Jump to content
Forums Tennis-Classim

Alteo

Membre
  • Content count

    1442
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Alteo

  • Rank
    L'adversaire providentiel des NC qui veulent perfer

Profile Information

  • Sexe
    Homme

Info Tennis

  • Classement
    30/2
  • Ligue
    Seine et Marne
  • Club
    de tennis
  • Raquette
    Babolat
  • Modèle
    Pure Strike 16/19
  • Joueur préféré
    Roger Uniqlo
  • Joueuse préférée
    Suzanne Lenglen

Recent Profile Visitors

2842 profile views
  1. Sénior ou +35, quel tournoi privilégier ?

    Je m'étais posé la même question, le jour où j'ai passé mon 35ème balai. Au début, je me suis dit que les tournois 35+ étaient l'occasion de rencontrer des "vieux" moins physiques que moi, et au final, j'ai fait mon premier match +35 contre un gars qui était plus jeune que moi d'un an. Et après, j'ai réalisé qu'en +35, on tombe beaucoup plus sur des joueurs expérimentés, capables de ruser et de compenser le présumé manque de physique, et mentalement plus solides. Alors qu'en Senior, on tombe parfois sur des jeunes dont c'est la première expérience de compétition et qui craquent à la première faute directe.
  2. 4ème série - Blocage mental tournoi

    J'ai eu plus ou moins le même souci de blocage en tournoi (et en match en général, amical ou non) que toi. Si ça peut te rassurer, j'ai fini par m'en sortir. Si ça peut ne pas te rassurer, il m'a fallu plus de 10 ans. A ma décharge, pendant 7 ans, j'ai fait de la compétition sans savoir que Classim existait, et donc sans bénéficier d'une analyse fine de mon jeu qui m'aurait permis de comprendre que j'étais sur les mauvais rails côté maîtrise technique. Mon avis : je pense que le souci des joueurs qui coincent en 4ème série est qu'ils sont trop focalisés sur le fait qu'ils sont en phase de progression. Ils jouent alors avec l'idée, consciente ou non, qu'ils entrent sur le terrain avec une technique encore en construction. Cela se traduit par : - le fait qu' ils jouent leurs matchs en vérifiant, consciemment ou inconsciemment, que leur propre gestuelle est correcte - le fait qu'ils frappent la balle sans se demander où ils vont l'envoyer et ce qu'ils vont en faire - le fait qu'ils remettent en question leur maîtrise technique à la première faute directe - le fait de faire des fautes directes parce qu'il remettent en question leur maîtrise technique (d'où un cercle vicieux) A mon sens, le secret de la victoire dans un match de tennis ne tient pas à la technique pure, mais à l'état d'esprit qu'on affiche sur le terrain, à ses intentions et à son niveau physique. Je n'irais pas à dire qu'une maîtrise technique est inutile, au contraire ! Elle est indispensable pour viser le plus haut de performance qu'on peut afficher. Mais elle ne l'est pas s'il s'agit simplement de remettre la balle de l'autre côté du terrain sans faire la faute... ce qu'on demande principalement en 4ème série. Je sais que c'est dur à mettre en pratique, mais ma suggestion est, en tournoi, d'entrer sur le court en gardant à l'esprit que tu sais jouer au tennis et de mettre chaque faute directe sur le compte du manque de chance ou de l'adversaire qui a réussi à envoyer une balle qui ne t'a pas permis d'être dans les meilleurs conditions de frappe. Et dans ces conditions, la seule chose à laquelle tu devras penser, c'est taper dans la balle, dans la direction que tu souhaites. Si tu rates et fais une faute directe, le fautif sera l'adversaire qui a su te faire déjouer, mais jamais ta technique qui aura failli : inutile, donc, d'y repenser. Quand tu conduis une voiture, tu ne te poses jamais la question de savoir si ta manière de jouer avec l'embrayage et ta technique de manipulation du levier de vitesse est suffisamment bonne pour tirer le meilleur de ton moteur, et jamais tu ne remets en question ta conduire quand tu mets la main sur le régulateur de vitesse quand tu essaies d'actionner ton clignotant : tu utilises ta voiture instinctivement, et tu te focalises sur l'endroit où tu l'emmènes plus que sur la manière dont tu la conduis. En match de tennis, ça doit être pareil : tu joues avec la seule intention de renvoyer la balle et tu laisses tout le reste à l'instinct. Et à force, ça rentrera tout seul. Je pense même qu'à 30/5, il n'est pas nécessaire de te prendre la tête avec la tactique. Concentre-toi sur le renvoi de la balle dans le terrain adverse, et uniquement sur ça.
  3. Multifilament solide

    Tiens, je découvre Tier One. Quelqu'un a un retour sur le multi qu'ils proposent, le Triumph (qui ne doit pas être une moto, je suppose...) ?
  4. Et pourquoi ne pas envisager une... Artengo TR990 Pro, si l'idée est de passer sur un poids supérieur ? L'avantage de ce cadre dans ton cas particulier est double : déjà, tu ne seras pas trop dépaysé, et ensuite, cette raquette est d'une maniabilité intéressante pour son poids. Donc, la prise en main devrait être une formalité. Bon, après, tu n'auras peut-être pas trop l'impression de changer, bien que les sensations sont quand même assez différentes par rapport à la TR900.
  5. C'est vrai que le club de Courcouronnes de Fidgy est sympa. En particulier, bien sûr, les courts couverts tout neufs, tout propres, sans trop d'écho, et effectivement chauffés. Le club house est sympa et la surface est parfaite. Si vous êtes dans l'Essonne et que vous cherchez un club, Courcouronnes, c'est top. (Et si ce message vous fait gagner des adhérents, Fidgy, j'espère que tu m'inviteras pour y jouer )
  6. Wilson Ultra 100 V3.0

    Ah, très bien ! Je découvre le visage de Jéjé. Intéressant. Sinon, la Wilson Ultra 100 v3.0 ? Euh.... J'ai plus prêté attention à Jéjé qu'à la raquette. Je vais me remater la vidéo.....
  7. Les Artengo série 900

    Ah oui, voilà !! Je cherchais cette vidéo partout !! Je vais faire des cauchemars cette nuit, maintenant....
  8. Les Artengo série 900

    C'est marrant, quand même, de voir à quel les étapes de fabrication se ressemblent entre Wilson et Artengo. C'est encore plus marrant quand on pense qu'il s'agit d'une "vieille" nCode chez Wilson et d'une plus récente TR990 chez Artengo : soit les techniques n'ont pas évolué, soit Artengo a récupéré les anciennes lignes de Wilson. Je note aussi que ni WIlson ni Artengo n'a eu l'audace de montrer l'étape du cordage. Peut-être pour éviter que les cordeurs et autres connaisseurs ne fasse une syncope ? (Il y en a un qui n'a pas pris cette précaution, mais je ne retrouve plus la vidéo...)
  9. Le souci est que nombreux sont les acteurs de notre société à considérer qu'à partir du moment où ils avancent de l'argent, ils sont dans une situation de consommation commerciale. Et dans notre société, on n'est pas nombreux à avoir de l'empathie pour les entités qui génèrent de la valeur monétaire. Donc, je m'attends d'une part à ce qu'il y a une confusion entre la structure d'un club de tennis, qui est souvent une association, et une entité commerciale, et, d'autre part, à ce qu'il y ait des réclamations. Mais il est possible (et peut-être assez probable) que je me trompe : pour le moment, je n'ai pas l'impression qu'il y ait un mouvement de réclamation auprès des structures sportives et/ou associatives. Pour ma part, je ne demanderai pas de remboursement. Toutefois, je pense que nous subissons tous cette situation indépendante de la volonté de chacun, et que l'idéal serait que les conséquences soient assumées et partagées par toutes les parties (dans la mesure du possible et sans chercher à faire porter la responsabilité à qui que ce soit, hormis le mec qui a mangé du pangolin à Wuhan). Par exemple, je ne réclame pas de remboursement et suis prêt à renouveller ma cotisation dès septembre, mais peut-être que le club peut proposer quelques extras en termes de services, tels que des accès supplémentaires aux courts ou plus d'invitations extérieures, ou l'organisation d'événements qui nous permettent de jouer plus la saison prochaine (tournois internes, mini-stages d'une journée, etc...).
  10. Tennis ? Ca veut dire quoi, ce mot ? Ca m'inspire un vague truc d'un passé lointain, mais j'arrive pas du tout à m'en rappeler précisément....
  11. En tant que compétiteur, ça m'ennuie aussi de me maintenir sans le mériter... mais ça m'ennuie encore plus de descendre sans avoir pu saisir toutes les chances possible de me maintenir. On ne parle pas de joueurs qui ont décidé de ne pas jouer la première moitié de la saison en sachant qu'ils allaient de toute façon se maintenir, mais de joueurs qui n'ont pas réussi leur première partie de saison (par manque de réussite sportive ou par manque de disponibilités), qui comptaient sur le printemps pour se refaire et qui se retrouvent subitement dans une situation exceptionnelle et imprévisible qui ne leur laissera peut-être pas l'occasion de réorganiser leur saison. Typiquement, je suis dans ce cas : il me manque 60 points pour me maintenir, et dans mon secteurs, plusieurs clubs organisent leur tournoi autour des mois d'avril et de juin (sans compter le tournoi du TC Tipi en mai). Je comptais là-dessus pour engranger, en sachant que juillet et aout sont relativement calmes en matière de compétitions chez moi. Sauf que là, bah, c'est mort... Pour moi, ça ferait une sacrée différence entre descendre parce que j'ai perdu au premier tour de ces tournois que je voulais faire et une descente parce que la saison est amputée sans coup férir et que je n'ai pas pu défendre toutes les chances que je pensais saisir. Donc, je pense que face à une situation inédite, la décision d'empêcher les descentes tout en permettant les montées est un bon compromis. Ca ne favorise pas ceux qui ont moins joué en début de saison, ça rend juste la situation moins injuste pour eux, tout en permettant quand même à ceux qui ont eu la chance d'avoir eu des bons résultats avant le confinement d'être récompensés quand même.
  12. Revers à 1 main ou 2 mains ?

    Revers à une main, pour moi. Parce qu'il fallait absolument que je me muscle le bras droit pour d'autres activités qui nécessitent de tenir un manche (comme piloter un avion, casser un mur au marteau, etc...). Sinon, en fait, j'en sais rien du tout. J'ai débuté en faisait un revers à une main sans me poser la question. Peut-être parce que, puisque le coup droit se fait à une main, j'avais naturellement aussi le réflexe de faire le revers uniquement avec ma paluche de droite. Et en même temps, je ne suis pas du tout à l'aise quand j'essaie de faire un revers à deux mains. Je me sens étriqué.
  13. Dans notre cas, s'entretenir au tennis est une première nécessité, non ?
  14. 135€, certes, mais c'est le prix pour t'entraîner dès demain. Je me pose quand même des questions sur cette limite kilométrique dans le cas des déplacements pour achats de première nécessité... Quid des gens qui n'ont aucun magasin alimentaire de grande taille près de chez eux ? Je connais des habitations en Ile-de-France qui sont situés à plus de 2km d'un hyper ou supermarché.
  15. T'as pas ce genre de chose chez Carrefour ou Auchan ?
×