Jump to content
Forums Tennis-Classim
Sign in to follow this  
Saulimane

Maladie de Kienbock

Recommended Posts

Petit coucou les amis ca fait un petit bout de temps que je ne suis pas passé. Et pour cause je n'ai pas touché de raquettes depuis janvier, et je vais vous faire un petit topo de mes derniers mois médicaux. 

Depuis octobre 2021 j'ai une gêne à mon poignet gauche, un truc un peut sourd et latent mais qui ne m'empêchait pas de jouer. A chaud les douleurs s'estompaient un peu. J'ai joué les indiv d'hiver en Novembre et je me suis arrêté à 15/2. Je venais d'avoir 40 ans (ouille) et j'avais d'autres petits soucis en tête, du coup j'ai décidé après de raccrocher les raquettes jusqu'à la fin de l'année. 
J'ai repris les entrainements fin décembre pour préparer les matchs par équipe de janvier. La douleur avait quasiment disparue mais la reprise des matchs a réveillé la douleur. J'avais beaucoup de mal à saisir d'où venait le soucis, après 3 WE de match j'ai dit stop car la douleur devenait difficilement supportable en match. J'ai fait un petit tour aux urgences histoire de fouiller un peu car la douleur était vraiment tenace après mon dernier match. Pour le médecin c'était une tendinite, il m'a donné anti-inflammatoires et attèle.

RDV 3 semaines après ,début février, pour faire écho et radio. Rien de probant, l'écho ne révélant aucune inflammation. Après le radiologue (ancien médecin à la FFT) me dit que c'est parfois compliqué à voir quand on est pas dans une phase de crise inflammatoire. On a un peu parlé matos, mais au final je n'en sais pas plus.

Je me dis que j'attend première quinzaine de mars pour refaire un test. Test qui n'aura duré qu'un quart d'heure avant que j'arrête, j'arrivais à tenir quelques échanges avec ma QTour (et plutôt satisfait de mon jeu sur ces quelques minutes), par contre avec les Dunlop CX200, impossible de tenir la raquette pour jouer.
Je vous avoue que je suis resté très dubitatif car je me suis quand même astreint à un bon repos et j'avais l'impression que ça allait de mal en pis (bon ok j'avais fait une séance de Crossfit une semaine avant). Dans ma grande frustration de ne pas pouvoir jouer j'ai décidé de prendre rdv à la Clinique de la Main à Orléans pour aller voir un spécialiste. Sa première piste a été une lésion du ligament triangulaire et m'a donc prescrit un arthroscanner fin avril. Scanner qui n'a rien révélé !

Bon là il me dit il y a parfois des faux négatif, on va faire un IRM pour pousser un peu le diagnostic. IRM passé début juin et là on commence enfin à trouver des choses. J'ai un œdème osseux à mon poignet... ok. Le radiologue reprend mes autres résultats et s'attarde notamment sur mes radio de février et me dit : vous avez peut être une maladie de Kienbock débutante. Je le regarde avec des grand yeux !!
Je retourne voir le chirurgien de la main qui me dit : "ah oui... ça serait bien possible, on va confirmer ça avec un autre IRM avec injection d'un produit de contraste"

IRM qui confirme le diagnostic.

Alors c'est quoi cette bête : en fait j'ai un os de mon poignet, le semi lunaire, qui n'est plus vascularisé. Du coup, ce qui explique l'œdème, et comme c'est une maladie chronique et dégénérative, ça va se finir en nécrose de l'os. Ca vous rappelle peut être quelqu'un : Nadal qui a un problème similaire au pied. Ben moi c'est au poignet. Sauf que moi je suis incapable de jouer aujourd'hui et lui enchaine les Grands Chelems, et je comprends mieux aujourd'hui ses douleurs et je me dis que c'est un surhomme le garçon.

Pour le traitement, c'est simple il est chirurgical. Comme la maladie a été découverte très tôt (merci à ma frustration de ne pas pouvoir jouer au tennis), j'espère que mon opération va pouvoir m'aider à retrouver ma vie d'avant avec mon poignet (aujourd'hui beaucoup de choses sont compliquées, la gêne reste sourde et latente, j'évite de porter des choses... mais ca reste une simple gêne c'est pas encore trop handicapant)
l'opération est la suivante : une ostéotomie du radius. Le principe c'est me scier le radius en deux, couper une lamelle de 4-5 mm et de me resouder le radius avec une plaque. L'idée est donc de raccourcir le radius pour qu'il mette moins de pression sur mon poignet et que le semi-lunaire se revascularise. En gros on me fracture le radius...............................

Opération prévue le 31 aout. Je vous avoue que ça m'angoisse un peu. Alors pas tant l'opération ça en soit ça va bien se passer c'est en ambulatoire, j'y reste 4/5h et hop je sors. 
C'est plus après, la récupération. Déjà quand le chirurgien m'a dit 6 semaines d'arrêt j'ai dit niet ça va pas être possible. Donc ca sera 3 semaines. Et c'est plus après, le radius va t-il bien se réparer ? la vascularisation va t'elle reprendre ? Vais-je surtout retrouver une bonne mobilité de mon poignet, quelle rééducation ? Tout ca se sont des trucs que j'ai pas encore vraiment pu rediscuter avec le médecin.

Je m'attend de toute façon a une année quasi blanche niveau tennis. Mais la première question c'est surtout savoir si je pourrais reprendre le tennis un jour, et à quel niveau ? :ph34r:
Ou alors faudra que j'apprenne à jouer de la main droite :o

Ce fil me permettra de donner quelques nouvelles de l'opération et de la rééducation. 

Amis du tennis bonsoir 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça te handicape fortement dans la vie de tous les jours, ou "juste" pour le tennis?

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas trop au départ, comme dis en mars j'ai fait du crossfit, des pompes des poids.

en avril pendant les vacs j'ai fait du vélo avec mon fils sur plusieurs journées et ça m'a bien mis à mal avec le poignet, je galérais à me torcher le cul (oui désolé c'est très prosaïque comme exemple :ph34r:)

Juin a été compliqué là ca va un chouille mieux. Je ressens des douleurs quand je porte certaines choses (des assiettes par exemple), j'ai vraiment perdu en force de préhension. Le chirurgien a testé ma force avec un appareil, j'étais à 70 de la main droite et 35 de la main gauche.

Je commence à ressentir des douleurs quand j'écris et surtout quand je signe (ce que je fais bcp au travail). Ca ne me gêne pas pour taper sur un clavier... En gros à partir du moment ou je fais de la flexion ou extension du poignet c'est douloureux. Quand le poignet ne bouge pas trop ça va.
Mais par exemple aujourd'hui prendre une raquette et faire un coup droit dans le vide c'est juste plus possible.

En soi ce n'est pas hyper handicapant dans le quotidien on s'habitue à la gêne et aux douleurs, mais c'est surtout que sans intervention je reviendrai pas à meilleur fortune. En gros je vais me mettre plus mal aujourd'hui avec cette opération pour espérer derrière des jours meilleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, je comprends pourquoi tu te fais opérer. Perso, j'ai le ligament triangulaire du carpe bien abîmé, mais ce n'est pas vraiment handicapant dans la vie de tous les jours, juste douloureux pendant le tennis (et le lendemain). Donc je ne suis pas chaud pour l'opération, j'ai peur de faire pire que mieux. Du coup, ce sera probablement tennis-loisir pour moi à l'avenir...

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×