Jump to content
Forums Tennis-Classim

Alteo

Membre
  • Content count

    2099
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Alteo

  • Rank
    Celui dont le classement est un album d'Adele

Profile Information

  • Sexe
    Homme

Info Tennis

  • Classement
    30
  • Ligue
    Seine St Denis
  • Club
    de tennis
  • Raquette
    Babolat
  • Modèle
    Pure Strike 16/19
  • Joueur préféré
    Roger Uniqlo
  • Joueuse préférée
    Suzanne Lenglen

Recent Profile Visitors

4784 profile views
  1. Ah, mais j'avais bien dit que je ne serais pas objectif. Mais surtout, plus que le vélo tout court, je pense que c'est le vélo tout-terrain (et encore plus particulièrement le cross-country) qui peut aider au tennis. Alors qu'en route on pédale sur de l'asphalte globalement lisse (et je dis bien "globalement") et qu'on adopte des cadences de pédalage constantes avec des gros braquets (ce que j'entendais par pédalage en force, avec un grand plateau de 52 dents), en tout-terrain, on gère les pertes de motricité liées aux aspérités de la piste, ainsi que les changements de directions plus fréquents; et on est amené à beaucoup relancer, ce qui incite à davantage mouliner les jambes quand on est dans une pratique sportive (pédalage en vélocité), qui plus est sur des braquets plus petits. La rarification des triple-plateaux sur les VTT et cette tendance qu'ont les constructeurs à vouloir imposer le mono-plateau dans cette discipline (soit disant pour faire comme les pro ; perso, je pense que c'est aussi et surtout un bon moyen de baisser les coûts de production) accentuent cette différence entre la route et le tout-terrain, car ils choisissent de monter le plateau le plus polyvalent possible, généralement à 32 ou 34 dents. Mais évidemment, tout ça dépend de la manière d'utiliser son vélo tout-terrain : l'off-road incite à pratiquer en vélocité, mais le VTTiste peut choisir de rouler sur des portions planes et droites en gardant une cadence de pédalage constante. A titre personnel, en toute honnêteté, je ne saurai réellement témoigner du fait que le VTT m'a aidé pour le tennis, car j'ai foulé les courts bien plus tard que je n'ai usé les crampons de mes pneus dans les forêts environnants ; autrement dit, je ne saurais avoir un point de comparaison entre mon jeu de jambes avec et sans le VTT. Par contre, il fut un temps où j'étais un gros fainéant sur les courts et où j'attendais la balle les pieds ancrés au sol avant de démarrer une quelconque course, et quand on m'en a fait la remarque et qu'on m'a suggéré de sautiller et de me conditionner pour faire des petits pas, il ne m'a pas été si compliqué de me mettre en condition pour le faire. Je ne dis pas que j'ai un jeu de jambes de fou grâce au VTT, mais je pense que le VTT m'a peut-être finalement aidé à ne pas bloquer physiquemenet et psychologiquement sur le fait de bouger les jambes dans les phases d'attente de la balle.
  2. Balles sur le terrain

    Dans "Prince of tennis", ils y arrivent, alors pourquo pas nous ? Non, je suppose que ça peut arriver quand tu as de la chance, et que cette règle sert surtout pour dire que si tu arrives de manière improbable à renvoyer une balle qui en touché une autre, le point continue. De la même manière, si la balle touche un obstable (rainure du béton poreaux, caillou, feuille morte, etc...), le point ne s'arrête pas.
  3. Bon... Je suis cycliste, donc je vais un peu prêcher ma paroisse, tant pis pour l'objectivité. Pour moi, à titre personnel, je pense que le meilleur sport est le VTT : le vélo a l'avantage de ne pas être traumatisant pour les genoux... à condition d'être vigilant sur la pronation des pieds sur les pédales (problème que peuvent résoudre des pédales automatiques), et sa version tout-terrain offre une position de pilotage plus confortable pour le corps (dos plus droit que sur un vélo de course) tandis que la pratique off-road se fait généralement davantage en vélocité (on mouline les jambes à fond avec des plateaux plus petits) là où le vélo de course se fait avec un pédalage en force (on appuie sur fort sur les pédales avec des plateaux plus grands), ce qui peut être bon pour le jeu de jambes. Toujours d'un avis personnel, l'utilisation d'un vélo de manière plus générale (route, VTT ou ville) et plus quotidienne est l'occasion de laisser ma voiture plus souvent au garage : autrement dit, je profite de ma nouvelle résolution portée sur une utilisation accrue du vélo pour joindre l'utile à l'agréable. Bref, pour moi, le vélo, c'est le mieux, parce qu'on peut en faire un vrai compagnon du quotidien en plus d'en tirer une pratique sportive. Ceci dit, avec un peut plus d'objectivité, le vélo a quand même le gros inconvénient d'être beaucoup moins agréable quand il pleut ou quand il fait froid : même si on peut résoudre cet inconvénient avec des vêtements adaptés, c'est quand même moins engageant. A ce niveau, la natation présente l'avantage d'être pratiquée en piscine intérieure, généralement.
  4. Ah ? Alors peut-être que si je le lis, je vais me mettre à jouer avec une raquette Donnay en bois, pour rester dans le contexte ? Bon, dans ce cas, je le prends pas, je le refeuilleterai juste à l'occasion à la Fnac pour voir si d'autres passages peuvent valoir le détour. (Sauf si ma curiosité me pique assez pour prendre la version e-book, à 13€...)
  5. Je sais pas, je découvre... Il est présenté comme un best-seller écoulé à 800000 exemplaires, mais ça ne veut pas toujours tout dire.
  6. Est-ce que quelqu'un connaît "Le jeu intérieur du tennis" par Timothy Gallwey ? Je suis tombé dessus totalement par hasard à la Fédération Nationale pour l'Achat des Cadres (la Fnac, quoi), il était, genre, posé juste sur mon chemin, dans l'allée centrale du magasin, à la hauteur de mon regard, comme s'il m'appelait. J'ai bien failli l'acheter compulsivement, mais je me suis dit que j'allais quand même voir si quelqu'un ici le connaissait, avant. En tout cas, j'ai ouvert ce livre sur une page au hasard, et ça parlait du fait de se gronder soi-même. Et ça avait l'air intéressant...
  7. Multifilaments à un certain niveau

    Mais pourquoi est-ce qu'on ne pourrait pas performer en multifilaments, au fait ? Je veux dire... Qu'est-ce qui laisse penser qu'un joueur de très bon niveau jouera forcément en mono ?
  8. Les Artengo série 900

    Je viens de casser le cordage de ma TR960 Control Tour (Solinco X-Natural 1.30/Babolat M7 1.25, 24/23kg), deux semaines après avoir commencé à jouer avec. L'occasion de faire deux constations : 1. à confirmer par une autre tentative, mais j'ai l'impression d'avoir cassé plus vite sur l'Artengo que sur ma Babolat Pure Strike 16/19, pourtant cordée avec le même cordage et à la même tension. Avec la lyonnaise, j'atteins les 5-6 semaines de durée de vie (à raison de 4-5 heures par semaine, soit plus de 20 heures de jeu). Après, j'ai fait un stage de 12 heures pendant le week-end de l'Ascension avec la lilloise, ça pourrait être une explication, mais en dehors de ça, je n'ai pas eu tant l'occasion de l'emmener sur les courts, et je pense avoir joué largement moins de 20 heures au total. A voir, donc... 2. après l'enthousiasme des premières heures et après une période de prise en main, j'ai commencé à moins sentir la TR960. Etrangement, à partir de la fin de ce fameux stage de l'Ascension, je n'arrivais plus à grand chose côté coup droit, je ne parvenais plus à frapper mes balles sans ressentir une sorte de malaisance. En reprenant la Babolat, j'ai retrouvé mes sensations perdues, et, surtout, celle-ci m'a semblé bien plus stable dans l'ensemble. Bref, je ne remets - pour l'instant - pas en question l'avis positif que j'avais sur la TR960 Control Tour, en me disant que c'est peut-être moi qui étais moins bien. Je referai un topo quand je la reprendrai.
  9. Les Artengo série 900

    Non, seulement le quart. Nan, mais j'aime bien quand les choses sont nickel. Ceci étant dit, dans le cas de cette TR960 Control Tour, à vrai dire, je remarque que la peinture marque les coups de balles après seulement deux séances, ce que ne font pas les Babolat et les Wilson que j'ai eues, pas plus que la TR960 Precision (qui est blanche, donc peut-être que c'est juste que ça ne se voit pas), mais ça ne me prend pas plus la tête que cela, ça demeure une raquette avec laquelle je vais continuer à jouer et que je vais même recommander chaudement aux 3ème série ou supérieur. Je pense par contre que c'est bon à savoir. Sinon, c'est fou ce que je claque au service depuis que je joue avec ! Je ne fais pas moins de double-fautes, cela dit, mais j'envoie des mines ! J'aurais bien aimé dire que c'est parce que j'ai progressé au service (grâce à Denebola ; je lui fais un peu de pub au passage), mais il y a une coïncidence trop grosse... Je confirme par ailleurs que je ne lui trouve pas de manque de puissance pour une raquette contrôle. Elle n'est pas faite pour être puissante et ça se sent, mais je trouve qu'elle ne s'en sort pas mal sur ce plan. Elle me permet même de mettre moins de force dans mes frappes tout en ayant des balles quand même assez lourdes, ce qui me permet de moins bourriner et d'être plus... précis. Bref, vraiment un très bon choix, cette TR960 Control Tour. Merci Gaël !
  10. Les Artengo série 900

    C'est pas faux ! C'est au moins la preuve que j'ai progressé en force de frappe. Malheureusement, c'est aussi la preuve que j'ai régressé en centrage de balle...
  11. Les Artengo série 900

    Incroyable ! Je viens de rayer ma TR960 Control Tour avec... une balle ! J'ai une sorte de trace de frottemnet sur le cadre, à l'intérieur du tamis, et seules des balles décentrées ont touché cette partie. Donc, aucun doute : les balles rayent la peinture ! Rien de franchement grave (sauf quand on est maniaque), mais ça laisse songeur sur la qualité de la peinture utilisée.
  12. Depression tennistique

    Je confirme : la technique du nouveau cadre, c'est ultra efficace !
  13. Depression tennistique

    Oui, fais une pause de plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Ca te sera réellement salvateur. Quand tu reprendras, il faudra juste te fixer pour objectif de prendre du plaisir en saisissant un manche et des balles (de tennis, bien sûr).
  14. Les Artengo série 900

    Deuxième séance avec la TR960 Control Tour ce soir, et un petit constat : par moment, elle m'a semblé vibrer sur certains coups. RIen de franchemnet méchant, et c'est ulsra ponctuel, mais quand cette impression arrive, j'avais le sentiment que la raquette était moins stable. Pas de quoi qualifier ça de défaut, cela dit : dans l'ensemble, ça reste bien stable, et je suppose que ça n'arrive que sur certains coups, certains mouvements, certaines position de la balle dans le tamis au moment de la frappe... Bref, peut-être que ça n'arrive que dans les situations que je n'ai pas encore identifiées. A voir à l'usage. Pour le reste, je confirme mes premières impressions : c'est confort, c'est feutré, le son sourd à l'impact est hyper enthousiasmant, et sourtant, c'est vraiment orienté contrôle. J'adore ! Et je ne sais pas si c'est lié à la raquette, mais j'ai claqué de ces services ce soir ! Bref, une excellente raquette, vraiment. Elle ne me fera toutefois pas oublier la Pure Strike 16/19, qui offre des sensations différentes, ni meilleures, ni moins bonnes, juste différentes. A part ça, contrairemnet à la TR960 Precision, la variante "Control Tour" n'est clairement pas à mettre entre toutes les mains : un certain niveau est requis pour en tirer parti.
  15. Les Artengo série 900

    A Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne), on trouve une TR960 Precision Pro et une TR960 Control Tour neuves en rayon : Un autre exemplaire de la Control Tour est également disponible en seconde main : Etrangement, si ces TR960 moulées comme des Prestige sont bien accessibles en rayon, elles sont cachées par une affiche de TR960 Precision. Aucun étiquetage n'indique la disponibilité de ces modèles, et c'est comme si le magasin ne souhaitait pas faire connaître leur présence ici. Curieux...
×