Jump to content
Forums Tennis-Classim
David92

4ème série - Blocage mental tournoi

Recommended Posts

il y a une heure, Fidgi91 a dit :

Ah oui tu as fait beaucoup de matchs quand même je me sens ridicule à côté :P . En 2 ans j'en suis à "seulement" 10 matchs :D . (3 matchs par équipe,  4 matchs de tournoi interne, 3 matchs de chatrier qui est le seul "tournoi" que j'ai payé en fait )

Du coup tu sembles avoir pas mal d'expérience quand même 

C’est ce qui est agaçant, en faire autant et rester bloqué au premier tour ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, RHCP59 a dit :

le but, c’est de prendre le dessus sur l’adversaire en imposant ton plan de jeu et en lui prenant du temps. 

Le problème de ce genre de tactique, c'est que ça induit :

1/ que tu es capable de balle tôt

2/ que le joueur adverse ne soit pas capable de rejouer long lorsque tu es largement dans le terrain car tu laisses une partie du court derrière toi ce qui est toujours dangereux

3/ qu'à un moment tu sois capable de terminer le point...

j'aime bien également le "prenez la balle tôt mais je ne veux pas que vous attaquiez"... bah par principe, si tu prends la balle tôt, tu es dans une situation où tu veux prendre du temps à l'adversaire donc tu es en situation d'attaque car prendre la balle tôt est un risque en soit car demande une lecture de la trajectoire et une qualité de jeu de jambe et de main importante...

Un joueur qui remet, c'est généralement un joueur qui aime jouer en retrait de sa ligne de fond de court, et apprécie plutôt de laisser l'adversaire faire le jeu et aime courir après la balle. Il maitrise la géométrie du court mais uniquement dans son espace arrière. Souvent, c'est le joueur qui ne va pas s'échauffer au filet (pas besoin).  Pour moi c'est plus dans cet esprit qu'il faut tenter de le faire déjouer :

 - Jeu au centre pour le fixer

 - jouer court pour l'obliger à rentrer dans le terrain, chercher à casser sa distance préférentielle. A partir de ce moment là, il sera vulnérable car généralement il ne sera pas à l'aise dans le jeu offensif (approche et finition). Il aura tendance à frapper et à reculer ce qui peut laisser une ouverture pour jouer dans son dos. L'idéal est même de l'attirer au filet

 - si on réussit à le bouger, ne pas hésiter à jouer dans le contre pied : un joueur qui bouge bien latéralement n'aime pas forcément devoir changer de direction de course. 

 - si on est capable de le faire, chercher à aller vers le filet (service-volée, retour volée et montées à contre temps). Tirer un passing oblige ces joueurs à prendre un risque ce qu'ils n'aiment pas forcément faire...

 - exploiter le service qui est généralement une mise en jeu. Souvent, c'est le coup où la position d'attaque va être la meilleure car nettement à l'intérieur du court (au moins sur deuxième balle).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, denebola a dit :

Le problème de ce genre de tactique, c'est que ça induit :

1/ que tu es capable de balle tôt

2/ que le joueur adverse ne soit pas capable de rejouer long lorsque tu es largement dans le terrain car tu laisses une partie du court derrière toi ce qui est toujours dangereux

3/ qu'à un moment tu sois capable de terminer le point...

j'aime bien également le "prenez la balle tôt mais je ne veux pas que vous attaquiez"... bah par principe, si tu prends la balle tôt, tu es dans une situation où tu veux prendre du temps à l'adversaire donc tu es en situation d'attaque car prendre la balle tôt est un risque en soit car demande une lecture de la trajectoire et une qualité de jeu de jambe et de main importante...

Un joueur qui remet, c'est généralement un joueur qui aime jouer en retrait de sa ligne de fond de court, et apprécie plutôt de laisser l'adversaire faire le jeu et aime courir après la balle. Il maitrise la géométrie du court mais uniquement dans son espace arrière. Souvent, c'est le joueur qui ne va pas s'échauffer au filet (pas besoin).  Pour moi c'est plus dans cet esprit qu'il faut tenter de le faire déjouer :

 - Jeu au centre pour le fixer

 - jouer court pour l'obliger à rentrer dans le terrain, chercher à casser sa distance préférentielle. A partir de ce moment là, il sera vulnérable car généralement il ne sera pas à l'aise dans le jeu offensif (approche et finition). Il aura tendance à frapper et à reculer ce qui peut laisser une ouverture pour jouer dans son dos. L'idéal est même de l'attirer au filet

 - si on réussit à le bouger, ne pas hésiter à jouer dans le contre pied : un joueur qui bouge bien latéralement n'aime pas forcément devoir changer de direction de course. 

 - si on est capable de le faire, chercher à aller vers le filet (service-volée, retour volée et montées à contre temps). Tirer un passing oblige ces joueurs à prendre un risque ce qu'ils n'aiment pas forcément faire...

 - exploiter le service qui est généralement une mise en jeu. Souvent, c'est le coup où la position d'attaque va être la meilleure car nettement à l'intérieur du court (au moins sur deuxième balle).

Ça va, j’ai quand même pas mal de propositions qui sont bonnes :P

en début de 4 ème serie, il faut que tu saches au moins faire un passing  pour faire monter le moon baller au filet...

je trouve que c’est plus facile pour un mauvais volleyeur de faire une vollée sur un mauvais passing...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu plus ou moins le même souci de blocage en tournoi (et en match en général, amical ou non) que toi. Si ça peut te rassurer, j'ai fini par m'en sortir. Si ça peut ne pas te rassurer, il m'a fallu plus de 10 ans. :D

A ma décharge, pendant 7 ans, j'ai fait de la compétition sans savoir que Classim existait, et donc sans bénéficier d'une analyse fine de mon jeu qui m'aurait permis  de comprendre que j'étais sur les mauvais rails côté maîtrise technique. ;)

Mon avis : je pense que le souci des joueurs qui coincent en 4ème série est qu'ils sont trop focalisés sur le fait qu'ils sont en phase de progression. Ils jouent alors avec l'idée, consciente ou non, qu'ils entrent sur le terrain avec une technique encore en construction.
Cela se traduit par :
  - le fait qu' ils jouent leurs matchs en vérifiant, consciemment ou inconsciemment, que leur propre gestuelle est correcte
  - le fait qu'ils frappent la balle sans se demander où ils vont l'envoyer et ce qu'ils vont en faire
  - le fait qu'ils remettent en question leur maîtrise technique à la première faute directe
  - le fait de faire des fautes directes parce qu'il remettent en question leur maîtrise technique (d'où un cercle vicieux)

A mon sens, le secret de la victoire dans un match de tennis ne tient pas à la technique pure, mais à l'état d'esprit qu'on affiche sur le terrain, à ses intentions et à son niveau physique. Je n'irais pas à dire qu'une maîtrise technique est inutile, au contraire ! Elle est indispensable pour viser le plus haut de performance qu'on peut afficher. Mais elle ne l'est pas s'il s'agit simplement de remettre la balle de l'autre côté du terrain sans faire la faute... ce qu'on demande principalement en 4ème série.

Je sais que c'est dur à mettre en pratique, mais ma suggestion est, en tournoi, d'entrer sur le court en gardant à l'esprit que tu sais jouer au tennis et de mettre chaque faute directe sur le compte du manque de chance ou de l'adversaire qui a réussi à envoyer une balle qui ne t'a pas permis d'être dans les meilleurs conditions de frappe. Et dans ces conditions, la seule chose à laquelle tu devras penser, c'est taper dans la balle, dans la direction que tu souhaites. 
Si tu rates et fais une faute directe, le fautif sera l'adversaire qui a su te faire déjouer, mais jamais ta technique qui aura failli : inutile, donc, d'y repenser.

Quand tu conduis une voiture, tu ne te poses jamais la question de savoir si ta manière de jouer avec l'embrayage et ta technique de manipulation du levier de vitesse est suffisamment bonne pour tirer le meilleur de ton moteur, et jamais tu ne remets en question ta conduire quand tu mets la main sur le régulateur de vitesse quand tu essaies d'actionner ton clignotant : tu utilises ta voiture instinctivement, et tu te focalises sur l'endroit où tu l'emmènes plus que sur la manière dont tu la conduis.

En match de tennis, ça doit être pareil : tu joues avec la seule intention de renvoyer la balle et tu laisses tout le reste à l'instinct. Et à force, ça rentrera tout seul.

Je pense même qu'à 30/5, il n'est pas nécessaire de te prendre la tête avec la tactique. Concentre-toi sur le renvoi de la balle dans le terrain adverse, et uniquement sur ça.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu n'arrives pas à finir tes points, il est normal que tu perdes tes matchs, peu importe les coups intermédiaires, si tu as la possibilité de finir l'échange et que tu mets ta balle dehors ou dans le filet, c'est tout simplement un problème technique. 

Les adversaires que tu rencontres en tournoi viennent avec un espoir de victoire tout comme toi. Si tu veux gagner, il te faut simplement être meilleur qu'eux dans des conditions de matchs, être régulier de la première frappe à la dernière. Je vois trop souvent des joueurs tenter des coups impossibles alors qu'ils n'en sont pas du tout obligés. 

En 4ieme série, jouer avec intelligence est plus bénéfique que jouer avec beauté. Si tu es capable de mettre la balle là où cela va gêner ton adversaire, tu augmentes simplement tes chances de marquer le point. Après, il faut pas non plus jouer à 2 à l'heure non plus. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, nutsola a dit :

Un de mes adversaires qui avait le même problème que toi, utilisais une tactique simple:le premier set il vérifie la régularité. Une fois le premier set empoché, il commence a faire une filière courte. 

Pas sûr que ça soit une bonne tactique, dans la mesure où en tennis, il est plutôt conseillé de ne pas changer une tactique gagnante

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Alteo a dit :

 Concentre-toi sur le renvoi de la balle dans le terrain adverse, et uniquement sur ça.

Exactement.  J'ai perso, progressé (un classement par an jusqu'à 15/2 avec un certain age) en appliquant la tactique de Santin: renvoyer  5 fois la balle avant d'attaquer. Donc haïr la faute. C'est souvent l'adversaire qui fait la faute directe avant toi. Maitriser la régularité, donc. C'est ensuite qu'on passera à l'étape suivante: la maitrise des trajectoires (vitesse, direction, effets) en match.
Par exemple, je disais que mes derniers matches à 30/1 et 30/2 (6/1 6/0 et 6/0 6/0), je les pas gagnés en tapant comme à l'entrainement (fort) et en voulant marquer en 2 coups de raquette. Même malgré la différence de niveau technique. Pour gagner ces matches, j'ai simplement employé la tactique des 5 balles en jouant un peu dans le terrain. Mes adversaires ont fait la faute très vite (2ème ou 3ème frappe) et m'ont donné quasiment tous les points. Les autres points, je les ai marqués sur des balles courtes (où là j'ai fait pénalty) ou des services-volées aléatoires.
A la fin du match, mes adversaires m'ont dit que très vite ils ont eu l'impression d'être face à un mur...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Alteo a dit :

En match de tennis, ça doit être pareil : tu joues avec la seule intention de renvoyer la balle et tu laisses tout le reste à l'instinct. Et à force, ça rentrera tout seul.

Yes, de toute façon a chaque fois que tu te poses des questions, ca fait des micro infos à traiter et du coup tu perds la fluidité...

A partir du moment où t'as un minimum de maitrise technique et que tu sais comment jouer les differentes balles (molles, avec de la vitesse) en fonction de la ou tu es (trajectoire tendue proche du filet, haute si t'es loin), faut mettre une intention dans ton coup et en avant Guinguamp ! Remettre la balle un certain nombre de fois en cherchant a neutraliser comme a dit Trollix c'est déja très bien et ca fait beaucoup de points gratuits, si en plus tu arrives à utiliser un coup fort si t'en as un, c'est bonux

(de toute facon, j'ai toujours entendu dire que jusqu'a 15/1 -et encore- un match ne se gagne pas, il se perd, il suffit de voir les statistiques et les fautes...)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trouvé sur un site de référence: 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

C’est ce qui est agaçant, en faire autant et rester bloqué au premier tour ^^

 

Je comprends ça, mais tu joues contre un adversaire et dans un tournoi. Chacun voit les enjeu à sa manière avec une préparation qui lui est propre et une psychologie du jeu. 

Ça me rappelle un des premiers match que j'ai gagné quand j'étais plus jeune.( Je ne cesse de le raconter tant ça a changé ma vision du jeu ) . 

En résumé: J’étais largement moins fort que mon adversaire ( pas dur ) . Il connaissait l'arbitre ( oui a une époque , dans certains tournois, on se faisait arbitrer ). Le mec m'a fait des pains à à tire-larigot. Donc je me suis dit : C'est bon mon gars, tu es plus fort que moi, J'accepte de perdre, d’ailleurs j'ai déjà perdu et tu as gagné. Mais pour cette victoire, tu vas devoir le mériter et passer à travers mon examen personnel.  Résultat, ça m'a enlevé un poids énorme: Je n'étais pas obliger de gagner et je lui est envoyé les épreuves tiré de mon imagination: Remettre la balle, faire des lobs souvent, des amorties , des coups à droite ou a gauche selon mon inspiration. Lui a tenté d’accelerer et quand la balle retombait facilement parfois il faisait un filet. J'ai gagné le match à ma grande surprise. 

L'arbitre vient vers lui,  il lui sert la main et il lui dit: "Dommage, tu méritais de gagner".  Je suis venu vers l'arbitre, il me serre la main sans un mot. ( je me suis dit que c’était sympa pour moi, je méritais pas de gagner ? ) 

J'ai perdu au second tour mais pour dire que tout peut arriver.  A l’époque, comme toi, je ne pouvais pas toujours faire beaucoup de tournoi. Peut être celui de mon club et 4 tournoi en été.  C'est pour cela que je parle de la quantité de tournoi. On peut gagner beaucoup de tour sur un ou deux tournois mais quand on débute la compet, pourquoi ne pas s’éprouver sur plusieurs tournoi pour avoir des automatismes et de la routine?  C'est un point de vue qui se discute car cela provient de ma réflexion qui peut être contredite par l'expérience d'autres joueurs. 

Courage, tu mérites de gagner plus ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, trollix a dit :

Pas sûr que ça soit une bonne tactique, dans la mesure où en tennis, il est plutôt conseillé de ne pas changer une tactique gagnante

J'ai remarqué que certains joueurs qui pensent tennis pourcentage que j'ai joué, fonctionnent comme ça. Un premier set ou ils assurent, un second ou ils jouent au taureau de manille. Après , c'est peut être une mauvaise tactique mais ça marche sur moi mdr :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, trollix a dit :

Exactement.  J'ai perso, progressé (un classement par an jusqu'à 15/2 avec un certain age) en appliquant la tactique de Santin: renvoyer  5 fois la balle avant d'attaquer. Donc haïr la faute. C'est souvent l'adversaire qui fait la faute directe avant toi. Maitriser la régularité, donc. C'est ensuite qu'on passera à l'étape suivante: la maitrise des trajectoires (vitesse, direction, effets) en match.
Par exemple, je disais que mes derniers matches à 30/1 et 30/2 (6/1 6/0 et 6/0 6/0), je les pas gagnés en tapant comme à l'entrainement (fort) et en voulant marquer en 2 coups de raquette. Même malgré la différence de niveau technique. Pour gagner ces matches, j'ai simplement employé la tactique des 5 balles en jouant un peu dans le terrain. Mes adversaires ont fait la faute très vite (2ème ou 3ème frappe) et m'ont donné quasiment tous les points. Les autres points, je les ai marqués sur des balles courtes (où là j'ai fait pénalty) ou des services-volées aléatoires.
A la fin du match, mes adversaires m'ont dit que très vite ils ont eu l'impression d'être face à un mur...

Oui mai faut aimer les matchs qui durent 3h ....:ph34r:

Je dis ça parce que il m'est arrivé de craquer mentalement contre des rameurs.

Au bout de 2h30 ...plus envie de faire les efforts, déconcentration, ennuie, impatience, énervement ...autre chose à faire derrière..etc

Donc prises de risque excessive, coups tentés sans conviction ...bref limite balancer la fin de match !

Faut que je travaille la dessus aussi LOL 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c’est ça... tu es convoqué à une certaine heure, tu joues 2 heures après parce que les matchs d’avant, c’était la saga Harry Potter ou les seigneurs des anneaux en terme de durée, et tu vois dès l’échauffement qu’en face, c’est Marathon Man, avant même de commencer je me dis que le match doit être plié en une heure, sinon j’écourte le calvaire ...<_<

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qu’il faut que tu retiennes surtout, c’est lié au titre, c’est que tu dois être prêt mentalement à jouer le match dans la tactique que tu as choisie.

si tu joues contre nature par dépit, pas certain que tu gagnes le match et la frustration sera encore plus intense...

il faut aussi que tu acceptes de jouer comme ça à l’entraînement, car si tu mets du rythme dans ton jeu en amical sans t’entraîner à pousser la balle sans risque, t’attend pas à savoir le faire en tournoi face à un gars qui joue comme ça naturellement...

tous les bons pilotes de formule 1 ne font pas des vainqueurs des 24 heures, un sprinter au velo est rarement un vainqueur du tour de France ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de tester la technique de ne pas attaquer pendant les 5-6 premières frappes, et je viens de gagner mon premier 6-0 :)
En effet il faut être patient, j'avais presque l'impression de "ne pas jouer", et d'attendre.

Mais bon le plaisir est quand même là, c'est l'essentiel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, trollix a dit :

J'ai perso, progressé (un classement par an jusqu'à 15/2 avec un certain age) en appliquant la tactique de Santin: renvoyer  5 fois la balle avant d'attaquer. Donc haïr la faute.

Comme quoi c'est ça qui est intéressant dans le tennis : les différentes possibilités que l'on peut mettre en place pour être efficace en match. :)

Perso, ça a été le contraire à 14 ans à 30/4 : le fait de me casser le bras droit qui a fait que mon jeu de fond de court qui s'appuyait sur mon revers à deux mains était complétement inéficace... du coup il me restait le service et la volée et c'est comme ça que j'ai commencé à faire service-volée, aller au filet le plus rapidement possible et à gagner des matchs. Là où j'avais du mal à gagner à mon classement, sur le premier tournoi où je teste ça je gagne jusqu'à 30/2 et fait un match serré à 30/1... 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut etre hyper pragmatique au tennis, si on arrive pas à "imposer" son jeu, il faut devenir chiant à battre, donner à l'adversaire ce qu'il n'aime pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, denebola a dit :

Comme quoi c'est ça qui est intéressant dans le tennis : les différentes possibilités que l'on peut mettre en place pour être efficace en match. :)

Perso, ça a été le contraire à 14 ans à 30/4 : le fait de me casser le bras droit qui a fait que mon jeu de fond de court qui s'appuyait sur mon revers à deux mains était complétement inéficace... du coup il me restait le service et la volée et c'est comme ça que j'ai commencé à faire service-volée, aller au filet le plus rapidement possible et à gagner des matchs. Là où j'avais du mal à gagner à mon classement, sur le premier tournoi où je teste ça je gagne jusqu'à 30/2 et fait un match serré à 30/1... 

 

 

Pareil à cet âge là, mon sport c’était le foot. Jamais pris une indiv, jamais fait un entraînement et j’étais 30/2 en faisant service volée et retours volée en coupant sur revers adverse. Jusque 30/1, ça suffit souvent et sans être doué...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas exagérer non plus !

Je connais des 30/2 30/3 qui jouent quand même pas trop mal. 
Sa sert plutôt bien, bon physique, un coup fort .. alors oui y’a quelques gars où le fait de remettre une fois de plus ça marche mais dans les tournois que j’ai fait c’était pas forcément le cas . 
Et puis si l’autre en face joue pareil (remettre une fois de plus ), il l’a donc à peu près les mêmes chances de gagner donc c’est risqué aussi. 
Prendre le jeu a ton compte, ça veut aussi dire pour moi (je me trompe peut être), augmenter tes chances de gagner......mais faut jouer à ton meilleur niveau c’est sûr !!!
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, tioneb a dit :

Faut pas exagérer non plus !

Je connais des 30/2 30/3 qui jouent quand même pas trop mal. 
 

 

Je suis assez d'accord avec toi. Mais pour le savoir, il faut jouer beaucoup de 4e séries ;p 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×