Jump to content
Forums Tennis-Classim

skiffr

Membre
  • Content count

    68
  • Joined

  • Last visited

About skiffr

  • Rank
    Revers de coton

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Location
    Région nantaise

Info Tennis

  • Classement
    30
  • Ligue
    Pays de la Loire
  • Raquette
    Babolat
  • Modèle
    Pure Drive Team
  • Joueur préféré
    Thiem
  • Joueuse préférée
    Barty

Recent Profile Visitors

602 profile views
  1. Style de jeu quand on a un cardio pourri

    Ah oui intéressant, je n'avais jamais envisagé de souffler à la reprise d'appuis, je vais tester ça, merci. A la Opelka quoi B-) Mais je vois bien ce que tu veux dire. J'ai tendance à vouloir retourner les service en assurant le coup, et je la remets souvent un peu courte, au milieu du court => c'est parti pour la balade, je perds vite la main sur l'échange et je me fatigue. Récemment j'ai essayé de rentrer plus dans la balle pour faire des retours offensifs, quitte à rater, mais ça ramène des points et ça évite de se crever pour les points perdus. Je vais continuer de creuser cette veine. Et puis le service, oui, c'est peut-être le point le plus important à bosser pour marquer des points sans s'épuiser !
  2. Licences 2022 et Certificats médicaux

    Hello, Comment synchronises-tu cette base externe avec ADOC ? Saisie manuelle ou c'est automatisé ?
  3. Style de jeu quand on a un cardio pourri

    100% d'accord, oui. Je pense que même si ma résistance est mauvaise, elle doit quand même me permettre de jouer au tennis en 3e série. Voilà comment je vois les choses pour l'instant : Mental : vouloir prendre la main sur l'échange plutôt que d'attendre la faute de l'adversaire devrait m'aider à moins reculer et jouer court dans les moments importants Technique : souffler à la frappe permet de tenir plus longtemps et améliore grandement la qualité de frappe Tactique : ne pas laisser l'adversaire me balader comme ça arrive trop souvent, avoir une intention à la frappe pour ne pas jouer qu'en réaction, faire courir l'adversaire et venir conclure au filet dès que possible. Des choses que j'arrive à faire quand mon coeur en est régime normal...
  4. Style de jeu quand on a un cardio pourri

    Hello Denebola, Oui je suis conscient de cela. Mais je suis réaliste : je cours déjà très rarement de manière classique (sentier trail) alors que je préfère ça au fractionné, je sais que les chances sont très faibles que je réussisse à faire du fractionné régulièrement. J'ai déjà essayé de m'imposer cet entrainement à plusieurs reprises, ça ne tient pas. Je ne dis pas que je ne le fera jamais, je vais d'ailleurs sûrement m'y remettre bientôt, mais je préfère me forger un style de jeu qui puisse me permettre de survivre en l'absence d'un bon cardio. Ca fait 5 ans que je fonctionne sans contrôle, et je suis certain d'une chose : quand ça monte trop, je perds ma clairvoyance et le ressenti ne va plus jusqu'au cerveau, je ne fais plus les bons choix. Je ne sais pas ce que ça donnera en match officiel avec les vibrations au poignet, probablement que ça me gênera oui, à voir. Je compte plus sur les matchs d'entrainements pour m'aider à prendre les bonnes habitudes.
  5. Style de jeu quand on a un cardio pourri

    Oui, ça me fait peur aussi. Je dois arrêter de flirter avec ces chiffres, en plus je suis complètement à plat le lendemain, impossible de bosser, c'est absurde. Je suis prêt à baisser (temporairement, je croise les doigts) mon niveau en match pour changer mon style de jeu. Souffler à la frappe, oui c'est un gros chantier que j'ai démarré l'année dernière. Ca vient un peu à l'entrainement, mais le stress du match complique les choses... Faut continuer à bosser. Je prends aussi mon temps entre les points, et je viens d'installer une appli sur ma montre pour me prévenir en temps réel quand je bascule en cardio trop élevé. Hier j'ai fait deux sets d'entrainements avec un pote de même niveau, qui a un jeu d'attaquant et aime quand ça joue vite. J'arrive généralement à le battre car je lui propose de la balle molle et beaucoup de défense, ça le fait déjouer. Cette fois-ci, je me suis forcé à rester proche de ma ligne, jouer chaque balle avec l'intention de faire mal ou a minima de repousser loin, et monter dès que possible. Très intéressant : Je perds 6-0 le premier set, mon jeu l'a fait vraiment bien jouer, et je faisais trop de fautes directes (notamment en retour de service), mais je ne me suis pas démonté car je sentais que des choses se mettaient en place Je gagne 6-1 le second, en réajustant un peu mes intentions : toujours beaucoup d'intensité et vers l'avant mais moins ras du filet, plus de volume dans les frappes pour l'empêcher de contrer, ce qui a finit par le dérégler Mon cardio s'est calmé : 153 de moyenne et 34% en zone rouge (>= 160). Je me suis senti bien plus lucide sur le cours. Affaire à suivre, à répéter avec d'autres adversaires mais j'ai vraiment aimé les sensations hier. J'avais déjà eu des phases comme ça sur des matchs amicaux face à des joueurs que je connais très bien (donc zéro stress), ou quelques jeux sur des matchs officiels. Il faut maintenant que je me fasse suffisamment confiance pour le faire sur la totalité d'un match officiel, et accepter de rater pas mal au début. Ca ne va pas dans le sens de l'adage "il suffit de remettre la balle dans le cours pour arriver en 3e série", mais je crois que je n'ai pas trop le choix...
  6. Style de jeu quand on a un cardio pourri

    J'ai déjà été mieux que maintenant, en jouant 3 fois par semaine, ou footing quand je ne pouvais pas jouer : c'est mieux mais pas suffisant, et surtout, je sais que je ne peux pas tenir ça dans la durée. D'où l'idée de faire évoluer mon jeu, qui à perdre un peu en résultats. Parce qu'un match de 2h à 180 de moyenne (!), comme dimanche, je mets presque 48h à m'en remettre, je ne peux plus me le permettre. Ouais, S/V en systématique je pense que j'en suis trèèès loin. Peut-être parfois pour surprendre et mettre la pression. J'ai beaucoup bossé le lift, avec une préparation ample, lors des indivs prisent avec le BE du club. Un autre entraineur m'avait d'ailleurs conseillé de m'éloigner de la ligne de fond de cours pour ne pas être pris de vitesse, et je n'aime pas les surfaces rapides. Pas gagné tout ça hein ! D'autres conseils ?
  7. Salut, J'ai la quarantaine et une endurance trèèès moyenne : Je monte régulièrement à + de 200 ppm en match, et 160 de moyenne En footing, je peux courrir 10km en mode "trail" (sous-bois, collines) mais je ne dépasse jamais les 10km/h de moyenne ; je passe en anaérobie au dessus de 160 ppm Et j'ai un style de jeu de limeur... Je défends loin de ma ligne, et je m'asphyxie pendant les échanges longs (pas aidé par l'absence de respiration à la frappe). Je donne aussi trop rapidement des balles courtes ou neutres, ce qui permet à mon adversaire de me promener sur le terrain Résultat, je perds énormément en influx et en lucidité pendant les matchs. Parmi mes qualités, on m'a dit à plusieurs reprises que j'avais une bonne volée et une très bonne couverture de filet. J'ai fait quelques années de tennis de table étant jeune, j'ai plutôt de bons réflexes dans le petit jeu. Donc je me demande s'il ne faudrait pas que je mette le paquet pour travailler un style de jeu très offensif type SV, en quelques frappes, pour raccourcir les échanges et mieux récupérer. Mon service n'est pas extra, mais en progrès. Des avis ?
  8. Passer 15/2 rapidement, assez facile ou pas

    Ma progression est bien misérable vu l'investissement que j'y ai mis, à vrai dire. Donc oui, lire simple de monter 15/2, suffit de matcher, ça hérisse le poil ! Même avec 200 matchs, même avec des cours individuels réguliers, même avec un physique standard (je fais 1m80, 71 kg, pas de lunettes, etc). Je crains que ton avis ne sois biaisé par ta propre progression, tes qualités intrinsèques et ton passé sportif. Cf les messages de Reznik.
  9. Passer 15/2 rapidement, assez facile ou pas

    Mais oui ! On me décrit plutôt comme défenseur / limeur, j'essaie de remettre en arondissant, en chopant... Je fais peu de fautes directes, j'essaie de faire jouer l'adversaire. Mais à partir d'un certain niveau je n'y arrive plus, quand en face ça tape fort ou ça place bien la balle, je remets trop neutre, trop court et je m'épuise. Il serait bon d'admettre qu'on a tous des capacités physiques différentes : oeil, main, jambes, endurance, explosivité... Et que tout cela forme une pyramide de potentiel, qui peut s'améliorer avec le travail mais ça ne fait pas tout, sinon on serait tous champions du monde.
  10. Passer 15/2 rapidement, assez facile ou pas

    J'ai envie de pondérer... En ce qui me concerne (39 ans), j'ai découvert le tennis il y a 4 ans, depuis je joue 2 à 3 fois par semaines, avec des cours collectifs et individuels, et j'arrive péniblement au classement 30 cette année... Donc "simple à 15/2, suffit de jouer", ça me fait bien marrer ! Et J'ai plus de 100 matchs officiels joués, je pense. Plusieurs potes avec une trajectoire similaire.
  11. Yonex France

    Salut, C'est de l'arnaque, ça pullule en ce moment, plein de marques différentes sont visées. Ne pas acheter là-bas !
  12. Hello, Je rebondis sur ce topic car mon fils fait aussi 1m40 (8 ans 1/2) et joue en balle orange, sa raquette est une 23 pouces. Trop petite ?
  13. Hybrider le Triax avec du mono

    J'avais zappé cette question : 23/22. Oui, argument massue pour laisser cette bobine de mono au fond du tiroir. Je vais me commander quelques garnitures de Triax en 1.33 et 1.38 et tester en descendant un petit peu la tension.
  14. Hybrider le Triax avec du mono

    Oui, c'est juste pour finir ma bobine de 1.28 en optimisant la durée de vie. Mais si ça n'est pas efficace de mettre ce mono (assez fin, 1.20) en montants alors ça ne vaut pas le coup ! D'autant plus que je suis en rémission de tennis elbow. Mais ça m'étonne qu'un mono en montants n'augmente pas nettement la durée de vie ? Triax 1.38, je crains de perdre beaucoup en sensations. J'essaierai en 1.33 avant !
  15. Pure Aero 2019

    Hello, J'ai une Pure Aero Team depuis 2 ans, et une tendinite au coude depuis 2 mois... Mais qui semble avoir été déclenchée par d'autres raisons (par exemple taper à la masse sur des piquets...). J'aimerai tout de même tester une raquette moins rigide pour voir si ça soulage un peu. Je ne sais pas si ça t'aiderai dans ton choix, ça fait un point de donnée en tout cas.
×