Aller au contenu
Forums Tennis-Classim
Sylio

Du désespoir de la balle molle

Recommended Posts

Je viens de rencontrer un pusher de toute première catégorie. Lui 24 ans, moi l’age de son père m’a t il dit à la fin.

comme d’hab après le taf, bien stressé et impatient, j’essaie de ne pas le montrer mais je prends 1 au premier set, avec des doubles fautes et un coup droit qui ne passe pas, de plus en plus énervé par les bouses qu’il m’envoie et il court partout partout partout en faisant des efforts visibles pour préparer sa frappe...la mayonnaise est montée...:censure: , mais ce coup ci je m’etais juré de rester calme....

je sers au début du second set en essayant de taper fort pour faire passer mes nerfs...échec 0/1. J’ai eu tout le premier set pour me poser les bonnes questions... je lis le bouquin de B Gilbert en ce moment et me remémore pas mal de choses... je réussi à corriger mon coup droit en accentuant la préparation raquette face au sol et je me mets lifter comme un porc en coup droit et à trancher le jambon en slice de revers. Le tout avec la respiration accentuée pour souffler à la frappe, sinon point de salut avec une main qui tremble.

La suite ce fut des échanges interminables à un rythme lent mais  j’ai de suite senti qu’il se sentait coincé.... à 3/1 il vient me demander si on pourrait faire un 3ème set au lieu du super tb...si ça survenait ...Ben non , on va respecter le règlement, ça n’avantage personne <_ a laborieux mais je lui ai fait visiter tout le terrain long court haut bas gauche droite..lentement s . il tent de monter au filet contretemps pris lobs et un bon passing croisé slic court...>

 J’ai suivi le conseil de Gilbert, ne change pas une tactique qui marche..(chaque tentative pour tenter un truc ça foirait...), et, yes, WINNING UGLY  :bravo: et perf  :P avec les armes du jour...6/4 et 10/5 au stb.

Physiquement et mentalement éprouvant, jamais fait d’échanges aussi long, par moment j’ai du m’accrocher mentalement pour faire une frappe de plus. Au final il m’a dit qu’il n’en pouvait plus physiquement, en grande partie à cause de mes slices très pénibles (ah oui il en a mangé...!).

je termine ma prose avec la blague de fin : je lui demande s’il prend du plaisir à jouer ainsi, en lui disant que moi ça me gonfle bien et que j’étais à 2 doigts d’exploser en fin du premier set. Et là il me dit « non c’etait pénible parce que tu ne mettais pas de rythme », j’eclate de rire, :mdr:, lui met une bonne claque dans le dos et lui explique que je n’ai fait que le prendre à son jeu...(les effets en plus).

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déja bravo pour la victoire...

Puis sur le "long terme", au détriment de te régaler tout de suite tu as gagné le droit de rejouer une fois dans le tournoi, c'est quand meme une forme de plaisir ^_^

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait c'est une poule de championnat, le match suivant est contre un pusher qui m'a entubé en 2017...
Bizarre sur Tapetalk je ne vois pas l'entièreté de mon message, trop long ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, mamouth agile a dit :

 J’ai suivi le conseil de Gilbert, ne change pas une tactique qui marche..(chaque tentative pour tenter un truc ça foirait...), et, yes, WINNING UGLY :bravo:et perf :bravo:avec les armes du jour...6/4 et 10/5 au stb.

 

 

 

Bravo !! Jamais évident de se prendre 1 ou 0 au 1er set et de savoir s'adapter à son adversaire, pour gagner. Car oui, c'est ce qui compte, et comme le dit @smoby34 si c'est en tournoi ça te permet au moins de rejouer au tour suivant. Et là tu prendras surement plus de plaisir.

Et puis, même si tu dis que tu n'aimes pas jouer ainsi, tu es quand même content d'avoir gagné, avoue 😉

 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, mamouth agile a dit :

lui met une bonne claque dans le dos et lui explique que je n’ai fait que le prendre à son jeu...(les effets en plus).

A ta place, la tape dans le dos, je l'aurais légèrement bien appuyée pour qu'il ressente bien tout le fond de ma pensée. B)

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’ai dit une claque, pas une tape :lol:, un coup droit à plat quoi... sans animosité, mais sa remarque m’a trop fait marrer. 

  • Thanks 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 09/03/2019 à 00:23, mamouth agile a dit :

J’ai dit une claque, pas une tape :lol:, un coup droit à plat quoi... sans animosité, mais sa remarque m’a trop fait marrer. 

Il était juste comme moi ton adversaire : incapable de faire avancer la balle. Quand la balle adverse avance, je peux contrer. Quand la balle n’avance pas, impossible de la faire avancer (pb technique) et c’est très chiant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, kramer a dit :

Il était juste comme moi ton adversaire : incapable de faire avancer la balle. Quand la balle adverse avance, je peux contrer. Quand la balle n’avance pas, impossible de la faire avancer (pb technique) et c’est très chiant. 

Tu es seconde série avec un service qui avance bien et une super volée. Celà doit faire une sacrée différence.:D:D

C'est pareil mes partenaires ont bien identifié mon point faible. Faiblesse à la finition à la volée et au smash. En ce moment ils me font un revers croisé court pour me faire monter avant de me faire volleyer ou smasher. C'est intéressant. Celà permet de s'améliorer.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est tous le "pusher" d'un autre.

  • Like 4
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il était juste comme moi ton adversaire : incapable de faire avancer la balle. Quand la balle adverse avance, je peux contrer. Quand la balle n’avance pas, impossible de la faire avancer (pb technique) et c’est très chiant. 
Oui c'est ça. Sur quelques balles où après déjà 5/6 coups ils se trouvait en bonne position 3m dans le court balle facile sur son coup droit, il lâchait un cri déchirant mais le bras n'avançait pas et à chaque fois baduf.
Alors que moi je lachais un petit ahanement à chaque balle mais au bout pour lui c'était soit un gros lift soit une slice, et de temps à autre une balle à plat courte et sans vie (j'appelle ça le piège à mouche).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo pour cette victoire gagnée grâce à ta réflexion ;)

Des remarques comme celle qu'il t'a sortie j'en ai eu de belles l'été dernier:

- Je sortais d'un match gagné au mental à cause de mon épaule qui flanchait et que je venais de glacer depuis 3 jours. Je me retrouve à jouer un 15/5 qui jouait comme ton joueur (qui courrait partout et sans qualité de balle) et à mener 4/0 au moment ou l'épaule m'a dit merde. Petit à petit mon jeu s'étiolait ma première balle avait disparu et mon coup droit lifté devenait une poussette qui ne tombait sur la ligne des carrés... résultat une défaite 2/6-6/0-6/1. A la fin du match il me sort: "J'ai eu du mal au début avec ton lift mais après je me suis habitué" :blink::lol:

- Sur un autre match, le mec ne faisait que des balles mortes en cloche, le 2e rebond se faisant rarement hors du terrain. Je ne savais qu'en faire, j'ai essayé de les prendre de volée mais ce n'est jamais terrible sur le long terme... j'ai tenté les montées mais après coup pas suffisamment et j'ai fini par perdre patience. En fin de match (perdu) le mec se vantait de son "lift" <_<

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/03/2019 à 11:00, brio33 a dit :

Tu es seconde série avec un service qui avance bien et une super volée. Celà doit faire une sacrée différence.:D:D

C'est pareil mes partenaires ont bien identifié mon point faible. Faiblesse à la finition à la volée et au smash. En ce moment ils me font un revers croisé court pour me faire monter avant de me faire volleyer ou smasher. C'est intéressant. Celà permet de s'améliorer.

Un peu plus d'échauffement dans les carrés et ça devrait bien t'aider, tu peux aussi utiliser les balles rouge des gamins, pas mal pour devoir un peu plus avancer en volleyant ;)

  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/03/2019 à 11:00, brio33 a dit :

C'est pareil mes partenaires ont bien identifié mon point faible. Faiblesse à la finition à la volée et au smash. En ce moment ils me font un revers croisé court pour me faire monter avant de me faire volleyer ou smasher. C'est intéressant. Celà permet de s'améliorer.

Tu peux en profiter pour travailler ta transition fond de court - volée, faire attention a ta position d'attention a la volée (c'est pas du tout la meme qu'au fond...) et a la reprise d'appui ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore un super pusher pour moi. Il m’a énervé dès l’echauffement, excessivement long et avec déjà des moonball, n’avait pas envie de faire des services, j’ai du prendre l’initiative du toss... je me demandais s’il se foutait de moi à la jouer amorphe comme ça. Terrain entièrement à son avantage, une espèce de gazon synthétique d’une lenteur absolue avec des rebonds pas toujours fiables.

J’ai joué face à un véritable mur, je mène 2/0 mais prends 6/3, psychologiquement j’ai craqué, j’en pouvais plus de ces échanges sans fin.  La seule balle forte qu’il a mise, c’est sur une montée au filet au début du second set, il me l’envoie en plein visage, je tourne la tête et la prend dans l’oreille, pas d’excuse, la mayonnaise était prise, intérieurement je bouillonnais. Match tardif en soirée (pas très reglo...), à 0/2 j’ai lâché prise, j’ai fait le con ensuite en lui jouant des merdes, quelques coups d’eclat bien senti mais j’ai donné le set, j’avais envie de me barrer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, mamouth agile a dit :

 j’avais envie de me barrer !

Donc il a gagné ? Sa tactique à marché ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous avez quand même bu un verre ensemble après le match ?

Je pense bien qu'à ta place, j'aurais craqué aussi. On m'aurait (encore) pris pour le mec le plus antipathique de la planète. Parce que, en plus d'être super pénibles à jouer, ils parviennent à se faire passer pour la victime quand on pète une case ces gens là ! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut jouer à l'entrainement avec ce type de joueur pour savoir quoi faire lorsqu'on en rencontre un en tournoi. Il faut le prendre comme un challenge et non pas comme une calamité.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai fait un entrainement très intéressant cette semaine. Nous étions à 4 sur le court à faire des points en engageant du fond, comptage de point par équipe de 2 avec 2 points de suite contre chacun des 2 joueurs en face.

En face, il y avait un jeune 2/6 qui mettait des brins dans tous les sens en coupant les trajectoires, mais sans vraiment bien toucher les zones et avec un peu de déchet et un 15 de 50 ans gaucher incapable de mettre de l'intensité tout seul, mais qui contre admirablement bien avec des zones très croisés et un revers coupé de malade.

Bref, à jouer un point contre l'un un point contre l'autre, le plan de jeu était diamétralement différent. Contre le 15, la seule chose qui fonctionnait pour moi étaient des cloches longues et molles au centre. Soit il ratait, soit il raccourcissait. Mais dès que j'essayais de mettre de l'intensité, de jouer en cadence (chose que je ne sais pas faire), je me faisais contrer. Mon seul coup d'attaque efficace contre lui était l'amortie. J'avais un peu honte de jouer comme ça surtout à l'entrainement, mais je voulais gagner mes points. Sur le 2, sur ces mêmes cloches, il me mettait à 5m de la balle. En revanche en jouant en cadence et en le poussant au fond, je retardais l'échéance et pouvais derrière le manœuvrer.

A chaque joueur sa tactique. ET faire des cloches peut s'avérer excellent.

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il t'a fait peter un plomb avec son jeu... ca pourrait etre pire 😋

La saison dernière j'ai joué un gars aux annonces douteuses, je perd le 1er set ric-rac mais je faisais avec. Au debut du 2e set, sur mon service et plus précisément lorsque je lachais la balle, il frottait la terre battue avec ses pieds... super dur de se concentrer... j'ai laché le set et le match

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15/03/2019 à 09:49, fabisthere a dit :

Vous avez quand même bu un verre ensemble après le match ?

Je pense bien qu'à ta place, j'aurais craqué aussi. On m'aurait (encore) pris pour le mec le plus antipathique de la planète. Parce que, en plus d'être super pénibles à jouer, ils parviennent à se faire passer pour la victime quand on pète une case ces gens là ! :P

il m'a sorti 2 binouzes à la fin, toujours pas énervé, et malgré mes propos assez francs. Mais la victoire lui revient, c'est moi qui n'ai pas trouvé la solution.

Je ne vous ai pas dit non plus que ça braillait très fort sur les courts à côté, à un moment j'ai braillé aussi (fallait que ça sorte !) et que les balles étaient des Head Pro :sick:, bref, oui il y avait du challenge de partout :P

Le 15/03/2019 à 10:07, pgasus22 a dit :

Il faut le prendre comme un challenge et non pas comme une calamité.

oui entièrement d'accord, et j'ai tout fait pour positiver mentalement. Mais je le reconnais, j'ai abdiqué !

Tactiquement c'est difficile, j'ai beaucoup  à apprendre :

- d'un côté j'aurai  voulu taper fort au service et sur ces balles hautes, d'une part pour bénéficier d'une balle courte et pas à 6m de haut en retour, et d'autre part pour le prendre de vitesse. Je l'avais testé à l'échauffement, et ma conclusion était : il n'attend que ça, que tu tapes fort. Je l'ai fait sur quelques rares balles en fin de match, bien énervé, mais ne l'ai pas mis hors de portée à chaque fois . Mentalement pour moi c'était prendre trop de risque...

- de l'autre coté j'ai voulu réitérer la tactique du match précédent, en misant sur la régularité et le balayage gauche droite mais ça n'a pas porté ses fruits. Le gars était un faux lent, je suppute aussi que le terrain ne prenait pas suffisamment les effets (par contre sur les lignes en caoutchouc, oui, les slices étaient intouchables), et là mon revers slicé était bien trop lent, fallait le jouer croisé très très court pour le mettre en mauvaise posture. J'ai aussi souvent tenté l'amorti, ça s'y prêtait, mais c'est pas évident, souvent juste sur le filet (c'est rageant) , ce coup est à travailler à l'entrainement sinon en match avec un bras un peu tendu c'est mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×