Jump to content
Forums Tennis-Classim
Sylio

Du désespoir de la balle molle

Recommended Posts

Il y a 3 heures, lapin a dit :

Ca te gène quand tu pilonnes le coup faible d'un adversaire? Lui a bien compris que tu n'aimes pas ces balles molles, pourquoi se gênerait il? Tu es là pour que ton adversaire te fasse des balles comme tu veux, pour que tu puisses gagner?

c'set justement là une des différences entre un 15/5 et un 15/1-15. Ils sont capables de réaccelerer les balles molles...Tu n'as donc pas tout ce qu'il faut...

Justement si, puisque j’ai déjà battu 15/1. Mais c’est clair que je n’ai pas la bonne attitude contre ce genre d’adversaire, je fais du tennis de temps en temps, pour prendre du PLAISIR. 

et là je n’en prend aucun, et je doute sincèrement que celui d’en face prenne le moindre plaisir à se payer une licence pour envoyer 2h15 de ronds.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, DrakeRamore a dit :

je fais du tennis de temps en temps, pour prendre du PLAISIR.

Compliqué de prendre du plaisir en tournoi... A moins d'être très surclassé pour jouer comme ON veut.
Dans les autres cas, si tu veux gagner, faut s'adapter et des fois jouer contre nature. C'est le prix à payer pour gagner

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas tout à fait d’accord, je prends du plaisir la majorité du temps, on est là pour jouer et boire un jus ensemble à la fin du match. C’est plutôt sympa, c’est comme ça que ça se passe en Suisse en tout cas.

semaine dernière je joue un gars de 53 ans, ancien 15ème suisse. Je prends 3 et 3 en ayant quelques regrets, mais j’ai pris un pied du diable dans ce match, parce qu’on était là pour produire quelque chose et se faire plaisir.

C’est dommage pour moi on me dira mais la balle haute et molle, je m’y refuserai toujours. Parfois je le fait juste pour faire remarquer à l’autre que oui je pourrais gagner comme ça, en enchaînant 2-3 jeux, puis j’arrête.

Oui j’ai parfois un caractère de cochon sur le terrain:rolleyes:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme certains l'on dit, le tennis ce n'est pas du patinage artistique: tu n'es pas évalué à faire de beaux coups et dérouler un jeu à la Federer. Le tennis c'est mettre la balle dans le court de l'adversaire une fois de plus et peu importe la façon, c'est tout.

Je connais un gars qui fait de la charcuterie des deux côtés sur toutes ses balles. Il adore le faire et s'amuse à voir ses adversaires se torturer l'esprit pour le battre. Même certains refusent de s'entrainer avec lui de peur de "perdre leur tennis".

Tant que tu auras cet état d'esprit qui est de dire que ce n'est pas du tennis, tu te limites dans ta progression et dans ton mental. En sous-estimant ces joueurs ou ce type de jeu, tu vas souvent revenir frustrer. Au contraire, tu devrais en faire un vrai challenge et essayer de frustrer ces adversaires avec tes armes.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, pgasus22 a dit :

Comme certains l'on dit, le tennis ce n'est pas du patinage artistique: tu n'es pas évalué à faire de beaux coups et dérouler un jeu à la Federer. Le tennis c'est mettre la balle dans le court de l'adversaire une fois de plus et peu importe la façon, c'est tout.

Je connais un gars qui fait de la charcuterie des deux côtés sur toutes ses balles. Il adore le faire et s'amuse à voir ses adversaires se torturer l'esprit pour le battre. Même certains refusent de s'entrainer avec lui de peur de "perdre leur tennis".

Tant que tu auras cet état d'esprit qui est de dire que ce n'est pas du tennis, tu te limites dans ta progression et dans ton mental. En sous-estimant ces joueurs ou ce type de jeu, tu vas souvent revenir frustrer. Au contraire, tu devrais en faire un vrai challenge et essayer de frustrer ces adversaires avec tes armes.

Pour aller dans ton sens, on peut très bien jouer , en amical, "comme Federer", en prenant beaucoup de plaisir à taper sur tout.
En tournoi, si on veut gagner, faut jouer le tennis adapté pour battre l'adversaire en face de soi.
Etre complet à l'entrainement aide à trouver le tennis à jouer en toute circonstance en match...Quitte à saucissonner.
En jouant bien son point fort sur le point faible de l'adversaire peut faire gagner à +2. Point faible, c'est pas forcément le revers (ou le coup droit ou autre chose), c'est aussi être capable de ralentir ou de jouer haut si l'adversaire déteste ça.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais, je vais surtout jouer quelques matchs de plus et monter en classement, et ainsi éviter les joueurs trop limités pour faire autre chose que du moonball.

Je respecte vos avis et vos théories mais dans le fond on m’enlèvera pas de la tête que de jouer comme ça, c’est ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention les amis. Perso, je fais la différence (et je crois qu'il est important que tout le monde le fasse) entre un joueur qui joue pousseur parce que c'est son jeu et qu'il ne sait peut-être pas faire autre chose et un joueur qui sait très bien jouer et qui le fait uniquement par antijeu. Alors, si vous voulez appeler ça de "l'adaptation pour gagner", libre à vous. Moi je pense que ne plus faire QUE ça alors qu'on ne joue pas ainsi d'ordinaire, c'est de l'antijeu.

Pour ceux dont c'est leur jeu, je n'ai jamais critiqué et je respecte. Tout le monde a le droit de jouer au tennis.

Je viens d'en rencontrer un, que je connaissais d'avant donc il n'y avait pas la surprise, j'ai eu la chance de faire un bon match, mais il le faisais car il ne parvenait pas à jouer autrement car il était gêné par mon lift (les balle au dessus de l'épaule l'empêchait de rejouer en rythme donc il levait tout. les quelques balles qu'il a eu à hauteur de hanche, il a essayé d'en faire quelque chose de constructif. c'est tout de même plus facile à accepter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, fabisthere a dit :

Attention les amis. Perso, je fais la différence (et je crois qu'il est important que tout le monde le fasse) entre un joueur qui joue pousseur parce que c'est son jeu et qu'il ne sait peut-être pas faire autre chose et un joueur qui sait très bien jouer et qui le fait uniquement par antijeu. Alors, si vous voulez appeler ça de "l'adaptation pour gagner", libre à vous. Moi je pense que ne plus faire QUE ça alors qu'on ne joue pas ainsi d'ordinaire, c'est de l'antijeu.

 

Pour moi c’est exactement ça, l’autre voit qu’en jouant, il va prendre 2 et 2, et donc décide de pourrir le match. Super si on appelle ça de l’adaptation...

Un gars qui ne sait faire que des balles hautes faut pas rêver, il a pas la qualité pour en remettre 15 de suite sur chaque point pendant 2h30.

L’autre soir je joue un sous-classé, prof de tennis qui ne faisait plus trop de match, je prend 6-0 2-0, j’ai pas le tempérament pour pourrir un match donc je m’accroche, je me dis tant qu’à faire soyons encore un peu plus agressif. Le match tourne, je fini par bien sentir la balle, on entre dans un vrai combat. Au final je gagne les 2 derniers sets 6-4 6-3, et on a pris un pied monstre. Il y avait du monde au bord du terrain, de beaux points et deux joueurs qui s’aplaudissent, on est maintenant resté en contact et c’est pour ça que je joue en tournoi. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, DrakeRamore a dit :

 et ainsi éviter les joueurs trop limités pour faire autre chose que du moonball.

Tu les éviteras pas forcément. Même à  15/1 j'en ai vu 2 beaux spécimen cet été.
 

il y a une heure, DrakeRamore a dit :

 que de jouer comme ça, c’est ridicule.

Mais bon, je vais pas lutter...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, DrakeRamore a dit :

Mouais, je vais surtout jouer quelques matchs de plus et monter en classement, et ainsi éviter les joueurs trop limités pour faire autre chose que du moonball.

si tu penses que plus haut ca "moonballise" pas, tu te trompes, plus tu montes et plus les mecs te donne ce que tu n'aime pas...

Je comprend ce que tu ressens mais cet etat s'esprit est peu compatible avec l'esprit de competition que l'on rencontre sur un tournoi

il y a une heure, DrakeRamore a dit :

mais dans le fond on m’enlèvera pas de la tête que de jouer comme ça, c’est ridicule.

rien de perso et le prend pas mal, ce que je trouve "ridicule" ( le mot est fort) c'est quand le mec s'obstine dans quelque chose qui ne marche pas. je suis souvent un peu trop long à reagir et à changer de tactique quand je suis dans le dur, la frustartion n'aidant en rien....

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fabisthere a dit :

Attention les amis. Perso, je fais la différence (et je crois qu'il est important que tout le monde le fasse) entre un joueur qui joue pousseur parce que c'est son jeu et qu'il ne sait peut-être pas faire autre chose et un joueur qui sait très bien jouer et qui le fait uniquement par antijeu. Alors, si vous voulez appeler ça de "l'adaptation pour gagner", libre à vous. Moi je pense que ne plus faire QUE ça alors qu'on ne joue pas ainsi d'ordinaire, c'est de l'antijeu.

Au sujet de l'antijeu au tennis:

  • Mettre du laxatif dans la bouteille de son adversaire.
  • Jouer haut et long sur un mec qui tartine...

Antijeu ?

image.png.c66592a43a52232e246b83e667201f99.png

 

Pourquoi c'est pas "fair play" de jouer haut et long ou de pusher...

Donc pour moi, c'est de l'adaptation , pas de l'antijeu

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites




Un gars qui ne sait faire que des balles hautes faut pas rêver, il a pas la qualité pour en remettre 15 de suite sur chaque point pendant 2h30.

Ben si justement, en 4eme série ce sont souvent des anciens footeux les pushers (j'en connais un marathonien), il courent et remettent tout jusqu'à la mort, ils n'abdiquent pas facilement, faut d'ailleurs leur reconnaitre ces qualités physiques et mentales.
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clair que pousser la balle, ça n'est pas de l'antijeu. Au tennis, comme j'ai l'habitude de le répéter (j'suis vieux, j'radote) : AU TENNIS Y A PAS DE NOTE ARTISTIQUE, c'est pas du patinage. Tant que l'adversaire est sympa et fair-play...ça passe.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, mamouth agile a dit :

un marathonien

Y en a un qui m'a latté l'année passée 6/2 6/7 7/5 en un peu plus de trois heures...mais il était fair-play et sympa. Ah, c'est sûr, même à mon niveau, j'avais un plus beau tennis que lui mais beaucoup moins de caisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, trollix a dit :

Tu les éviteras pas forcément. Même à  15/1 j'en ai vu 2 beaux spécimen cet été.
 

Mais bon, je vais pas lutter...

Même à très haut niveau on peut trouver des moonballers :P

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois je respecte vos opinions, c’est juste pas ma conception du tennis. Bon jeu à tous :rolleyes:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais donc pourquoi vouloir absolument faire de la compétition? Tu peux très bien jouer en amical avec des 3eme séries dont tu aimes le jeu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La compétition c’est sympa, et dans le fond des matchs frustrants, c’est une fois sur 10 donc ça va. Quelques balles molles ça passe, hier c’était vraiment extrême 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, trollix a dit :

Pourquoi c'est pas "fair play" de jouer haut et long ou de pusher...

Donc pour moi, c'est de l'adaptation , pas de l'antijeu

Et pour moi de l'adaptation, c'est le faire sur certains coups judicieusement choisis à des moments opportuns. Là oui, j'applaudis sans souci.

Mais le faire juste pour faire mousser l'adversaire, c'est de l'anti jeu.

Comme quoi tout le monde a son point de vue sur la question. C'est un éternel débat comme "faut-il corder les travers de haut en bas ou de bas en haut"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

on doit s'adapter à tous les jeux, qu'on les apprécie ou non.

et trouver sans cesse des solutions.

si l'autre gagne, c'est qu'il est plus fort que moi ce jour-là.

c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D’autant plus que je vois aujourd’hui que le mec vient de poser WO au tour suivant, il s’épuise hier pour passer son tour...  

Mais oui, il a été plus fort :ph34r:

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, DrakeRamore a dit :

Mais oui, il a été plus fort :ph34r:

non... il a gagné.:D.... mais apparement tu l'as bien fait courrir.:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, trollix a dit :

Au sujet de l'antijeu au tennis:

Antijeu ?

image.png.c66592a43a52232e246b83e667201f99.png

Je trouve la définition de l’anti jeu très représentative du moonball

« manière de jouer qui par souci de la victoire va à l’encontre de l’esprit du jeu » 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, RHCP59 a dit :

Je trouve la définition de l’anti jeu très représentative du moonball

« manière de jouer qui par souci de la victoire va à l’encontre de l’esprit du jeu » 

mais pas du tout, le mec joue au tennis, il renvoi la balle de l'autre coté, c'est tout ce qui importe au final.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

« manière de jouer qui par souci de la victoire va à l’encontre de l’esprit du jeu » 

 

C'est quoi l'esprit du jeu dans le tennis ? C'est très christique tout ça . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×