).
  12. Remplacement Wilson Pro Staff 97 CV

    Sacrée promo, ça !!!!! Bon, c'est juste dommage que ce ne soit que sur la jauge 1,40.... @jeje59, tu veux pas aligner ce tarif sur la jauge 1,30 ?
  13. Changement de raquette

    Pourtant, je la trouve quand même plutôt tolérante, moi, la TR960.... malgré son côté bipolaire. Sinon, les raquettes Tecno Pro, je sais pas ce que ça vaut.... Mais je sais qu'il ne faut pas confondre avec Tecnifibre.
  14. Remplacement Wilson Pro Staff 97 CV

    Essaie le Signum Pro Micronite, si tu veux un cordage confortable qui garde assez de fermeté et de peps. Pour un cordage confort, je te suggère le Dunlop Silk. Sinon, le jour où tu gagnes au Loto, X-One ou TGV.
  15. raquette federer

    Et puis, il y a des joueurs en loisir qui sont réceptifs à ce genre de modèle.
×