Jump to content
Forums Tennis-Classim
sean95

L'arbitrage en questions....

Recommended Posts

Comme je l'avais suggéré dans un autre topic, je vous propose de vous parlez ici de l'arbitrage (que ce soit avec ou sans arbitre).

Il y a 252 questions et réponses sur l'arbitrage.

Rassurez-vous, je ne les mettrai pas toutes. On ne parlera que des plus tordues ou de celles qu'on ne rencontre que très rarement (voire jamais) ou de celles qu'on ne peut même pas soupçonner qu'elles existent.

Je mettrai les numéros de questions, du fait que je ne les mettrai pas toutes, ne vous étonnez pas, il y aura des trous.

J'espère que vous trouverez un intérêt à cette initiative et peut-être que ça fera naître des vocations.

Edited by sean95

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est parti....

A) Avant la partie :

5) Le joueur qui a gagné le tirage au sort peut-il attendre la fin de l'échauffement pour donner son choix ?

- Non, il doit le faire tout de suite

6) Le joueur qui a choisi de servir peut-il, en cours d'échauffement, modifier son choix et demander à relancer ?

- Non, le choix est définitif.

7) L'échauffement est interrompu par la pluie: à la reprise, le tirage au sort doit-il être refait ?

- Non, mais les joueurs peuvent modifier leur choix (service, ou relance, ou côté)

8) Quand une partie commence-t-elle ?

- Lorsque le serveur commence son geste pour servir le premier point de la partie. Toutefois, le Code de conduite est applicable dès que les joueurs entrent sur le court.

Voilà pour aujourd'hui, pas trop à ingurgiter pour la première fois :w00t:

Edited by sean95

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne initiative Seany, cela ne me surprend guere de la part de la STAPT 2004 ^_^ ! Toujours interressant les petits points d'arbitrage, mais est tu toi meme JA ? :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonne question ! moi j'ai eu mon exam la semaine dernière !!! :stuart: cool !

normalement on va organiser le tournoi interne de septebmre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonne initiative Seany, cela ne me surprend guere de la part de la STAPT 2004 ^_^ ! Toujours interressant les petits points d'arbitrage, mais est tu toi meme JA ? :huh:

ALORS ???????????

Share this post


Link to post
Share on other sites

super cette rubrique !! bravo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arf, le traitre :P non jdeconne, jaurai aimé etre "jeune arbitre" pendant un temps mais ca ne s'est pas fait, je le regrette, j'aurai aimé suivre les traces de Chouquet qui est du Havre Tennis Club et qui est JA international à RG maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous à RG nous avons rencontré une copine BE d'un club de Toulouse qui est juge de ligne et que l'on commence à voir souvent dans les grands tournois, elle est à RG depuis le début et fait toujours de la pub pour que les filles passent leur diplome de ja !!!! car il y a un manque sévère

Share this post


Link to post
Share on other sites
jaurai aimé etre "jeune arbitre" pendant un temps mais ca ne s'est pas fait, je le regrette, j'aurai aimé suivre les traces de Chouquet qui est du Havre Tennis Club et qui est JA international à RG maintenant.

C'est pas un problème, tu es encore jeune et si tu t'y prends maintenant, dans une petite 10zaine d'années, tu peux être à Roland.

Pour être A1 (Arbitre de club) la formation est de 2H30 par semaine pendant 3 semaines et la quatrième semaine c'est l'examen.

Examen :

L'épreuve écrite comprend :

* un questionnaire de 30 questions portant sur les règles du jeu,

* et la rédaction d' une feuille d' arbitrage sous la dictée.

Pour être déclarés reçus à l' épreuve écrite, les candidats devront obtenir une note moyenne au moins égale à 10/20 sans note sans note inférieure à 5/20.

L'épreuve pratique comprend : l' arbitrage d' une partie officielle du niveau début de 3ème série Messieurs

Pour être A2 (Arbitre régional) pas de formation de prévue, la formation est personnelle.

Examen : l'épreuve théorique se passe à la Ligue en Juin et comporte un questionnaire de 50 questions de bon niveau sur les règles du jeu. L'épreuve pratique, est constituée par le rapport d'activité qui doit comporter 20 arbitrages dont la moitié en 3ème série. Si ce rapport est insuffisant le candidat sera convoqué pour arbitrer un match d'un tournoi de Ligue

Pour être A3 (Arbitre fédéral) je ne sais pas exactement, mais tu dois être noté sur tes prestations sur des matches de 1ére série ou de promotion.

Hier, aux finales des championnats individuels du VDO, j'ai déjeûné avec un arbitre qui avait commencé il y a dix ans et qui faisait RG depuis trois ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'essaye de monter en seconde série au moins une fois : objectif ultime de ma carrière :whistling: et ensuite à donf dans l'arbitrage.

Sean faudra qu'on cause à ce moment

Share this post


Link to post
Share on other sites

On continue.....

B ) Dispositions matérielles - Equipements

9) Quelle doit être la hauteur du filet au centre ?

- 0,914 m. (conversion de 3 feet....facile à mesurer !!!)

10) Un joueur est mené 5/0 dans la première manche et se plaint auprès de l'arbitre que le filet ne semble pas à la bonne hauteur . L'arbitre procède à la vérification et constate que le filet est de 5 cm trop haut. Le joueur demande à reprendre le match au début prétextant qu'il a perdu les cinq premiers jeux à cause du mauvais ajustement du filet. Décision ?

- Les points joués restent acquis. L'arbitre rectifie la hauteur du filet immédiatement

11) Quelle doit être la hauteur des poteaux ou des piquets de simple ?

- 1,07 m.

12) Où doivent être placés les piquets de simple ?

- A l'extérieur du court, leur centre à 0,914 m des lignes de côté de simple

Les points 13 et 14 concernent l'absence en simple ou la présence en double des piquets de simple quand un match est commencé. Dans les deux cas, les points sont acquis et l'erreur rectifiée. A ce sujet, la hauteur du filet au centre se mesure après avoir mis les piquets de simple et non le contraire.

17) Le cordage d'une raquette peut-il être muni d'un système amortissants les vibrations. Si oui, où doit-il être placé ?

- Oui, mais ce système ne peut être placé qu'en dehors de la surface où les cordes s'entrecroisent.

20) Les balles peuvent-elles être bicolores ?

- Non, elles doivent être de couleur unie, blanche ou jaune.

22) La publicité sur les vêtements de tennis est-elle autorisée ?

- En plus du sigle ou logo habituel de la marque de l'article considéré, seul un petit sigle ou logo est autorisé. Chacun d'eux doit mesurer au maximum 13 cm².

- Dans certains matches du championnat de France, un logo supplémentaire de 19,5 cm² est autorisé pour un partenaire du club.

23) Un joueur qui porte des lentilles en perd une au cours du match; a-t-il droit à une interruption pour la remplacer ? Si oui, combien de temps ?

- Oui, les lentilles font parties de l'équipement. Il peut sortir du court sans limite de temps.

24) Un joueur porte des lunettes au début du match; à la fin de la première manche, il commence à pleuvoir très légèrement sans que cela ne nécessite d'interrompre la partie. Le joueur demande alors une interruption de jeu pour mettre les lentilles de contact qu'il a dans son sac en remplacement des lunettes. Décision ?

- Il peut être autorisé à mettre ses lentilles; il bénéficie d'un temps raisonnable pour le faire qui, en général, ne devrait pas durer plus de trois minutes (lors d'un changement de côté ou d'un pause de fin de match).

25) Un joueur demande à changer de chaussures et/ou de chaussettes parce qu'elles sont mouillées. Est-il autorisé ? Dans quelles conditions ?

- Il est autorisé. Il bénéficie, une seule fois dans le match, et uniquement à un changement de côté, d'un temps supplémentaire raisonnable en plus des 90 secondes pour changer de chaussures. Le joueur devra en informer l'arbitre au changement de côté précédent et préparer ses nouvelles chaussures ou chaussettes de façon à ne pas perdre de temps.

26) En relaçant sa chaussure, un joueur casse un lacet; a-t-il droit à une interruption de jeu pour réparer les dégats ?

- Oui, il lui est accordé, comme pour tout incident matériel, le temps nécessaire pour réparer les dégats.

A suivre.....

Edited by sean95

Share this post


Link to post
Share on other sites

s super SEAN !

mais tu te donnes du mal ! y'a un fichier en téléchargement sur site fft

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui n'ont pas l'adsl ou qui le préfère en dose homéopathique.

C) Echauffement

27. Quelle est la durée de l'échauffement avant une partie ?

- Cinq minutes.

28. Au début du deuxième jeu d'une partie, le serveur peut-il

demander à servir une ou plusieurs balles d'échauffement ?

- Non. L'échauffement est limité aux cinq minutes précédant le

début de la partie.

29. Un joueur qui, après avoir cassé une corde, a dû changer

de raquette en cours de partie, peut-il demander à jouer

quelques balles d'entraînement ?

- Non.

30. Quelle est la durée de l'échauffement après une

interruption de jeu ?

- Cinq minutes, sauf si la partie reprend sur le même court après une

interruption inférieure à quinze minutes (il n'y a alors pas de

période d'échauffement).

32. Un échauffement peut-il être autorisé après un arrêt pour

blessure avec intervention du soigneur ?

- Oui, si au moins un des joueurs en fait la demande et à condition

que le jeu ait été interrompu plus de quinze minutes.

A suivre.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

He SEAN pour le litige qui m'est arrivé l'autre soir le réglement diT koi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

c quoi déjà ton litige ?

je suis toute new JA (depuis une semaine ...) mais je peux ptetr répondre

Share this post


Link to post
Share on other sites
He SEAN pour le litige qui m'est arrivé l'autre soir le réglement diT koi ?

Quand les joueurs ne sont pas d'accord sur une trace, ils rejouent le point.

Edited by sean95

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous recommande tout spécialement la question 39.....question préférée des classimien(ne)s ;)

D) Le service

Nota (vous le savez tous !!!!): Une faute de service donne, si c'est la première, une seconde balle au serveur ; si c'est la seconde, le point au relanceur.

33. A quels moments un service commence-t-il et finit-il ?-

- Il commence lorsque le serveur, prêt, commence son geste. Il se

termine lorsque la raquette du serveur frappe la balle ou lorsque le

serveur manque la balle en essayant de la frapper.

34. A partir de quel moment une balle est-elle en jeu ?

- Dès l'instant où elle est frappée par la raquette du serveur.

35. Le serveur manque la balle en essayant de la frapper. Décision ?

- Il y a faute de service.

37. Un service tombe bon après avoir heurté un piquet de

simple. Décision ?

- Il y a faute de service dès que la balle heurte un poteau,

un piquet de simple ou la chaise d'arbitre ou toute autre

dépendance permanente.

38. Le serveur lance par erreur deux balles en l'air et frappe

l'une d'elles. Décision ?

- Un "let" doit être annoncé dès que les deux balles sont lancées.

39. Quel est le temps accordé entre une première et une

deuxième balle au service ?

- Aucun, il doit y avoir continuité du jeu.

40. Le relanceur peut-il se tenir où il veut de son côté du filet ?

- Oui.

41. En simple, le serveur peut-il se tenir dans le

prolongement du couloir ?

- Non.

42. Dans quels cas y a-t-il faute de pied ?

- Si, pendant le déroulement d'un service, le pied du serveur touche

l'intérieur du court, ou la ligne, ou l'extérieur du court dans le

prolongement du couloir ou au-delà de la marque centrale (dans la

mauvaise moitié du court) ; ou si, au cours du service, le serveur a

changé de place, soit en marchant, soit en courant.

43. Au moment où il lance sa balle en l'air, le serveur a un

pied sur la ligne : une faute de pied doit-elle être annoncée

avant qu'il n'ait frappé la balle ?

- Non, la faute de pied ne doit être annoncée qu'après la fin du

service, c'est-à-dire postérieurement à la frappe de la balle. Si le

serveur décide de ne pas frapper la balle et la reprend dans sa main,

il n'y a pas faute de pied.

44. Au moment où il lance sa balle en l'air, le serveur a un pied

derrière la mauvaise moitié du court ; puis, avant de frapper la

balle, il ramène son pied derrière la bonne moitié du court.

Est-ce une faute de pied ?

- Oui, car le service est déjà commencé au moment où le serveur

lance sa balle en l'air.

45. Une balle de service va directement heurter le relanceur,

ses vêtements ou sa raquette. Décision ?

- Point pour le serveur.

47. Une balle venue d'un court voisin roule devant le serveur

au moment où il se prépare à servir une deuxième balle :

a-t-il droit à deux balles ?

- Non, car il n'a pas été gêné dans l’exécution de son

deuxième service.

48. Le serveur engage ; le relanceur, qui n'était visiblement pas

prêt, retourne dans le filet. Décision ?

- Point pour le serveur, car le relanceur a tenté de relancer.

49. Le relanceur est en train d'écarter la balle qui revenait sur

le court après une première faute de service ; il n'est pas prêt

lorsque le serveur sert sa seconde balle, et ne tente pas de

retourner. Décision ?

- Seconde balle à rejouer (avant de frapper la balle, le serveur doit

s'assurer que le relanceur est prêt).

50. Le relanceur signale qu'il n'est pas prêt au moment où le

serveur sert sa seconde balle qui tombe dans le filet.

Décision ?

- Seconde balle à rejouer.

51. La première balle de service est bonne, et le serveur jette

derrière lui sa seconde balle. En a-t-il le droit ?

- Non, il perd le point ; il n'y a lieu d'appliquer le Code de conduite

que si l'arbitre juge la gêne volontaire.

52. Au cours d'un service, la raquette du serveur s'échappe de

ses mains et atterrit dans le filet. Décision ?

- Si la raquette touche le filet avant que la balle ne touche le sol

ou après qu'elle est tombée bonne, le serveur perd le point.

- Si la raquette touche le filet après que la balle est tombée faute,

il y a seulement faute de service.

- Si un ace est servi avant que la raquette ne touche le filet,

le serveur gagne le point.

53. Le serveur fait un ace. Le relanceur va chercher la balle

et s'aperçoit qu'elle est crevée. Décision ?

- On rejoue le point.

54. Le serveur fait un ace. Le relanceur va chercher la balle

et s’aperçoit qu’elle est dégonflée. Décision ?

- On remplace la balle dégonflée, le point joué avec cette balle est

acquis, point au serveur.

55. Le serveur peut-il, avant de servir, demander à choisir

les balles qu'il va utiliser ?

- Oui, à condition que cela n'entraîne pas une violation de la règle

de continuité de jeu.

56. Au cours du service, la raquette du serveur s'échappe de

ses mains et retombe dans sa partie de terrain. Le relanceur

retourne dans le filet. Décision ?

- Le relanceur perd le point.

57. A-t-on le droit de servir "à la cuillère" ?

- Oui. Il n'est pas nécessaire de prévenir son adversaire.

58. Un deuxième service touche la sangle du filet : celle-ci

se détache et la balle ne passe pas. Décision ?

- Double faute, point au relanceur. L’arbitre remet la sangle

immédiatement.

59. Sur un premier service qui frappe le filet, un piquet

de simple tombe. Décision ?

- On doit replacer le piquet de simple. Si l’interruption dure

longtemps, l’arbitre peut estimer nécessaire de remettre un premier

service.

60. Un joueur peut-il commencer un point avec une

corde cassée ?

- Oui.

61. En servant une première balle de service faute, le serveur

casse une corde ; après avoir changé de raquette, a-t-il droit à

un premier ou un deuxième service ?

- "Deuxième service".

62. En retournant un premier service faute, le relanceur casse

une corde. Doit-il changer de raquette pour retourner le

second service ? Quelle est la conséquence pour le serveur ?

- Le relanceur n’est pas obligé de changer de raquette. S’il le fait, le

serveur bénéficie d’un premier service.

A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand les joueurs ne sont pas d'accord sur une trace, ils rejouent le point.

J'avais donc raison !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

oye oye cher classimiens

sean je truove trres bien ton sujet nous qui ne connaisssos po toutes les regles du tennis c'est super de nous le présenté ici!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, vous avez eu le temps d'ingurgiter les 4 premiers chapitres......alors, on continue :P

E) Le "let" - Joueurs gênés

63. Qu'est-ce qu'un "let" ?-

Il y a "let", lorsque l'arbitre décide de faire rejouer un point, que ce

soit au service ou en cours de jeu.

64. Dans quels cas un service est-il "let" ?

- Lorsque, après avoir touché le filet, la bande ou la sangle, la balle

tombe bonne ou frappe directement le relanceur, ses vêtements

ou sa raquette.

- Lorsque le serveur a servi alors que le relanceur n'était pas prêt.

- Lorsque le serveur a lancé deux balles en l'air.

66. Dans quels cas un "let" doit-il être annoncé en cours de jeu ?

- Si un joueur gêne involontairement son adversaire.

- Si un spectateur gêne un joueur dans des circonstances

indépendantes de la volonté du joueur sauf si la gêne est due

aux dépendances permanentes du court ou à des installations

provisoires.

- Si la première balle de service faute gêne le relanceur en

rebondissant au moment du deuxième service, sauf si celui-ci a

eu la possibilité d’enlever la balle et qu’il a négligé de le faire.

- Si un joueur est gêné par un ramasseur qui n’est manifestement

pas à sa place.

- Si un ramasseur ou un arbitre attrape une balle au vol sauf

si l’arbitre estime que celle-ci n’avait aucune chance de

pouvoir tomber dans les limites du court.

- Si le serveur délivre le service sans s’assurer que le relanceur est prêt

et que ce dernier ne tente pas de retourner le service et indique

immédiatement qu’il n’était pas prêt.

- Si, une balle en jeu ayant heurté une balle restée au sol, un joueur

renvoie l'une des deux, et si l'arbitre n'est pas sûr que ce soit

la bonne.

- Si un joueur a été gêné par l'apparition, en cours d'échange,

d'un élément perturbateur ne dépendant pas de sa volonté.

- Si une balle est, par erreur, annoncée faute, et si l'arbitre

rectifie alors que le joueur aurait pu jouer la balle.

67. Sur un deuxième service, le relanceur est gêné par la

première balle qui revient rouler devant lui. Décision ?

- Un "let" doit être annoncé ; sauf si le relanceur a eu la

possibilité d'écarter cette première balle et a négligé de le faire.

68. Un "let" est annoncé au cours d'un échange qui a suivi une

seconde balle de service. Le serveur a-t-il alors droit à un premier

ou un deuxième service ?

- "Premier service".

69. Un spectateur hurle "faute" en cours d'échange. Décision ?

- En règle générale, il n'y a pas lieu d'annoncer un "let". Si toutefois

l'arbitre estime que les deux joueurs ont été gênés, que cette gêne a

eu une influence sur le déroulement de l'échange et qu'aucun

joueur ne peut être lésé par cette annonce, il peut prononcer un "let".

70. Un spectateur crie alors qu'un joueur se prépare à smasher.

L'arbitre ne dit rien, le joueur rate son smash, puis réclame un

"let". Décision ?

- Le point n'a pas à être rejoué, le joueur ayant essayé de le gagner

malgré la gêne. L'arbitre aurait dû intervenir avant l'exécution du

smash.

71. Le serveur fait un ace sur sa deuxième balle, l'arbitre

annonce le score. Le relanceur fait alors remarquer qu'un juge

de ligne a indiqué du bras que la balle était faute et que cela

l'a gêné. Le juge de ligne confirme les faits. Décision ?

- Si l'arbitre estime que le relanceur n'aurait, de toute façon, pas pu

retourner, il confirme le score.

- S'il estime que le relanceur a pu effectivement être gêné, il fait

rejouer le point.

72. A la fin d'un échange, un joueur ramasse la balle qui vient

d'être utilisée, elle est crevée. Décision ?

- Dans tous les cas, c'est un "let", on rejoue le point.

73. A la fin d'un échange, un joueur ramasse la balle qui vient

d'être utilisée, elle est dégonflée. Décision ?

- La balle dégonflée est remplacée, le point joué avec cette balle

est acquis.

74. Un doublé involontaire dans la raquette doit-il être

considéré comme une gêne entraînant un "let" ?

- Non, le jeu se poursuit.

75. Un joueur A fait un doublé involontaire dans sa raquette.

Son adversaire B ne joue pas la balle, croyant à la faute.

Décision ?

- B perd le point.

76. Un joueur se penchant par-dessus le filet pour jouer une

balle "rétro", est gêné dans l'exécution de son coup, par son

adversaire A. Décision ?

- Si la gêne est involontaire, un "let" doit être annoncé.

- Si la gêne est volontaire, le joueur A perd le point.

78. Un joueur, déporté hors du court, tente un lob,

mais sa balle heurte l'arbitre de chaise. Le joueur prétend

qu'elle aurait été bonne et réclame un "let". Décision ?

- Le joueur perd le point.

79. Un joueur, gêné dans l'exécution de son coup par un juge

de ligne correctement assis à sa place, demande un "let".

Décision ?

- L'arbitre refuse.

80. Un joueur a manqué un smash qui part vers les bâches,

mais son adversaire B, manifestement gêné par un ramasseur

qui s'est précipité, est touché par la balle, en dehors du court.

Décision ?

- Point pour B.

81. Un joueur se dit gêné par son adversaire qui pousse des

petits cris en frappant la balle. Décision ?

- Pas de faute a priori, mais la décision est laissée à l'appréciation de

l'arbitre, qui, s'il considère qu'il y a eu gêne effective, peut

prononcer un "let" - ou donner point perdu au joueur qui a crié

s'il estime que cela a été volontaire.

82. Au moment où le serveur commence son geste,

le relanceur sautille et bouge : en a-t-il le droit ?

- Oui, si ses mouvements ont pour seul but de lui permettre de

mieux rentrer dans l'échange.

- Non, s'ils ont pour but de gêner l'adversaire dans l'exécution

du service. Par exemple, le relanceur peut sautiller, mais pas

taper des pieds.

83. En simple, le joueur A court sur une amortie et, emporté

par son élan, saute par-dessus le filet pour retomber du côté

de B, dans le couloir de double. B fait une faute, puis

prétend avoir été gêné. Décision ?

- Point pour A, B ayant de toutes façons tenté de gagner le point. Le

couloir de double ne fait pas partie du court de simple. A n'a donc

pas fait de faute.

84. Un joueur qui avait la possibilité de faire un coup gagnant

ne renvoie qu'une balle facile pour son adversaire, et crie alors

"c'est nul". Son adversaire, surpris, ne joue pas la balle.

Décision ?

- Le joueur qui a crié en cours d'échange perd le point. Si, toutefois,

l'arbitre n'est pas intervenu, et si l'adversaire a joué la balle et fait

une faute alors qu'il aurait pu ne pas la jouer, il ne peut ensuite

prétendre à une gêne pour réclamer le point ou un let.

85. Au cours d’un échange, le joueur A crie " Faute ! Faute ! "

à la suite d’une balle proche annoncée bonne sur la ligne

de fond. Décision ?

- Le joueur A perd le point, cela constitue une gêne volontaire.

86. Le joueur A réussit un lob gagnant mais celui-ci heurte un

oiseau qui passe au dessus du court. Son adversaire réclame

le point. Décision ?

- “Let”, l’oiseau est considéré comme étant un objet en mouvement

au-dessus du court.

A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant un échange, une balle tombe de la poche du joueur A. Le joueur A a t'il le droit de demander un let? Le joueur B en a t'il le droit???

On m'a fait le coup au Mans l'année dernière... :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a let sans se poser de question

mais par contre s'il refait le coup c point pour l'autre

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors je me suis fait e******. Une balle est tombée de ma poche. J'ai dit let car ça m'a gêné et le type m'a fait un scandale car c'était mon pb...

En même temps j'ai gagné 6/3 6/4 donc il y a pas eu de noises...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant un échange, une balle tombe de la poche du joueur A. Le joueur A a t'il le droit de demander un let? Le joueur B en a t'il le droit???

On m'a fait le coup au Mans l'année dernière... :P

C'est l'objet de la question 236 ( on y est pas encore :o ), mais vu que tu la soulèves, je la mets en avant-première ;)

236. En cours d'échange, une balle tombe de la poche

d'un joueur. Décision ?

- La première fois, l’arbitre annonce un "let", et préviendra le joueur

qu’il perdra le point les fois suivantes.

- La deuxième fois et les fois suivantes le joueur perd le point.

Cette même règle s’applique si le joueur fait tomber sa casquette,

son bandana ou tout objet lui appartenant.

Ai-je bien répondu à ta question B)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×