Jump to content
Forums Tennis-Classim

Recommended Posts

Yo tout le monde,

Je partage avec vous un article que j'ai trouvé dans un vieux magazine (juin 1998) dans une salle d'attente. Il présente la méditation, sachant que le domaine reste ouvert car la méditation est propre à chacun. Pour avoir lu pas mal de chose sur le sujet, j'ai trouvé cet article très sobre et explicatif. Je trouve que pour une première approche il est top. Donc si vous avez le désir de maîtriser vos dynamiques intérieures, cet article vous présentera une méthode propice à cette recherche.

http://www.fichier-rar.fr/2015/08/15/article-systemes-de-meditation-et-l-eveil-page/

Enjoy ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci mec

C'est un domaine inconnu pour nous,merci de ton partage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'empresse d'aller y jeter un coup d’œil!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de commencer via l'application "Zenfie" (android et iOS) la méditation de pleine conscience. C'est vraiment bénéfique pour l'instant, je vous dirais ce que ca donne sur la durée :)

http://www.zenfie.com/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, le système ou technique de méditation en vogue est la pleine conscience (Vipassana), mais comme on peut le lire dans l'article, ce n'est pas la seule. La pleine conscience est intéressante pour se relaxer, prendre du recul, être plus humble. Mais la plus idéal pour notre discipline est celle qui nous concentre sur un objet (quel qu'il soit). Et pour celle-là, vaut mieux être guidé.

Je vais développer au fur et à mesure tout cela, je fais attention car c'est un discours peu conforme au mode de vie occidentale et je veux amener progressivement la méditation pour ne bloquer personne.

En tout cas Shok, partage, car je pense que ce qui convainc plus c'est la description de notre expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais de ce pas commencer la lecture du sport et vie hors série consacrée notamment à la pleine conscience.

Vous avez dû le lire vu votre intérêt pour le sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan je ne l'ai pas, si tu peux faire un scan je suis preneur ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh y'a 73 pages ^^

Tout le magazine tourne autour du mental en fait

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, le système ou technique de méditation en vogue est la pleine conscience (Vipassana), mais comme on peut le lire dans l'article, ce n'est pas la seule. La pleine conscience est intéressante pour se relaxer, prendre du recul, être plus humble. Mais la plus idéal pour notre discipline est celle qui nous concentre sur un objet (quel qu'il soit). Et pour celle-là, vaut mieux être guidé.

Non athès la pleine conscience ne se limite pas à la relaxation !! c'est très réducteur de dire ça. C'est un sujet que je connais bien si je puis me permettre il faut d'abord apprendre à se connaitre avant de pratiquer ce genre de chose car on peut taper complètement à côté de la plaque .....

je développe en parlant de mon expérience perso : Je jouais au tennis sans vraiment penser au tennis , mettre des quiches , des volées amorties bref du surf tennis. Beaucoup d'ego, beaucoup de frustrations et très peu de résultats.

Après quelques années , un enfant, des réflexions et des rencontres marquantes j'ai commencé à réfléchir. Pourquoi suis je si mauvais , si peu efficace malgré des années de pratique. Là évidemment je me suis intéressé au mental au sens large du terme .... sujet vaste et passionnant mais qui mérite (là tu as raison athes il faut être guidé au moins au début ) une certaine introspection.

Quelques séances de sophro m'ont permis de mettre le doigt là où ça blessait ... je suis quelqu'un de très cérébral qui a du mal à se fixer sur l'instant présent. Concrètement ça se traduisait au tennis par je mène très souvent l'échange et quand la volée facile arrive pour conclure je loupe car dans ma tête j'ai déjà conclue , c'était trop facile et je suis déjà passé à autre chose! Donc pour moi la solution , tout le travail va devoir se faire là dessus : l'art de savoir rester dans l'instant présent et c'est une définition que l'on peut donner à la pleine conscience Athès. Et c'est la qualité première à la pratique du tennis de compétition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis un peu comme toi stanTHEman, je suis très (trop) cérébral, ca réfléchit trop la haut, et je suis un hyper-émotionnel, il faut que je revienne a l'instant présent, prendre du recul, etc. et la pleine conscience peut m'apporter ce que je cherche.

L'appli Zenfie est vraiment pas mal, car les séances d'apprentissages sont progressives. Il y a des thèmes sur le stress vraiment intéressants (l'élastique, qui permet de visualiser ses muscles comme des élastiques tendus, qui vont se détendre tout au long de la séances, très efficace !).

La voix de Jean Doridot est très agréable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardon je me suis mal exprimé et j'ai mal synthétisé, "l'art de l'instant" je trouve que c'est nettement plus pertinent.

Après, concernant notre discipline et même la vie d'une manière générale, je suis plus partisan de la concentration, car, quand tu es concentré, tu es dans l'instant... Après je ne suis pas fermé, mais pour l'instant ma conviction se situe là.

Pourtant, être dans l'instant, je l'éprouve souvent et c'est sensationnel, très agréable, surtout sur le terrain. Mais par expérience, ce n'est pas assez pertinent sur le terrain car je me suis retrouvé sans énergie avec un totalement détachement. Je ne condamne pas juste avec mon expérience limité, je trouve juste que mettre le curseur principal sur la concentration est plus efficace.

Attention, je ne critique pas la pleine conscience ou ne la diminue pas, je dis juste qu'il y a d'autres techniques qu'il ne faut pas négliger dont une que j'estime plus intéressante pour notre discipline.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais la pleine conscience ou le culte de l'instant c'est de la concentration Athes. Être capable de rester assis 20 mn en écoutant sa respiration et en se focalisant sur elle uniquement , en ne cherchant pas à la contrôler mais en la laissant faire c'est de la pure concentration ou disons des exercices de concentration. Perso je suis loin très loin d' arriver mais pratiquer ce genre d'exos m'a fait énormément progresser dans la conscience de l'instant.

Si tu ramènes le tout au tennis , ce travail se retrouve dans la gestion de chaque balle. Tu décides( intention de jeu , tu ne laisses pas ton cerveau vagabonder , tu lui donnes un ordre ) tu fais ou plutôt tu laisses faire (relaxation du corps, fluidité, ( ce qui ne veut pas dire de l'esprit)), tu constates, tu ne juges pas (c'est le détachement ), et tu recommences sur chaque balle ... Je sais ça parait beau mais c'est de la maitrise extrême dont on parle là , celle d'un moine zen et tennisman de surcroit!

Ce que je comprends pas trop dans ton post précédent c'est que tu dis éprouver la magie de l'instant présent mais que ça te met dans un état de presque somnolence on pourrait dire...

Faudrait que tu détailles plus , comment vis tu le moment présent par exemple sur un cours ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zenfie je note

Car comme vous hyper cérébrale et gestion émotionnelle compliquée sur un court

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention Nat, la gestion des émotions et l'hyper cérébralité sont deux choses différentes, parfois liées mais à la base bien distinctes l'une de l'autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas écrit que c'était pareil ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est vrai scuse, pour toi aussi des exercice de pleine conscience semblent tout indiqués.

J'ai commencé perso avec Christophe André : livre + cd

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement sur l'intranet de mon entreprise il est proposé une " Journée découverte de la Méditation Pleine Conscience "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais la pleine conscience ou le culte de l'instant c'est de la concentration Athes. Être capable de rester assis 20 mn en écoutant sa respiration et en se focalisant sur elle uniquement , en ne cherchant pas à la contrôler mais en la laissant faire c'est de la pure concentration ou disons des exercices de concentration. Perso je suis loin très loin d' arriver mais pratiquer ce genre d'exos m'a fait énormément progresser dans la conscience de l'instant.

Si tu ramènes le tout au tennis , ce travail se retrouve dans la gestion de chaque balle. Tu décides( intention de jeu , tu ne laisses pas ton cerveau vagabonder , tu lui donnes un ordre ) tu fais ou plutôt tu laisses faire (relaxation du corps, fluidité, ( ce qui ne veut pas dire de l'esprit)), tu constates, tu ne juges pas (c'est le détachement ), et tu recommences sur chaque balle ... Je sais ça parait beau mais c'est de la maitrise extrême dont on parle là , celle d'un moine zen et tennisman de surcroit!

Ce que je comprends pas trop dans ton post précédent c'est que tu dis éprouver la magie de l'instant présent mais que ça te met dans un état de presque somnolence on pourrait dire...

Faudrait que tu détailles plus , comment vis tu le moment présent par exemple sur un cours ?

Pour moi, c'est plus de l'observation que de la concentration. La pleine conscience développe surtout le détachement, càd une mise à distance avec toute émotion, action, ressenti, intentions, on s'identifie au vide. Pour cela, on apprends à accueillir tout ce qui est autour de nous ou en nous. Chaque chose qui compose ce monde présente une charge neutre que l'on accueille comme étant là, en nous, sans être nous.

Je peux avoir une pensée positive ou négative, en pleine conscience, elle n'a pas de qualité, et elle n'est pas moi, elle est juste en moi.

A partir de ce moment là, il n'y pas de notion d'action mais d'observation. Et la concentration est une action de la conscience. Entre accueillir des sensations et se concentrer sur une sensation pour la développer... Personnellement, je pratique plusieurs formes de méditations, et donc je compare.

Sur le terrain, voilà ce que cela donne, ce ne sont que mes observations et avis. Des maîtres de la pleine conscience arriveraient un niveau nettement supérieur de ce que j'ai pu ressentir, j'en suis conscient. Mais je ne suis aps un maître et je suis loin d'avoir grandi sous l'influence spirituelle, donc je dois composer avec ce que j'ai été, ce que je suis, et ce que je veux être.

_Lorsque je fais un cycle de pleine conscience avant des matchs (ce qui pour moi est maintenant une erreur à ne pas refaire)

Je suis bien à chaque instant, et pour ceux de nature stressée, et ceux souvent soumis à leurs émotions, je comprends que c'est déjà un énorme gain. Quand je suis sur le terrain avec cet état de pleine conscience, je suis détaché, j'ai de l'énergie dans mon corps, je le ressens, mais je n'ai plus les intentions pour exploiter au mieux cette énergie. Lorsqu'une situation difficile se présente, je reste dans un état de bien-être et de ce fait, je n'ai pas une intention assez forte pour la surmonter, puisque je ne ressens même plus le besoin de la surmonter.

Ce n'est pas un état de somnolence puisque je suis lucide, je prends des décisions, et je peux prendre n'importe quelle décision, car mon détachement me permet d'absoudre tout peur ou appréhension du changement ou de l'échec. Mais, si ce jour je ne suis pas dedans, je serais relâché mais pas assez efficace. Donc oui, sur certaines frappes, je saisirai l'instant, comme si le temps ralentissait sur la balle d'attaque en coup droit, comme si la balle et al raquette restait en contact 30sec le temps que je puisse ressentir chaque vibration du coup, et cette sensation, c'est la plus belle que j'ai pu ressentir dans le tennis, j'ai des frissons quand j'y suis. Mais si je veux y être tout un match, il me faut d'autres ressources.

Maintenant, je vais vous faire part d'une observation de mon partenaire qui était avec moi en tournée (on est parti à deux). Lui est très soumis à ses émotions et est sujet à des angoisses démesurées dans des situations simples. Par exemple, il est à 5.6 donc il a une certaine expérience dans le tennis et pourtant, il ne libère que très peu de coups durant un match et son jeu se dégrade très rapidement dans les moments de stress à cause l'angoisse qui monte.

Lui pratique la pleine conscience, il fait même de la sophro et me dit que oui c'est efficace car il prend de la distance avec le monde ce qui lui permet de moins s'identifier à ses pensées. Cela lui redonne de la lucidité. Mais le problème, c'est quand l'émotion est trop forte, il se fait malgré tout submerger. Donc oui, avec encore plus de pratique, il réussira à trouver de la maîtrise, ou sinon, il peut combiner avec une forme de méditation, la concentration.

Se concentrer sur un objet quel qu'il soit. Tu observes ton état mais n'arrives pas à neutraliser le négatif, ba transmute ce négatif en positif, ou encore, concentre toi sur le positif. Développe ce positif, repolarise toi vers un état de bien-être "voulu", "recherché", "induit", afin de retrouver l'énergie pour te maîtriser.

Notre volonté est une puissance que nous devons utiliser, et je trouve que la pleine conscience nous permet juste de la purifier et non de l'exploiter. Or dans le tennis où il y a une certaine nécessité du résultat, on doit utiliser cette volonté.

Donc pour moi, la pleine conscience est une première étape qui permet d'accéder à d'autres états. Après, je le dis, c'est mon positionnement et je comprends que certains ne puissent jurer que par le zen, mais ce n'est pas la seule voie, et quand je vois l'expansion de la sophro et le mindfullness (pleine conscience), je me dis que l'on frôle encore la consommation car, comme l'explique l'article, ce n'est qu'un système parmi d'autres, et je pense qu'après l'observation doit venir la création.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle analyse, tout est résumé dans cette phrase :

Donc pour moi, la pleine conscience est une première étape qui permet d'accéder à d'autres états.

Je suis tout a fait d'accord avec ça, le mindfullness est une étape, permettant, de mon point de vue, de comprendre son "moi intérieur", de prendre une bonne distance avec ses émotions, les canaliser, et pour, dans une deuxième phase, les exploiter dans son quotidien.

Mais bon je suis très loin de la seconde phase, donc allons-y en douceur :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après je dis première étape mais il n'y a pas vraiment de palier. Tu peux faire de la pleine conscience et d'autres formes de méditation. Ce sont avant tout des outils. Donc même si tu estimes ne pas maîtriser assez le mindfullness, tu peux t'embarquer vers la concentration sur un objet (ou méditation transcendantale), ou encore les méditations sur l'énergie et encore d'autres que je ne dois pas connaître.

Après je pense qu'il faut redéfinir quelque chose d'important. Qu'est ce que réellement la méditation? Et quelque soit le système, la finalité n'est pas de maîtriser ses émotions, cultiver l'instant, se concentrer, ou se relaxer, c'est l'éveil. Donc si on ne vise pas l'éveil, peut-on parler de méditation?

Si je sais envoyer un coup de poing, cela veut-il dire que je fais du Karaté?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après je dis première étape mais il n'y a pas vraiment de palier. Tu peux faire de la pleine conscience et d'autres formes de méditation. Ce sont avant tout des outils. Donc même si tu estimesa ne pas maîtriser assez le mindfullness, tu peux t'embarquer vers la concentration sur un objet (ou méditation transcendantale), ou encore les méditations sur l'énergie et encore d'autres que je ne dois pas connître.

Après je pense qu'il faut redéfinir quelque chose d'important. Qu'est ce que réellement la méditation? Et quelque soit le système, la finalité n'est pas de maîtriser ses émotions, cultiver l'instant, se concentrer, ou se relaxer, c'est l'éveil. Donc si on ne vise pas l'éveil, peut-on parler de méditation?

Si je sais envoyer un coup de poing, cela veut-il dire que je fais du Karaté?

les différents types de méditation:

le zazen, technique qui dépend uniquement de l'héritage boudhique

la méditation africaine se projette sur un objet naturel (arbre par exemple)

la méditation amérindienne se projette sur un objet/ symbole (concept du totem)

la méditation transcendentale est elle reliée à la pleine conscience

la mindfuhlness-based cognitive therapy c'est un lien entre la méditation pure et les techniques psycho-cognitives actuelles

la méditation ACEM propose de travailler sur le corps et les energies, elle est reliée au son (répétition d'un son)

la méditation tantrique orientée vers le corps et la sensualité

la méditation express 10 minutes par jour, c'est une forme moderne

la méditation avancée concerne les émotions extrêmes : colère , jalousie, tristesse, peur...

la méditation par la prière

la méditation par le yoga

le compte doit être bon :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et encore lol...

lol cette liste est un extrait du livre ' la bible de la méditation'

il y a un truc que je ne comprend pas, tu dis dans le message précédent : la méditation transcendantale repose sur un objet, or dans le livre il est écrit :

la méditation transcendentale repose sur deux principes :

- méditer sur un mantra,qui définit un son,un mot ou une phrase qui est répété en boucle pendant la séance

-méditer deux fois par jours pendant 20 minutes.

elle serait basée sur le choix d'un mantra, il y aurait des mantras pour débutants qui sont accessible, et d'autres mantras ceux des maitres qui sont choisi par le maitre pour l'élève, ces mantras sont issus des textes sacrés et sont 'secret'.

je ne vois pas de rapport à l'objet, alors je me demande ou tu as trouvé cette information : transcendentale = sur un objet, parceque je me dis que mon bouquin bien que publié récemment (juin 2012) n'est peut être pas à jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je dis objet, je parle pas d'un objet physique, j'ai repris le terme de l'article ci-dessus. Objet/sujet/point/mantra (bien sûr le mantra est au centre).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je dis objet, je parle pas d'un objet physique, j'ai repris le terme de l'article ci-dessus. Objet/sujet/point/mantra (bien sûr le mantra est au centre).

d'accord , merci pour la précision. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×