Jump to content
Forums Tennis-Classim

Vince RPZ

Membre
  • Content count

    214
  • Joined

  • Last visited

About Vince RPZ

  • Rank
    Volée de chêne
  • Birthday 11/17/1915

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Location
    Bruxelles

Info Tennis

  • Classement
    NC
  • Ligue
    Etranger
  • Club
    Evere White Star
  • Raquette
    Prince
  • Modèle
    Rebel 98 Team - Luxilon 4G/Alu rough 1.26 25/23

Recent Profile Visitors

645 profile views
  1. Recherche référence surgrip

    J’avais demandé à l’ancien proprio, il revenait des USA et ne sait pas « ce qu’on lui avait mis » Je vais regarder et sans doute essayer vos 2 propositions car j’ai vraiment très envie de continuer de jouer avec. Merci !
  2. Salut, J’ai acheté une raquette d’occase sur laquelle est posé un surgrip qui me convient parfaitement. Problème, je ne connais ni le modèle ni même la marque de ce surgrip. Parcontre il est assez particulier et je me dit que certainement ici, quelqu’un pourrait le reconnaître. Il me semble que sa couleur bleue est caractéristique du modèle, il est très soft, un peu duveteux et absorbe bien. On ne voit que très peu la superposition de la bande... j’ai conscience que tout ça est un peu courant et susceptible de correspondre à plein de modèles mais il me semble assez particulier pour que quelqu’un qu’il l’aurait utilisé puisse le reconnaître rien qu’avec ces 2 photos. Bouteille à la mer donc ! Merci déjà, Vince
  3. Tutorial Cordeur

    ben la solution est alors simple, tu ne lâche pas la corde du coté bobine. En général, à un tour près, les cordages que j'utilise (mono) tombent bien roulés. Je corde en 2 bouts donc je coupe 5,5 et 6,5 m
  4. Tutorial Cordeur

    Un simple morceau de tape (genre duct tape) que je laisse sur la bobine en permanence. Juste après avoir coupé, je colle le bout de la corde sur la bobine.
  5. Degout de l'attitude de la FFT

    c'est juste qu'ici ils portent un autre nom, mais il y en autant au m2
  6. Degout de l'attitude de la FFT

    Dans mon club en ville été : 250 euros (8 TB ext + 5 TB int) éclairage 8€/h - illimité mais une seule réservation à la fois. hiver : entre 450 et 850 euro par terrain pour 1h répétée chaque semaine. Les membres s'arrachent les créneaux horaire. petite précision : les créneaux se réservent par reconduction chaque année, et possibilité de céder son créneau en début de saison tout en gardant la pré-réservation l'année suivante. Bref, on s'organise, on réserve tout ce qu'on trouve de libre quand ça se libère - et quand il n'y a de privilégiés qui passent avant les autres - et puis on troque pour essayer d'avoir des créneaux qui se suivent. Mais ça arrive pas souvent... il faudrait presque qu'un décès pour que ça se libère. Si tu veux des cours, tu paie le prof en plus du terrain, à partir de 30€/h. Et le prix de la bière dans tout ça
  7. Le Pousse Balle mystérieux...

    @arno 59 Désolé mais non, pas du tout. Un PB remet toujours haut et mou même s'il n'est pas débordé. C'est tout à fait naturel de ne pas savoir retourner une "belle" balle lorsqu'on est débordé. Ce qui ne l'est pas c'est de le faire systématiquement en sachant pertinemment bien que son adversaire ne joue pas "petite b@&" et va lui, prendre le risque de construire un point. Bref un PB ne met rien en jeu, regarde le match en attendant que l'autre fasse les points et les fautes.
  8. Le Pousse Balle mystérieux...

    pu|@#n, je devrais me mettre dans le couloir de double
  9. Le Pousse Balle mystérieux...

    Un PB qui renvoie toutes ses balles au centre milieu, c'est qu'il maîtrise déjà bien, surtout si tu lui envoie des parpaings, que tu varies... Si il ne peut faire autrement que tout remettre en vrac de l'autre côté, ses balles n'iront pas toutes, toujours au centre milieu...
  10. Le Pousse Balle mystérieux...

    La difficulté n'est pas d'être sur la balle, mais de bien la toucher. Le placement en prend un coup quand même, surtout les jours de vent. Oui, je crois qu'ils occupent la place qu'ils méritent
  11. Le Pousse Balle mystérieux...

    en fait c'est simple si tu réfléchis un peu. faible jouabilité (je me moque gentiment ) Jouer des balles courtes au centre, ce n'est pas bien sorcier d'en faire quelque chose. Mais lorsque ces mêmes balles ont une vitesse verticale nettement plus élevée que leur vitesse horizontale, - logiquement - tu te retrouve face à des balles que tu n'as pas l'habitude de jouer, et le taux d'erreur augmente. Si tous les joueurs adoptent cette tactique, on est pas sorti de l'auberge. Comme je l'avais déjà écris, si je perds un match contre un PB, je ne rejette pas la responsabilité de ma défaite sur lui. D'ailleurs, je trouve que je m'en sort plutôt bien et je vis ça pas trop mal. Mais je comprends ceux qui n'aiment pas du tout. Je me rappelle un match contre PB qui au 2 set - sur son service pour remporter la partie - , à commencer à jouer certainement par sursaut d’orgueil. Il y a eu 3 sets, il a fini par remporter la partie mais a reconnu qu'il s'était nettement plus amusé à jouer "pour de vrai" durant le 3è. Vous faites quand même la différence entre un joueur qui joue son jeu (que ses balles soient molles, en cloche,... n'y change rien) et un même joueur qui n'a pour objectif que de faire sauter le mental de son adversaire en pourrissant le jeu ? dites...
  12. Le Pousse Balle mystérieux...

    Une PB ne place pas ses balles, il remet tout au centre, ni long, ni court, mais toujours haut afin de profiter de la faible jouabilité de ses balles. À partir du moment où le but n'est pas de pourrir le jeu, je ne vois pas ce qu'on pourrait reprocher à un joueur.
  13. Le Pousse Balle mystérieux...

    Pour moi quand on ne met rien en jeu, on ne joue pas. Donc anti-jeu. Un PB met autant en évidence la carence technique et mentale de son adversaire que la sienne. Ce n'est peut-être pas le cas de tous les Pb, mais ce n'est pas ces rares cas qui doiven masquer l'évidence hein. Je vois rappelle qu'on est pas forcé d'avoir le même avis. Bonne journée les insomniaques ;-)
  14. Le Pousse Balle mystérieux...

    Je maintien la forme d'anti-jeu. C'est sans appel, de mon point de vue. C'est comme si lors d'un match de boxe un des deux adversaire courait pour échapper aux coups, sans en donner un seul à son adversaire, jusqu'à son l'épuisement. Et gagner par k.o. sans avoir boxé une seconde. Au tennis, l'adversaire ne tente rien. Juste rien. Je ne pourrais pas me contenter de ne rien mettre en jeu en jouant au tennis. L'étymologie est de mon côté Au tennis de table, les fédérations ont changé les règles du jeu pour empêcher les "défenseurs" de continuer à "gâcher" le jeu. (Sauf erreur involontaire de ma part et de mémoire, une demi-finale olympique interminable entre deux joueuses qui n'ont pas tenté le moindre point gagnant aura eu raison de cette tactique). J'ai eu peu à faire aux PB, mais j'en ai rencontré notamment un, qui lorsqu'il faisait un point gagnant, s'en excusait. Si vous trouvez tant plaisant de jouer quelqu'un qui renvoie de balles plus hautes que longues, tant mieux pour vous. @ Paz : pour moi, pas de mépris pour la personne, mais peut-être pour le joueur. __________ Édit : source (http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tennis_de_table#R.C3.A8gle_d.27acc.C3.A9l.C3.A9ration) Règle d'accélération Si une manche dure plus de dix minutes de jeu effectif, on applique la règle suivante : chacun sert alors à son tour, et le relanceur gagne le point s'il remet treize fois de manière régulière la balle sur la table. Cette règle limite de facto la durée d'un échange en favorisant la prise de risque. Elle ne s'applique pas si un total de 18 points ou plus ont été marqués dans la manche en cours avant les dix minutes fatidiques (c'est-à-dire qu'à 9-9 ou 10-8, le jeu continue normalement). Elle a été instituée en 1948[25]. Cette règle est née à la suite de parties qui duraient plusieurs heures, notamment quand deux adversaires utilisaient le même style de jeu défensif. Les joueuses Ruth Aarons et Gertrude Pritzi se sont trouvées dans ce cas de figure lors de la finale des championnats du monde 1937 qui n'a pu les départager[26]. Actuellement, à la vitesse où vont les échanges, cette règle a rarement besoin d'être appliquée. Elle a cependant été mise en uvre par exemple lors de la finale du championnat de France 2009 en simple dames, mais également aux Jeux olympiques de Londres en 2012 lors de la compétition par équipes dames entre Singapour et la Corée.
  15. Le Pousse Balle mystérieux...

    Pour revenir aux PB, c'est tout de même une forme d'anti-jeu lorsque ce plan tactique est utilisé parce que l'on sait pertinemment que (normalement) personne ne souhaite jouer de cette façon et par conséquent, rares sont les joueurs habitués à retourner correctement. Imaginez un match d'équipe, mettons le football, où les 2 x 11 joueurs restent en défense tout le match durant, en attendant que l'autre équipe prenne un risque. Ou une course automobile ou un pilote empêche les autres de le dépasser. Je trouve ça pareil au tennis, c'est un jeu sans panache et pauvre en spectacle. Mais c'est tout à fait réglementaire. Je ne critiquerai pas le choix d'utiliser ce type de tactique, chacun joue comme il le veut tant qu'il suit les règles. Et je ne suis pas partisan du "j'ai perdu de la faute de l'autre" Il faut quand même relativiser, il y a pousse-baballe et pousse-baballe. Certains sont abjects d'autres respectables. Mais... À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
×