Jump to content
Forums Tennis-Classim

LeViking

Membre
  • Content count

    2762
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About LeViking

  • Rank
    Lob d'airain
  • Birthday October 28

Profile Information

  • Sexe
    Homme

Info Tennis

  • Classement
    15
  • Ligue
    Yvelines
  • Raquette
    Prince
  • Modèle
    Prince textreme 100P

Recent Profile Visitors

1874 profile views
  1. Tennis et Course à pied

    Les avis semblent très partagés sur le délais nécessaire entre une course de marathon et la reprise. J'ai fait une minuscule sortie en vélo hier (7-8 kms) juste pour faire bouger le sang et mes jambes. J'ai envie de faire 3-4 kms de footing ce soir ou demain dans le but de commencer des sorties plus longues (10kms et plus) à partir de ce weekend. Le corps ne se remettra pas complètement avant 3-4 semaines (?) mais ce n'est pas pour autant qu'il faut tout arrêter non plus. La fois dernière, je ne pouvais pas courir par cause de déplacements (et autre problèmes) mais je repris le vélo 5-6 jours après, une fois de retour de mon déplacement. Je me souviens aussi ne pas avoir eu une envie très folle de vouloir courir alors que cette fois si, l'envie y est toujours. Si non, courbatures présents mais moins flagrants qu'après des longues matches de tennis sans préparation (genre comme celui-ci du début de cette année).
  2. Tennis et Course à pied

    Le récup sera plus compliqué je crois, surtout vu que musculairement je n'avais absolument pas de soucis la dernière fois (de mémoire en tout cas). La fatigue que j'ai senti hier, et que je sens encore aujourd'hui est bien plus prononcé qu'en décembre. Oui, je pense que tu as bien raison. Elle n'est pas gentille cette course de Paris (mais plus beau et plus spectaculaire que Valence, même si j'ai bien aimé aussi). Au pif, je dirais que l'écart devrait se compter en 5 minutes environ (prenant en compte le profil de la course). Le reste de l'écart vient de la "manque" de préparation et aussi du faite que j'ai perdu au moins (?) 5 minutes à Valence la dernière fois. Avec les mêmes préparations pour les deux courses et sans problèmes de bide à Valence, je pense qu'environ 3h30 à Valence aurait été comparable à un chrono de 3h35 à Paris. Grosse estimation et avis d'un simple amateur bien sur.
  3. Tennis et Course à pied

    Je pense très fortement à lui. J'ai cherché sur google et j'ai lui qu'il y avait eu un mort! Heureusement, l'info sur google regroupait plusieurs articles et le mort (tjrs triste bien évidemment) ne concernait pas le marathon. Je n'ai rien trouvé. Comme toi, j'espère qu'il s'en ai sorti. J'avais des boules après avoir vu cela... Le recup sera difficile! :-)
  4. Tennis et Course à pied

    Ah oui! J'ai oublié de poster ici. J'ai d'ailleurs changé la pile dans ma ceinture qui a fonctionné merveille ce jour. Il a fait super frais ce matin. J'ai gratté le parebrise et quand je sors de la voiture à Paris il fait encore une ressentie sub-zéro. C'est horrible. J'ai pris un pull pour ne pas avoir frais mais cela n'est pas assez. Je trouve une grillage avec du vent sortant du métro où je m'installe avec plein d'autre coureurs. Ça aide un peu mais pas bcp. Je tremble et je suis frigorifié. J'avoue que j'avais très envie de faire au moins mon chrono de Valence mais j'ai été persuadé par mon coach que je n'étais pas prêt et je suis ainsi allez plus doucement qu'à Valence. Il a fallu que je garde des forces pour les 10 derniers qui sont effectivement très difficiles. Au départ, j'essaie de partir à 5'00 - 5'05 et à part le km 3 je suis au-dessus de 5/min. Les 5 premiers sont terminés en 25'28 (5'06/km) et je profite pleinement des monuments de Paris et l'ambiance autour de la course. Les 5 prochains sont moins drôles en termes de sightseeing mais très bonne ambiance à Bastille. Je ralenti volontairement dans les premiers côtes qui sont annoncées difficiles (surtout rue de Reuilly). Malgré cela, très homogène au niveau de chrono sur cette partie (25'36 / 5'08). Je me permets une pause technique rapide à la fin du 11e (30-40s perdus) mais les 3 prochains kms sont assez rapides jusqu'à la Route du Pesage que je connais depuis la semi il y a un mois. La pause et la montée font que ma moyenne grimpe à 5'15 (26'23). Maintenant ça descend vers Paris et je suis bien content que le vent du semi n'y est pas. Il caille encore et je cherche activement à courir sous le soleil quand possible. Ca va ici un peu plus vite mais sans forcer. Comme à Valence je garde un œil constant sur mon FC et je ne le permets pas de monter au-dessus de 155 (ca c'est prévu après le 25e si nécessaire). Si non, mon FC est similaire qu'à Valence mais une poil plus bas. Normal vu la vitesse qui est inférieur. 16-20kms : 25'16 (5'04). Tjs en légère descente et porté par la foule, je continue d'aller vite et je passe la semi à quelques secondes avant 1h48. J'ai ici 4 minutes de retard sur Valence, mais la fin de cette course a été particulièrement rude comme vous vous souvenez peut-être. Vu que je me sens toujours très bien, il y a de quoi faire éventuellement. J'attaque les 5 prochains en douceur car je ne veux surtout pas arriver au 30e totalement explosé. Vers le 24e on arrive sur les quais et je me permets de courir lentement lors des ravitos à partir du 20e et je mange de la banane, du sucre blanc (merci pour les conseils!) et qqs gorgés d'eau. 25'34 pour 21-25 (5'08). Les quais ne sont pas très faciles à gérer avec les tunnels et aussi ne pas courir plus vite encore. J'ai encore des jambes pour mais les 10 derniers avec Exelmans et Suchet sont réputés. Le Bois de Boulogne n'est pas "donné" non plus. Je continue comme avant mais suis pénalisé par encore une pause pipi. Vaut mieux vider, car je ne l'avais pas fait à Valence et puis j'ai eu les autre problèmes désagréables (lié ou pas, pas la peine de prendre le risque). Même si mes jambes sont ok, je commence à douter sérieusement sur un comeback vers le chrono de Valence. Je me dis qu'il vaut mieux s'assurer de finir entre 3h35-3h40, même si au 30e, je n'ai pas perdu excessivement plus (la partie 17-28 à Valence était rapide, mais à partir du 28, pas tant que ça...). 26'56 (5'24). La pause technique et les ravitos coutent cher, car je n'en avais pas fait à Valence et j’ai pris les ravitos en courant là-bas. Attaquons donc la fin des quais et ces fameuses montées Exelmans et surtout Suchet. Exelmans se passe bien, mais sur le Bd Suchet, il y a bcp de gens qui s'arrêtent et qui marchent et le zigzagging ne facilite pas la tâche. J'ai beaucoup ralenti dans la côte et je perds également du temps à cause du zigzagging et encore un ravito bien mérité (depuis le dernier, je prends également un tuc, pour avoir un peu du sel). J'arrive à repartir relativement ok après Suchet, mais plus dans la même allure. J'ai des ampoules (depuis 15e? km sur un orteil pied gauche et depuis 5-10km sur deux orteils pied droit). Pas trop gênant globalement mais sur les parties pavées oui, et il y en a un peu partout, entre autres pendant 300-400m(?) en rentrant dans le Bois de Boulogne. 31-35km : 27'34 (5'31). Bien évidemment il n'est plus question du tout de faire le chrono de Décembre. Même 3h40 s'annonce très difficile. 35-37 se passe plutôt bien mais je suis en mode guerrier. Les jambes sont lourdes mais j'avance plutôt good. Arrivant juste avant le 38e il arrive un truc qui me fait un coup très sévère mentalement. Il y a un mec par terre, visiblement quasi mort. Premiers secours, défibrillateur et 3-4 personnes (samu) qui lui travaille dessus. Avec la fatigue cumulée, les jambes assez vide, je n'avais que ma tête mais ce truc me fait travailler la tête et je ne suis plus concentré sur la course. Je cherche également désespérément la partie de 2-3 kms qui est sensé de descendre avant le 38/39e mais je ne l'ai pas vu, ni senti. Jusqu'au 40 je garde en moyenne presque l'allure des kms 31-35 (27'51, 5'36), mais le 39e et 40e ne sont vraiment pas rapides. La tête revient quand je passe 40kms et je me dis que j'y suis presque. Je vais terminer et je vais avoir ma médaille. Je n'arrive pas à relancer la machine plus que ça. Je ne pense franchement jamais à l'abandon, contrairement à bcp bcp de gens depuis 5-10kms, mais je n'ai pas de jus pour faire un beau finish. Chrono final 3h43m19s. Content de l'avoir fait et content que mon bide a fonctionné. Petit déj pate/gâteau chocolat maison à refaire la prochaine fois. J'ai aussi évité tous les produits laitiers la veille de la course. Voilà. 2 x 42.2kms sur mon palmarès, mais physiquement, je vais mettre plus de temps pour m'y remettre cette fois ci. Je pense que les courbatures vont être monstrueuses et les ampoules vont aussi m'embêter qqs jours. Au moins, je n'aurais pas à faire gaffe de ce que je mange. Après Valence, j'ai souffert à ce niveau pendant au moins 10 jours (avec des déplacements à l'étranger. Pas cool... ).
  5. Tennis et Course à pied

    Je devais faire mon dernier run aujourd'hui avant dimanche. Pas mal de trucs bizarres qui se passent : 1) J'ai failli sortir du bureau sans mon badge. Rentrer sans badge est compliqué même avec carte d'identité. En t-shirt, shorts, en transpirant... Je ne l'ai jamais essayé. 2) En sortant du vestiaire, le FC est toute à fait normal, tranquille. Après 400m, je m'approche selon mon Garmin de mon FC max (!)... J'avais pourtant dit plus tôt dans la journée qu'on ne peut que faire confiance à sa ceinture, et en footing cool/régulier, même le cardio au poignet est fiable. Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé. J'avais la cardio mais elle s'est peut-être connecté qu'après 1 km? Quid dans ce cas-là de ma Garmin? Pourquoi ce truc déconnant? J'etais en mode ultra cool. 3) Pendant le premier km (toujours), mon brassard éclate. Plus de velcro. A changer avant dimanche. 4) Sur le retour, au 5e km, en montant, sans que mon FC monte, je suis tout d'un coup en allure 3'30-3'40/km. Impressionnant pour qqn qui pensait courir à 5'30... Bug GPS bien sûr. En espérant que je ne l’aurais pas dimanche. 5) Pour bien finir la séance, les douches dans le vestiaire n'avaient pas de l'eau chaude. Mais il faut positiver. Il semblerait que l'eau glaciale est bien pour la récup. Du coup, je vais peut-être sortir demain juste pour m'assurer que mon équipement (montre, ceinture, et nouveau brassard) fonctionne correctement. Au niveau sensations, c'était pas mal. En même temps, si on ne se sent pas ok lors d'un footing en EF pendant 6.5kms, on aurait eu raison de vraiment s'inquiéter.
  6. Je me souviens d'ailleurs d'un autre match disputé ici en France où je joue la finale d'un tournoi local. Pas mal de mes amis du club sont venu regarder et je perds 6-0, 5-1 et j'ai des balles de matches contre. Je gagne le match 0-6, 7-5, 6-3 (en plus c'est un mec que j'ai battu en demi-finale l'année d'avant dans le meme tournoi après avoir été mené 1-6, 0-2). J'ai commencé ce match avec un mal de dos et j'étais complètement en vrac après. J'ai du subir des douzaines de séances de kiné etc. et je n'ai pas joué au tennis pendant 30 mois... Autre particularité du Viking, c'est que j'ai perdu au moins un match par saison 7-6 au 3e depuis la saison 2011/12. Assez incroyable. Surtout vu que je suis plutôt bien entrainé et que j'ai des stats plutôt rassurant pour les matches qui durent longtemps (et pour des défaites/victoires en TB)! 15/1 |D| 63 67 76 (3) 10/02/19 15 |D| 63 57 76 (5) 06/05/18 5/6 |D| 64 36 76 (1) 29/03/17 5/6 |D| 26 61 76 (5) 21/06/16 (même adv. que ci-dessus!) 15 |V| 46 63 76 (6) 19/06/16 (la veille, et 3 jours plus tot, je gagne 2 matches 7-5 au 3e dans le même tournois) 15/1 |D| 36 61 76 (13!) 15/04/15 5/6 |D| 36 61 76 (2) 07/12/14 15 |D| 36 76 76 (4) 11/05/14 15 |V| 26 75 76 (5) 27/01/13 (suis mené 5-2 au 3e) 15 |D| 63 26 76 (5) 28/08/12 15 |D| 76 26 76 (5) 28/04/12
  7. Tennis et Course à pied

    Je pense qu'il faut avoir l'esprit ouvert et tout tester si on veut progresser. Dans ma jeune carrière de "coureur" j'ai tout testé. Sensations (n'avait pas de montre GPS, ni cardio), puis essentiellement vitesse et depuis un an, un mix de cardio et vitesse. Dimanche, ça sera vitesse/allure pendant quelques kms pendant que je me "chauffe" et que la FC monte, puis purement FC jusqu'au 30-35km (en espérant que j'y arrive tout court, et de préférence sans devoir ralentir dramatiquement par rapport à mon allure souhaité). Je commence à me connaitre sur des distances jusqu’au semi, mais au-delà je ne peux que me tourner vers mon FC (dans l’espoir de ne pas exploser prématurément). Et encore, cette fois, je ne sais pas vraiment si j’ai l’endurance nécessaire pour tenir jusqu’au 42.2. J’ai hâte de voir dimanche !
  8. Tennis et Course à pied

    Je ne l'utilise plus quasiment car je porte une ceinture depuis aout dernier. Effectivement, en courant sur plat et en allure stable, ce n'est peut-etre pas trop déconnant, mais dans tous les autres cas oui. Question pour tout le monde d'ailleurs. J'ai fait hier 8kms à mon (ex?)allure 42.2. Je le compare avec mes 8 premiers kms lors du marathon de Valencia et un autre run à la meme allure il y a 2 mois : Je trouve normal que mon FC soit haut au début de mon premier marathon (première colonne) avec le stress de la compet et tout, mais cela dit, j'avais un FC encore plus haut mi Février sur un entrainement (qui en plus était en décente les 1500 premiers metres, puis relativement plat). Cf colonne blanc). Hier, malgré une sortie dans la soirée que je n'aime plus tellement, j'ai mis 4kms avant de retrouver mon FC "EF" (alors que mon allure EF est normalement 30s de plus par km). Cf colonne jaune au milieu. Je trouve la différence de FC moyenne entre le 4e et 8e kms assez flagrant. Hier : 134 Il y a 2 mois : 147 Valencia : 147 13 d'écart c'est tout simplement énorme. A Valencia, mon FC est resté extremement stable entre le 9e (150 bpm) et le 26e/27e (154/155) avant que mes soucis commencent. J'ai des doutes que cela veut dire que je vais faire un sub 3h dimanche, mais je n'arrive pas trop à expliquer l'écart. J'en étais certain de finir le 7e / 8e km hier à un FC très proche à ce que j'ai eu au bout de 8kms à Valencia (comme lors de mon footing il y a 2 mois).
  9. Tennis et Course à pied

    Il me semble qu'elle porte (ou en tout cas a porté) la meme montre que moi ; Garmin Forerunner 235.
  10. J'ai trouvé mon CR de ce match. Pas cool comme lecture. Mais j'en avais fait pas mal de matches entre 2010 et cette date où j'ai réussi l'inverse. C'était bien le temps de subir une telle défaite vu que j'en avais infligé tant à mes adversaires en amont! :-)
  11. On a tous connu des matches ainsi. Je n'ai jamais perdu en menant autant (7-5 5-2 il n'y a pas trop de temps), mais j'ai gagné en ayant été mené 0-6 0-5 et 15-40 (victoire 7-5 6-1 dans les 2 derniers sets). Cela arrive de temps en temps. Pas facile à digérer effectivement. Mon adversaire a laissé sa raquette dans le plaquard un certain temps... Dans le topic de renversement incroyable, mes ex-collègues étaient menés 1-9 au super-TB dans le double décisif dans un match corpo il y a un dizaines de jours. Ils gagnent 11-9 le super-TB! Hallucinant!
  12. Tennis et Course à pied

    Faut se lever tot, manger vers 5h00 du matin, quitte à ce recoucher derrière si on peut/veut. Par contre, il faut savoir quoi manger. Pour un semi, ce n'est peut-etre pas dramatique (?). En tout cas, je n'ai pas eu des soucis sur des 20kms ou 21.1. Par contre, pour l'unique 42.2 que j'ai fait...
  13. Tennis et Course à pied

    Ca l'était pour moi aussi. J'ai aussi commencé en Mai (mais 2017) suite à des enchainements de blessures au tennis. Mais l'impensable est devenu plus qu'une passion. Voici le recit de mon premier et absolument pas le dernier : J'imagine que c'est du seuil? 3 x 3kms, 4 x 15mns, voire 6x 1kms ou des trucs comme ca? (6 x 1km est peut-etre plus que seuil par contre?!)
  14. Tennis et Course à pied

    Il semblerait que Bd Suchet à la 32e (environ) est horrible? Mais si j'y suis déjà sans avoir mal au bide, ca serait qqc! Puis, il ne reste que le plus dur. D'ailleurs, c'est officiel. Je vais le faire, mais ca sera à la cool. Je devais faire une sortie entre copains de 2 heures. Finalement ca sera un city run un peu plus long en "solo" (dans la mésure où on peut etre solo quand il y a plus de 50,000 joggers et joggeuses autour et un ou deux spectateurs semble t-il? Je vais ainsi changer de nom provisoirement dimanche. Je vais à priori m'appeler "Johnny"!
×