Jump to content
Forums Tennis-Classim

Alteo

Membre
  • Content count

    1806
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Alteo

  • Rank
    L'adversaire providentiel des NC qui veulent perfer

Profile Information

  • Sexe
    Homme

Info Tennis

  • Classement
    30/2
  • Ligue
    Seine et Marne
  • Club
    de tennis
  • Raquette
    Babolat
  • Modèle
    Pure Strike 16/19
  • Joueur préféré
    Roger Uniqlo
  • Joueuse préférée
    Suzanne Lenglen

Recent Profile Visitors

3789 profile views
  1. Différence catégories Senior et +35H / +45H ?

    Je dirais qu'en +45, tu es sûr de rencontrer des vieux qui ont gardé la tradition d'offrir le verre au vaincu, alors qu'en Senior, on tombe plus souvent sur des jeunes qui ont perdu les bonnes manières, et que ça déteint de plus en plus sur les +35. Si tu perds beaucoup au premier tour, jouer en +45 te permet donc d'avoir payé 20€ pour un verre de Coca, ce qui est intéressant, surtout dans cette période où les JA ne laissent plus les balles.
  2. Stage été 2021 Ile de France

    Ah ! Alors si la 3ème semaine s'ouvre et si on peut ne pas faire le stage sur 5 jours, alors ça pourrait faciliter ma négociation de congés. J'assure l'intérim de ma cheffe les deux premières semaines d'août et ça ne l'arrange pas trop que je sois absent quand elle n'est pas là. Un stage en 3ème semaine me permettrait de mieux coller à mes contraintes, mais j'aurais juste besoin d'être au boulot le lundi pour la 'passation". Je vais donc suivre ce que font @Tipi et Mlle Tipi. Ainsi que les potentiels autres intéressés. Par contre, j'espère que cette solution, si elle se met en place, ne bousculera pas ton calendrier, Denebola...
  3. Stage été 2021 Ile de France

    Bon.... Ca fait un moment que je me dis qu'il faut que je repasse sous le regard expert de @denebola. Le stage sur la semaine du 9 août pourrait m'intéresser, sous réserve que je parvienne à négocier mes congés. Est-ce qu'il faut passer par le formulaire d'inscription, pour participer, ou est-ce qu'un MP avec remise du chèque le jour J suffit ?
  4. Artengo TS 990

    Je n'ai pas de confirmation officielle, mais après avoir vécu 3 fois le souci de fissure sur la TR960, on m'a donné la possibilité de tester une nouvelle série dans laquelle Artengo avait, entre autres, amélioré le souci de peinture, et effectivement, celle-ci n'a pas bougé en environ 40 heures de jeu (là où l'une de mes raquettes avait fissuré après 30 minutes seulement, par exemple).
  5. Babolat Pure Strike 16/19

    Je ne pourrais peut-être pas être le plus objectif possible sur ce point, c'est un ressenti qui est unique à chacun. A titre très personnel, je n'ai jamais senti les 305g de cette Pure Strike 16/19 comme un handicap... mais il faut aussi prendre en compte le fait que j'ai joué pendant des années avec des Pro Staff de 315g En revanche, lors de mes deux derniers matchs libres (qui comptaient dans le classement et que j'ai donc abordés comme des tournois), je suis tombé sur des adversaires qui ont fait traîner la confrontation, et au bout de 2 heures, je commençais à sentir le poids de cette raquette. Habituellement, la Pure Strike 16/19 ne me pose pas de souci et son poids se fait oublier. Mais pour ces deux matchs où j'étais un peu pressé de finir, un peu agacé de voir les points traîner et un peu à court de motivation à cause du stress, j'ai étrangement senti l'exigence de cette raquette. Néanmoins, ce n'est pas qu'elle m'a handicapé. Je dirais plutôt que son inertie et son poids se sont fait un peu plus ressentir, sans que ça ne me perturbe plus que cela. A tester, donc. Surtout si tu viens de la 100, qui est autrement plus maniable et moins exigeante. Je pense qu'il est toujours intéressant de rester sur du 300g pour garder un minimum de maniabilité. Mais 305g, ce n'est pas insurmontable, et il faut tester avec objectivité. Pour ce qui est de la Radical MP, c'est, sur le papier, une bonne alternative. Malheureusement, je ne l'ai essayé qu'une fois, il y a longtemps, à une époque où je jouais en Pro Staff 97. Je ne me rappelle plus trop de ce qu'elle avait dans le ventre, je rappelle juste qu'elle était plus facile à prendre en main que la Pro Staff. Je la retesterai, à l'occasion. Sinon, tu peux aussi essayer la TR960 Precision d'Artengo.
  6. Les Artengo série 900

    C'est effectivement la seule à dépasser les 300g non cordée, à ma connaissance. Pour qu'il y en ait davantage, il faudrait qu'il y ait de la demande. Soit de la part des pros, soit de la part des clients. Y'a plus qu'à se mobiliser en masse pour acheter des TR960 Precision Pro, liquider leur stock et leur faire comprendre qu'on veut des cadres à plus de 300g.
  7. Les Artengo série 900

    Ca rejoint effectivement ce que m'a dit le vendeur qui m'a confié l'exemplaire test que j'ai eu : la 960 Précision Pro était une demande des joueurs sous contrat Artengo, et tant qu'à créer un nouveau modèle avec un "nouveau" moule, ils l'ont produite également pour le grand public.
  8. Les Artengo série 900

    Second test avec la TR960 Precision Pro, cette fois en entraînement, et cette fois en alternant avec la Pure Strike 16/19, et donc en comparant directement les deux (Artengo plaçant ce modèle en concurrente directe de cette Babolat). Alors, je confirme la première impression que j'ai eue : la TR960 Precision Pro s'adresse bien au même profil de joueurs, et un possesseur de Pure Strike 16/19 n'aura aucun mal à y trouver ses marques. J'ai alterné entre les deux sans perturbation, et en réussissant les mêmes frappes. Côté puissance, maniabilité et contrôle, franchement, elles ne me paraissent pas tant que ça éloignées (ou alors je suis insensible ). Par contre, elles ont bien leur propre caractère. La lilloise est plus souple, plus confortable, et un poil moins stable que la lyonnaise : en fait, elle vibre un peu plus (peut-être à cause de son cordage mono-filament d'origine, là où ma Pure Strike est dotée d'un multi-filament M7 ?), mais cela ne se remarque qu'en les comparant directement. Après quelques frappes, ce petit manque de stabilité s'oublie, et dans l'absolu, la TR960 reste très bonne dans ce domaine. Surtout, elles offrent vraiment des sensations de jeu très différentes : l'Artengo est très feutrée, très agréable, et la Babolat est très franche, très directe. Mais dans tous les cas, la TR960 Precision Pro n'apporte pas grand chose par rapport à une Pure Strike 16/19. Moi qui ai déjà la seconde, je n'achèterai donc pas cette nouveauté de chez Décathlon. Par contre, pour quelqu'un qui doit choisir entre les deux, je dirais que ce sera une affaire de goût... et de budget, car l'Artengo TR960 Precision Pro reste une excellente raquette qui ne sera jamais un mauvais choix, même face à la Pure Strike 16/19, pour un prix à moitié inférieur.
  9. 1er tournoi

    Ca me rappelle un match, une fois.... Je tombe contre un mec classé NC, et qui.... quand il est au service, me met des mines en première balle que je touche à peine, et quand il est au retour, me met des mines que je touche à peine. Au final, je ne joue quasiment pas, je me prends la bicyclette logique, et à la fin, le mec me sort : "tu as bien joué". En fait, le gars était en 3ème série, mais s'est fait une grosse blessure à la main qui l'a éloigné des courts pendant plusieurs années, et c'était son premier tournoi depuis. Avec le recul, je me dis que j'aurais pu ouvrir une cagnotte Leetchi pour le club, plutôt que de brûler du sans-plomb, si c'était juste pour leur donner de l'argent.
  10. Les Artengo série 900

    Ca y est, j'ai testé cette TR960 Precision Pro 16x19. Par contre, je l'ai fait en compétition, ce n'est pas vraiment l'idéal, donc il va y avoir quelques nuances à apporter quand même. Mais pour un premier contact, j'aime beaucoup ! C'est une raquette particulièrement stable et confortable. A l'impact, elle fait une espèce de "poc" ultra-appréciable, elle offre vraiment d'excellentes sensations, en étant ferme mais pas trop. Elle a l'air d'envoyer.... a priori. Je mets quelques nuances sur ce point, car j'ai joué en match, donc avec du stress et des coups retenus. Sur quelques points, j'ai senti qu'elle pouvait être puissante, mais ce sera à confirmer lors d'un autre test. Je mets aussi une nuance sur la précision et le contrôle : elle a l'air d'offrir des prestations correctes à ce niveau. Mais là, en match, avec le stress, je n'ai pas vraiment pu le vérifier précisément. Mais une indication quand même : j'ai globalement trouvé cette raquette plutôt efficace, même si elle avait son cordage d'origine, connu pour être tout pourri. Par contre, globalement, les sensations de jeu restent très différentes de celles d'une TR960 Precision normale. Il n'y a pas ce petit contact qui fait le charme de la version 645cm², mais même si c'est différent, ça n'en demeure pas moins agréable. On va dire qu'elle a son propre caractère. Et en définitive, c'est vraiment une raquette totalement différente, moins accessible et moins maniable, que je me mettrais pas entre toutes les mains. Maintenant, si je devais comparer à la Babolat Pure Strike 16x19, je dirais que ça se vaut assez. On retrouve à peu près les mêmes qualités, avec des sensations différentes, mais pas opposées. Ce sont réellement deux raquettes qui s'adressent au même public et qui, si je puis dire, s'utilisent de la même manière. Si j'avais eu le choix entre les deux, j'aurais longuement hésité (avant de prendre les deux... ou de prendre juste l'Artengo, parce que j'adore Artengo et parce qu'elle est moins chère... ). Mais en ayant déjà une Pure Strike, l'achat d'une TR960 Precision Pro ne se justifie pas tellement. Je vais essayer de trouver un moment pour la tester à nouveau. On va voir...
  11. Les Artengo série 900

    En effet, il y a un petit air de ressemblance... Tu crois qu'Artengo s'est fait couillonner par Head, qui aurait volontairement mis une annonce sur LeBonCoin en disant "Vends authentique moule de Prestige, TBE, remise en mains propres à Vienne uniquement" alors qu'il s'agissait d'un vieux moule de Radical qui traînait ?
  12. Les Artengo série 900

    Tadaaaa ! Voici ce que j'ai réussi à dégotter : Je me promenais tranquillement chez Décathlon quand, en fouinant dans le rayon tennis, derrière des exemplaires neufs, je vois une TR960 Precision de test. Je trouve ça étrange, je la regarde plus attentivement, je vois que les montants ont une forme inhabituelle... Je la prends, et là ! Une TR960 Precision Pro ! Dans sa version 16x19, qui plus est ! Je la prends, je vais voir le vendeur, et lui demande si je peux la prendre en test. On discute un peu, et il m'explique que cette raquette n'est plus disponible parce qu'il y a eu un rappel des produits, à cause d'une erreur d'étiquetage des tailles de manche, et qu'il n'y a que 2 ou 3 raquettes-test en France. L'une d'elles est donc entre mes mains. Première constatation visuelle : le moule est différent de la version classique. Elle ne sort absolument pas du même. Et pour cause : selon les informations que me donne le vendeur, il s'agirait d'un moule de Head Prestige, qu'Artengo aurait racheté. Il m'explique que ce modèle est une demande des joueurs sous contrat, qui souhaitaient avoir un modèle à tamis plus petit que le répandu 100cm², qu'on retrouve sur toutes les raquettes Artengo de la gamme 900, de manière à avoir plus de contrôle. Artengo n'ayant pas de moule pour raquette à tamis de 630cm², ils l'ont donc chiné chez Head. Et comme ils devaient développer une nouvelle raquette pour les joueurs sous contrat, elle allait forcément arriver dans les étals des magasins Décathlon, même si elle ne répondra pas forcément à la cible habituelle des joueurs grand public (puisque cette raquette s'adresse à un profil plus spécifique). Quand on a ça en tête, et qu'on regarde la Prestige MP, on voit qu'effectivement, il y a bien un air de ressemblance. Pour le coup, j'ai même trouvé que la forme des montants et le bas du coeur me rappelait la Pro Staff 97... mais c'est peut-être un hasard... En tout cas, c'est clairement une raquette différente de la TR960 "normale". Je la teste normalement dans la semaine... en match. (Ma seule occasion de jouer ici et pendant la durée du test, c'est lors d'un match...)
  13. Babolat Pure Strike 16/19

    Je dirais que c'est juste que... Nan, je plaisante !! Ne t'inquiète pas, ce n'est certainement pas une question de niveau. Ou plutôt, il faut avoir l'habitude de jouer engagé pour envoyer des balles longues avec cette raquette qui priviligie davantage le contrôle que la puissance. Je pense que, dans ta situation, tu peux tenter une raquette plus maniable et davantage portée sur la puissance. Peut-être la Pure Drive, pour rester des Babalat, la Wilson Ultra ou la Clash, ou l'Artengo TR990 Pro. Et sans vouloir mettre en avant mon attachement à la marque de Décathlon, pour avoir essayé cette TR990 Pro, je pense qu'elle pourra répondre à ton besoin, de part sa maniablité exemplaire qui te permettra de la prendre en main plus facilement et de mieux trouver le relâchement dont tu auras besoin pour aller chercher la longueur de balle que tu souhaites, et sa puissance intrinsèque, qui d'aidera dans ce domaine.
  14. Nouveau Multi , BABOLAT M 7

    Petit retour en premières impressions sur ce M7 (oui, il a fallu attendre 6 mois pour que je le teste, le temps de casser deux cordages auparavant). Anecdote rigolote : je sors ma Pure Strike 16/19 cordée en M7 en tournoi, sur une balle de match en ma faveur où je reçois le service de mon adversaire, après avoir cassé le précédent cordage sur sa première balle faute. Et comme il fera une double-faute, au final, mon premier contact avec le M7 sera donc un simple renvoi de balle. Mais j'ai quand même eu l'occasion de jouer plus longuement avec, après ce match. Bref... Les premières impressions que j'ai de ce cordage est qu'il n'est franchement pas mal du tout ! Je l'ai pris en jauge 1,25, tendu à 24/23, et il est particulièrement confortable. Le contact est plutôt ferme, juste comme il faut, ce qui offre des sensations à la frappe franches et appréciables. On n'est pas au niveau de douceur du Dunlop Silk, mais ça reste agréable, et cette fermeté rappelle plutôt le Tecnifibre TGV. La puissance est bonne, les frappes sont pêchues.... sans l'être toutefois à un niveau exceptionnel. Je n'ai, notamment, pas l'impression qu'elles le sont au niveau du TGV, par exemple. Mais ça ne lui ôte aucunement ses qualités sur ce point. Au contraire, le M7 me semble être l'un des multi les plus puissants que j'ai pu tester, un peu derrière le Tecnifibre, mais devant le Solinco X-Natural ou le MSV Soft Touch. Une réserve toutefois : j'ai ici un M7 en jauge 1,25, alors que j'utilisais des multi en jauge 1,30 jusqu'à présent. L'impression de puissance peut donc être faussée. Enfin, côté prise d'effet, eh bien.... vu que je frappe à plat, il m'est difficile d'avoir un avis tranché sur la question. Mais lors des deux matchs que j'ai joués avec, mes chops passaient bien et j'avais un bon contrôle de balle. A voir sur plus long terme, mais je pense que les frappes à plat lui correspondent mieux. Attention quand même : il bouge pas mal ! Ce n'est pas le pire que j'ai connu en la matière, loin de là. Mais ce n'est pas non plus le cordage le plus stable que j'ai eu entre les mains. Au final, ce M7 est un excellent cordage, plutôt complet. A l'occasion, je ferai une comparaison directe avec le TGV (idéalement à jauge égale), mais le Babolat me paraît être une alternative extrêmement crédible au Tecnifibre.
  15. Multi pure strike

    C'est une très bonne question, ça. Je n'ai pas la réponse, mais je me la suis posée pas plus tard que le week-end dernier, quand, en utilisant le Babolat M7 pour la première fois sur ma Pure Strike 16/19, je vois que la corde bouge sans que ça ne me perturbe plus que cela. Mais vu que nombreux sont ceux qui s'en plaignent et puisqu'il existe des accessoires pour empêcher le cordage de bouger, je suppose que c'est un réel problème. J'imagine que ce sont surtout les lifteurs qui sont impactés ? Si quelqu'un a la réponse, je suis preneur.
×