Jump to content
Forums Tennis-Classim

ToutesSurfaces

Membre
  • Content count

    251
  • Joined

  • Last visited

About ToutesSurfaces

  • Rank
    Volée de chêne

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Location
    Avignon

Info Tennis

  • Classement
    NC
  • Ligue
    non renseigné
  • Club
    Tc Champfleury (!)
  • Raquette
    Wilson
  • Modèle
    Clash 98
  • Joueur préféré
    Fed/ Monfils/ Tsonga/ McEnroe
  • Joueuse préférée
    Henin/ Fiona Ferro !!
  1. De l'interet de la boucle au service...

    Dans le cas de Berdych, c'était pas à cause de son lancer "stratosphérique" ? Seul Hrbaty lançait plus haut encore (à ma connaissance, il y a sûrement pire) !
  2. De l'interet de la boucle au service...

    Pas faux, mais si je monte direct la main droite je me retrouve relativement longtemps en trophée, si je dissocie c'est pas un arret en trophée c'est juste un "moment" du geste entier, du moins chez moi.
  3. De l'interet de la boucle au service...

    C'était aussi ma sensation mais ce matin ma petite séance m'a montré tout le contraire. Je me suis forcé à monter simultanément sur chaque service et j'ai fait ma plus belle série de premières en 10mn, ça tombait à 70% de puissance et super précis en zone, alors que j'étais très peu chaud, j'étais arrivé depuis seulement 10/15mn. La position "trophée" n'est sûrement pas enseignée pour rien par la plupart des moniteurs et DE...
  4. De l'interet de la boucle au service...

    J'ai aussi du mal "naturellement" à lever les deux bras en même temps, par contre, lorsque je sens que je perds mon geste au service, que je fais trop de fautes dans le filet par exemple, je me force à lever les 2 bras simultanément, et en général ça marche. Par contre, quand mon geste est en place, bizarrement, je n'aime pas lever la raquette en même temps que le lancer parce que j'ai l'impression de perdre un peu en puissance ou en tout cas en "coulé" = j'aime pratiquer des gestes fluides le plus possible.
  5. Artengo

    Pas faux. Je pensais surtout aux balles, mais tu as raison ça change le modèle économique.
  6. Artengo

    Artengo est vraiment en train de bouffer de la part de marché au-delà du joueur du dimanche. Aux grandes marques il ne reste plus que... leur marque justement. Pour l'instant, tous ceux pour qui l'image compte restent chez les marques traditionnelles, les autres achètent ce qu'ils veulent/peuvent chez Artengo. J'ai entendu mon revendeur stresser et critiquer certains prods Artengo, mais on voyait bien que c'était un réflexe de survie ! Cela dit, peut-être que tout le monde gagnerait à ce qu'Artengo ne soit plus exclusif à D4... ça mettrait la pression aux marques traditionnelles.
  7. Tie-break / Super Tie-breaks

    Je suis loin d'être le mieux placé pour te répondre, mais bon, je te donne quand même mon ressenti vu que je fais beaucoup de super TB depuis ma reprise de juin. Etonnamment j'en gagne pas mal y compris contre des joueurs qui me battent régulièrement sur des sets entiers. Il se trouve que je joue avec pas mal de prise de risque et que sur le long terme, pour l'instant, force est de constater que mon ratio FD/CG est déficitaire en match plein. Par contre sur des TB, j'arrive plus facilement à rester focus sur les points, l'échéance étant très proche dès le départ. J'arrive beaucoup mieux à jouer un tennis "pourcentage" efficace sur une quinzaine de points que sur un set entier. Je prends des risques, mais mesurés, et quand je perds un point, j'arrive à mettre suffisamment de hargne et de concentration pour en refaire rapidement derrière. En TB je joue quasiment tous les points comme des points décisifs et j'arrive à conserver une tactique, à me demander quels vont être mes 2/3 premiers coups de raquette derrière mon service, ou mes 2 premiers sur retour. Je "visualise" mieux je pense la tactique sur une poignée de points que sur un set où il y aura beaucoup de renversement de vapeur et de situation. Donc mon conseil, pour ce qu'il vaut, c'est de se forcer à avoir une tactique très définie en TB (jouer le coup faible, etc) et s'y tenir coûte que coûte. Ensuite, c'est concentration maximale pour jouer des coups qui font mal dès que possible, ce qui ne veut pas dire tenter le coup gagnant, mais jouer long, si possible prendre du temps à l'adversaire, etc. Les doubles fautes sont à proscrire totalement et l'engagement sur les retours doit être total. Du moins c'est comme ça que j'arrive à battre des joueurs meilleurs en TB, alors que sur la durée d'un set c'est beaucoup plus difficile.
  8. Jouer un petit "Nadal"

    Il est NC mais en club cette année et faisait de la compète jeune. Je pense qu'il joue autour de 30/2 habituellement, mais ce matin ça valait au moins 30. Après on a fait qu'un seul set. Ouais, jouer dessus c'est une tactique que j'aime bien, j'y ai pensé trop tard. Sympa l'anecdote ! ça demande plus de lucidité que j'en ai pour l'instant dans le feu de l'action, mais oui, pourrir le jeu est une excellente tactique que je n'emploie plus depuis longtemps. Mais si je veux gagner je dois être prêt à ça. Demain je joue avec mon collègue 15/1 et qui me fait quasi office de coach, je pense qu'on va travailler des choses dans ce sens-là...
  9. Jouer un petit "Nadal"

    Oui, clairement aujourd'hui il était plus fort. Je vois mal comment j'aurais pu le battre. Il m'a plusieurs fois dit qu'il s'étonnait lui-même de ses courses et de sa capacité à remettre mes attaques (dont la fameuse défense que j'ai racontée) et s'est senti exceptionnellement en jambe. Mais quand même, ne pas "valider" un seul jeu ou break en ayant eu des balles à chaque fois, c'est rageant. Winning ugly, oui, il faudrait que je me le procure.
  10. Jouer un petit "Nadal"

    Salut à tous, je viens de me manger un 6/0 qui a pris une heure... ! C'est dire la bataille que ça a été sur chaque jeu... Cet adversaire est ma nemesis, clairement. j'ai un jeu normalement à plat, en attaque du fond. Lui, 1m72, une condition physique excellente, une vitesse de course latérale ou avant-arrière exceptionnelle (une explosivité au départ surtout qui est folle à nos niveaux), un bon coup d'oeil, un coup droit extrêmement lifté, parfois très haut, lourd, un revers une main stable, son coup faible si on peut dire est le service. J'étais pas super en jambe, mais j'avais quand même un niveau correct, pas trop de fautes, seul mon service m'a un peu déçu car j'ai eu peu de points gratuits en première (peut-être trois ou quatre sur le set, maximum), mais j'ai fait très peu de doubles. Ma tactique contre lui est de jouer son revers tant que je peux, pour ouvrir le terrain sur son CD et placer mes attaques de ce côté-là. Je tenais pas mal l'échange. Lui a dû faire moins de 7/8 fautes directes (je m'en souviens de trois, c'est dire). Il y a eu des séquences défensives de dingue de son côté, il courait comme je l'ai rarement vu. Pour cadrer, disons que je devais faire "trois fois le point" pour le remporter. Un exemple, sa plus belle défense : je sers bien sur son revers, il remet une balle attaquable, donc je rentre sur son revers en frappant en CD décroisé. Il remet bien, je rattaque très bien sur son CD, côté court ouvert. Contre 70% de mes adversaires j'aurais fait le point gagnant sur ce deuxième coup de raquette, mais bien sûr, il me la remet, une balle de défense en cloche que je peux smasher. Je smash côté revers, pas assez profond, mais quand même plutôt réussi, il me refait la même défense en cloche, je re-smash ! je le réussis, là encore je me dis : c'est bon, il est trop loin... Mais non, il se rue dessus et en tout bout de course arrive à me remettre ça long de ligne... un très beau passing que j'estime mal -mais je suis quand même surpris et scotché de sa défense, et ça fait point gagnant pour lui en revenant à 10cm de la ligne... Voilà le genre de trucs que j'ai mangé toute la matinée ! De tous les adversaires que j'ai joués en 15 ans de tennis, c'est vraiment ce que j'ai rencontré qui se rapproche le plus de Nadal (toutes choses égales par ailleurs comme on dit!) en droitier. J'ai pourtant été assez lucide, j'ai dû tenter 3 ou 4 amorties pas trop mal touchées, au bon moment, et je me rappelle n'avoir marqué qu'un point comme ça, et encore il était dessus, mais a fait faute en la remettant. J'avoue être un peu désemparé contre lui. Je me rends compte que mentalement il arrive à me mettre une pression difficile à gérer pour un jeu d'attaque comme le mien : je sais que ça va revenir plus d'une fois, et même si j'arrive à ne pas me crisper et à ne pas "balancer", ne pas trouver de solution tactique et être poussé dans ses limites en puissance est compliqué à gérer. Alors il est évident que contre ce type de joueurs, je dois être capable de vraiment bien servir (je m'entraîne suffisamment au service pour y arriver, environ 3h de seaux par semaine quand même, depuis deux mois). Probablement qu'il faut que je sois plus agressif sur mes retours vu qu'il ne met pas beaucoup de pression sur ses services. D'ailleurs tous ses jeux de service vont à égalité/avantage. Vous me direz aussi sans doute que je ne monte pas suffisamment au filet contre ce type de joueurs, ce qui est archi vrai, mais il a une bonne main, il est habitué à jouer des balles très au-dessus du filet, lobe super bien. Et mes montées ne sont pas assez maîtrisées pour je que compte dessus en match. Donc c'est un aspect à travailler. Mais voyez-vous autre chose que la tactique "jouer sur le coup faible pour s'ouvrir le court" ? Comme il a un centre de gravité bas, les balles slicées dans les jambes -que je ne joue sans doute pas assez souvent et pas assez bien- ne sont particulièrement décisives contre lui... J'ai jamais trop tenté de jouer fort et long sur lui aussi, contre un autre adversaire défensif mais très différent, ça avait bien fonctionné... EDIT : en y repensant, ça fait plusieurs fois que je me dis que je dois sans doute plus chercher le contre-pied, vu la qualité de sa course. Peut-être plus varier les longueurs de balles aussi, car sur le gauche-droite régulier, il est trop fort.
  11. Technique revers à 2 mains

    Techniquement, je pense que mon problème est réglé. Je sais ce que je dois faire. Ca va demander quelques gammes. Une fois encore, c'est mon pote 15/1 qui a vu le truc immédiatement : pour synthétiser on pourrait dire que mon revers à 2 mains est un peu parasité par mon ancien R1M, c'est à dire que mon bras gauche et mon épaule gauche ne travaillent pas assez, mon épaule gauche ne part pas assez en arrière pour donner de l'impact à ma balle. Ce qui explique très bien que mon R2M long de ligne soit performant : le bras droit travaille bien plus sur ce coup que je fais finalement presque comme un R1M. Ah c'est pratique d'avoir un oeil aiguisé parfois... D'ailleurs, du coup en regardant la finale ce matin en replay, je faisais attention à l'épaule gauche de Novak et c'est vrai que son mouvement est en deux temps, premier temps il amène la raquette à gauche et dans un deuxième temps il recule l'épaule gauche a fond, avant de lacher le coup.
  12. balles de tennis

    Robin Soderling ! Robin Soderling !
  13. Finale RG 2020 - Djokovic/Nadal - Quel vainqueur?

    Très heureux d'avoir perdu mon "pronostic". Vive le roi de la terre sur ses terres ! Qu'il nous laisse encore un ou deux GC pour Fed et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes.
  14. balles de tennis

    Bin non, je suis moi-même surpris par la tenue en pression de cette douzaine de balles. Y a des artengo 920 et des ATP...
  15. Finale RG 2020 - Djokovic/Nadal - Quel vainqueur?

    Hum, moi je disais que je préfère Nadal, de loin, mais je voyais plutôt 50/50. Nadal n'a jamais perdu en finale de RG, mais Djoko sait jouer Nadal. Donc mon esprit penche pour Djoko (d'où mon vote) mais mon coeur pour Nadal. De toutes façons y a plus Gaël ni Rodg', donc bon J'espère surtout que Nadal ne va pas se faire marcher dessus par Djoko car c'est déjà arrivé ici-même (mais pas en finale !). Ps ah oui, c'était un vieux vote, disons que j'espérais que Djoko se fasse sortir avant, maintenant qu'il est en finale...
×