Aller au contenu
Forums Tennis-Classim

Benav

Membre
  • Compteur de contenus

    302
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Benav

  • Rang
    Volée de chêne

Profile Information

  • Sexe
    Homme

Info Tennis

  • Classement
    30/4
  • Ligue
    Paris
  • Raquette
    Head
  • Modèle
    Radical Graphene - VS Touch 1.35 24/23
  • Joueur préféré
    Roger Federer
  • Joueuse préférée
    Sam Stosur

Visiteurs récents du profil

912 visualisations du profil
  1. Amortie de coup droit

    En complément, le principal risque avec l'amortie, coup droit comme revers, c'est qu'elle atterrisse dans le filet. Il ne faut donc pas hésiter à bien monter la balle, d'autant plus que dans ce cas, la balle restera plus proche du filet et sera plus difficile à rattraper qu'une balle qui continuerait à avancer. L'idéal est de mettre un effet rétro, mais c'est difficile à faire. Un autre risque de l'amortie, c'est la... contre-amortie en retour ! Il faut monter au filet pour conclure le point (sauf si l'amortie est ratée). Sinon, il est souvent difficile de faire une amortie sur une balle flottante et sans vie ; il est préférable de réserver ce coup d'attaque sur une balle puissante sur laquelle tu vas pouvoir t'appuyer.
  2. Pour moi, ce sont de super balles. Je joue sur terre avec et elles tiennent raisonnablement, en perdant progressivement du rebond. A part ça, j'aime bien les Dunlop fort, les Head ATP, les tecnifibre haut de gamme et les babolat Roland Garros.
  3. Je me répète, mais Slazenger Wimbledon sur Sportsdirect.com : https://fr.sportsdirect.com/tennis/tennis-balls?utm_content=tennis-lp2017 Deux pour 10.8 € et moins cher si tu en prends une brouette.
  4. Jouer un contreur

    Là-dessus, est-ce que la montée à contre-temps fonctionne ?
  5. Jouer un contreur

    Pas un vrai contreur s'il arrive à accélérer en coup droit. Quand je dis ralentir, ça ne veut pas dire raccourcir. Comment réagit-il à une balle longue un peu flottante sur son revers ?
  6. Jouer un contreur

    Plus un complément qu'une alternative aux solutions précédentes : ralentir le jeu. Il est inutile de donner du rythme et de la vitesse de balle à un contreur, il va en profiter. Comme disait fort justement Denebola, il faut l'obliger à produire du jeu. L'obliger à monter, puis passer peut être également une solution puisqu'il ne monte pas spontanément.
  7. Mono, multi, synthétique, au secours...

    Il y a le fait d'aimer ou pas les multis, qui est un premier critère rappelé par la plupart des contributeurs, mais aussi quelques éléments objectifs qui font généralement déconseiller les monos copoly (donc hors Origin, Ashaway, etc.) : - la fréquence de casse (si > 10 h de jeu) ; - le poids de la raquette (si < 300 g) ; - le fait d'être sujet ou pas aux blessures et tendinites du type tennis-elbow ; - l'âge (< 18 ans ou > 60 ans). Pour ce dernier critère, le fait que tu sois quinqua (bienvenu au club...) peut guider ton choix. De plus, la blessure ne prévient généralement pas. On peut jouer 20 ans avec un mono sans problème et le bras dira stop du jour au lendemain. Jouer en mono à 20 ans peut être un choix, après 50 ans ça me paraît plus hasardeux si on veut durer un peu au tennis, sauf très gros casseur. Après, c'est une question de risque et d'aversion au risque, tu auras toujours le contre-exemple du centenaire qui fume son paquet de Gitanes maïs et ses deux litres de rouge et qui n'a pas de cancer.
  8. Tournois sans jouer le week-end

    Les conseils qui t'ont été donné sont tous excellents, cependant j'avais constaté (vu de ma fenêtre) en région parisienne que les tours de non classés senior étaient souvent du vendredi au samedi, certains tournois démarrant sur un week-end pour ne pas prendre de retard au démarrage (plus de joueurs en lice et plus de joueurs disponibles à ce moment-là). Mais c'est peut-être une impression. Des contre-exemples ? Sinon, tu dis d'abord à ta femme que tu a invité ta mère à déjeuner le dimanche et tu lui demandes un jour plus tard si ça l'embête d'annuler parce que tu as une convocation ("cet idiot de JA n'a encore rien compris à ce que je lui avais dit...").
  9. Mentale en mousse, besoin du divan

  10. Rip Control

    Et passer sur un autre multi en 1,35, voire 1,40 ? Il y a du choix (TGV, Prince Premier, HDX) ou alors de l'Origin.
  11. Quand tu fais ton retour sur les courts

    J'ajouterais la Head Radical (Touch ou XT) à la liste, si j'étais toi. C'est certes un 630 cm, mais confortable avec un plan de cordage 16x19, ce qui fait que ça gratte un peu, le tout pas trop lourd à 295 grammes. Ca me paraît un bon mix pour reprendre.
  12. Changements de la radical MP à ?

    Avoir à la fois plus de contrôle et plus de puissance paraît insoluble avec le seul paramètre raquette. Peut-être regarder plutôt du côté de la technique et notamment des appuis.
  13. Passage Multi en Mono

    Ce n'est même pas la peine d'essayer, alors, y'a pas photo entre le TGV et du Luxillon !
  14. Cordage pour ma Kennex

    HDX aussi ?
  15. Prince Precision Graphite 640

    Pourquoi usante ? C'est très confortable, avec un très bon toucher mais le problème c'est que ça n'avance pas et ça ne gratte rien. S'ils en faisaient encore, je jouerai toujours avec à très faible tension (genre < à 20 kg).
×