Jump to content
Forums Tennis-Classim
denisprotennis

Vraie blessure ou tentative de déstabilisation ?

Recommended Posts

Cela vous est peut-être arrivé : rencontrer un joueur qui en plein match vous dit : "je me suis blessé ". Personnellement , ça me perturbe car , comme hier je ne sais plus trop quoi faire: jouer " sadique" en faisant courir l'autre pour que sa blessure s'aggrave? A trop réfléchir j'ai perdu , et mon adversaire malgré sa "blessure " a bien couru, même sur mes amorties... j'aurais préféré qu'il ne me dise rien!

En fouillant dans ma mémoire, je me rappelle avoir gagné beaucoup de matchs en étant blessé, mais jamais je ne l'ai signalé à mon adversaire. Qu'en pensez-vous? Avez-vous subi ce genre de déstabilisation ? L'avez-vous utilisé pour tenter d'inverser le cours d'une partie?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je pense, mais c'est difficile à faire, qu'il faut se dire : "s'il joue, c'est qu'il est pas assez blessé pour abandonner", et donc jouer normalement, sans se dire que c'est gagné d'avance, sans se dire non plus qu'il faut faire de cadeaux. Après et dans l'autre sens, je pense que quand on voit que quelqu'un ne cours pas bien mais a des supers coups, on le fait courir, peu importe que ça soit par blessure, ou alors dans ce cas on ne fait pas courir les mecs qui ont de l'embonpoint parce que c'est pas juste. Personne ne se dit "il a quelques kilos en trop je risque de le faire trébucher avec son poids il pourrait se tordre la cheville" ? 

Sans compter que certains en usent, de ces blessures. 

Pour finir, ça n'empêche évidemment pas l'empathie pour le mec qui se blesse, au moment où il se blesse.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, j'ai une politique. A partir du début du jeu jusqu'a la fin du match, tout est affaire de manipulation. 

 

Le mec hyper sympa, qui te déstabilise assez pour que tu laisse filer 3/0, le mec qui te chipote et cherche à avoir l'ascendant sur toi pendant les pause ou pendant le match. le mec sympa, qui discute avec toi pendant les pauses pour te dire que ce n'est qu'un jeu. Il suffit de se dire que ça fait parti du jeu autant que taper dans la balle et d'utiliser des effets ou non. 

 

S'il a vraiment des problèmes, il abandonne. 

Et le secourisme, c'est après le match. 

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, il fut un temps où j'ai joué avec une coudière, une ceinture lombaire et une genouillère, bref un vrai robocop! Mais je n'ai jamais dit à mon adversaire que je n'étais pas au top!:D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est simple, Tant qu'un joueur reste sur le terrain, il faut jouer.

Si il est réellement blessé, moi, je préfère abréger ses souffrance et ne pas faire durer le match. Il souffrira moins longtemps. Donc si je sais jouer sur son point faible qui est sa blessure, je le fais plutôt 2 fois qu'une !

Si on est déjà en train de gagner, ne rien changer à sa tactique. 

Quand je suis blessé mais capable de jouer, je ne dis rien, même si cela se voit quand je boitille un peu ou quand je souffre de crampes et que je m'étire sans arrêt. Si j'ai trop mal ou peur que la blessure s'aggrave, j'arrête et vais serrer la main de mon adversaire.

Ça m'est déjà arrivé plusieurs fois de voir mon adversaire très perturbé par ma propre blessure, et franchement, ça m'ennuie car j'essaye de ne pas montrer quoi que ce soit et je n'aime pas que le match soit faussé par un état d'esprit de pitié. Autant, je n'ai pas de pitié pour un joueur blessé, autant je n'en demande pas quand c'est moi qui suis blessé.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, denisprotennis a dit :

En fouillant dans ma mémoire, je me rappelle avoir gagné beaucoup de matchs en étant blessé, mais jamais je ne l'ai signalé à mon adversaire. Qu'en pensez-vous? Avez-vous subi ce genre de déstabilisation ? L'avez-vous utilisé pour tenter d'inverser le cours d'une partie?

Pour le fait de jouer bien en étant blessé, il est possible que ça t'ait poussé à modifier ton plan de jeu et à optimiser celui-ci en fonction de tes capacités. Ca m'est arrivé récemment de jouer fatigué et de gagner parce que j'avais simplifié mon plan de jeu (diagonales, slice à outrance et volée en dernière extrémité au lieu de service/volée et montée au filet).

La déstabilisation, je ne sais pas, mais vaincu par l'empathie, j'ai connu lors de mon premier tournoi. Un senior (54 ans ?), pas puissant mais très très régulier avec moonballs and co, qui collapse à 4-3 en ma faveur dans le 3e set après un rallye. Il était tellement essoufflé que je l'ai laissé récupérer 5-10' et... il a fini par gagner !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'idéal il faut pas écouter son adversaire avant un match. Les "je viens de mettre 0 et 1 a tel classement" "je suis crevé" "mon fils est malade" "j'ai un train à prendre" "j'ai mal au bras" "c'est mal éclairé" "ma couille droite est plus lourde" etc ... ça pollue plus qu'autre chose.

Moi avant un match je suis courtois, je dis quelques généralités mais c'est tout. Si le mec commence à me raconter trop de choses je fais semblant d'écouter mais je reste concentré sur ce que j'ai à faire.

Les blessures c'est à chacun de gérer, tant que l'adversaire est sur le court faut jouer à fond, rien à foutre. 

Après ça empêche pas après le match de papoter autour d'une petite bière bien sur ... :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/02/2019 à 10:02, Benav a dit :

je l'ai laissé récupérer 5-10' et... il a fini par gagner

:bravo: bel esprit !

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/02/2019 à 10:02, Benav a dit :

je l'ai laissé récupérer 5-10' et... il a fini par gagner

Gros naze .

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Plutot Roger que Federer a dit :

Dans l'idéal il faut pas écouter son adversaire avant un match. Les "je viens de mettre 0 et 1 a tel classement" "je suis crevé" "mon fils est malade" "j'ai un train à prendre" "j'ai mal au bras" "c'est mal éclairé" "ma couille droite est plus lourde" etc ... ça pollue plus qu'autre chose.

Moi avant un match je suis courtois, je dis quelques généralités mais c'est tout. Si le mec commence à me raconter trop de choses je fais semblant d'écouter mais je reste concentré sur ce que j'ai à faire.

Les blessures c'est à chacun de gérer, tant que l'adversaire est sur le court faut jouer à fond, rien à foutre. 

Après ça empêche pas après le match de papoter autour d'une petite bière bien sur ... :)

C’est la droite qui est plus lourde chez toi ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello a tous

j'ai joué il y a 2 ans en 45 ans un mec super cool, on jouait à l'intérieur mais  il caillait à mort en hiver. Je lui dit que ça caille et c'est pas la grande forme (vraiment juste pour parler sincère car il était cool en disant que mon adducteur me fait mal) et là lui me dit que c'est pas mieux ! Intox ??

Je me suis senti minable quand il m'a dit qu'il sort de 4 ans de repos suite à une tumeur et ablation du mollet gauche :cry: un coup d'oeil suffisait pour confirmer ses propos 

Bon on commence et il joue pas mal car il reprend depuis 2 mois les tournois et ancien 15/4 avec du touché, je mène 6/2 mais il souffre sur mes amorties.

La je me dit ALLEZ fais le jouer et prendre du plaisir, donc stop les amorties et le fait voyager un peu droite gauche mais il tiens.

Résultat, je perd 6/2-6/7- 11/9...Ai je retenu mes coups en fin de super tie break ? je pense pas et pas envie de le croire 

Il avait perfé et on aurai dit un enfant joyeux d'avoir tenu... j'ai pas été déçu bizarrement et c'est la plus belle défaite que j'ai essuyé

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dur dur comme sujet... Comme on a pas tous le meme rapport a l humain personne ferait forcement pareil...

Perso ca va plutot dépendre du contexte, en tournoi je vais peut etre pas jouer sur ca pasque j'en ai pas grand chose a faire, en équipe je joue pour le club et l'équipe donc j'aurais moins de scrupules...

Pour l'anecdote, un jour un JA m'apelle avant mon match pour me dire "ton adversaire est forfait, je cale ton prochain match" puis me rapelle 10 minutes apres pour me dire "bon il a deja trop de w.o il va se pointer et faire genre"... Pas jojo, je me dis que ca va pas jouer, mais j'ai pas envi de faire chier le joueur et le juge arbitre et je me pointe. Il attaque pas trop fort puis dès le 2eme jeu de service commence a servir le plomb et courir partout, j'étais tellement pas dans le truc que j'ai abandonné au début du second...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/02/2019 à 21:55, nutsola a dit :

Le mec hyper sympa, qui te déstabilise assez pour que tu laisse filer 3/0, le mec qui te chipote et cherche à avoir l'ascendant sur toi pendant les pause ou pendant le match. le mec sympa, qui discute avec toi pendant les pauses pour te dire que ce n'est qu'un jeu. Il suffit de se dire que ça fait parti du jeu autant que taper dans la balle et d'utiliser des effets ou non

 

J'ai chopé une contracture au mollet à 3 point du match en décembre. J'avais du mal à marcher mais je n'ai rien dit (et gagné), mon adversaire était à la rue depuis un set....

Il y a un an même scénario mais à 0/6, l'adversaire me file de la crème chauffante entre les deux sets, that's all, et j'ai abandonné à 0/3.

je fais peu de match mais le seul qui est venu me voir à 0/1 (sur mon service) au début du match pour commencer à me dire qu'il fallait que je recouvre ma balle, je l'ai renvoyé direct sur son banc en lui expliquant que j'étais pas là pour une leçon mais pour un match :scotch:. On ne s'est pas fait la gueule pour autant après, mais la mise au point dès le début m'a permis de gérer seul mon match dans les pauses.

Perso si le gars d'en face a du mal à courir, je lui mets des gauche droite en angle dans les carrés, des courts /long, des services cacahuète....  A lui de décider s'il abandonne ou pas.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@denisprotennis: je suis surpris que cela te perturbe avec toute l’expérience que tu as. 

Selon les joueurs, la situation, il y a une part d’intox, de croyance de la blessure et de la blessure. 

Souvent, blessé ou rincé  tu es plus détendu car tu n’espère pas grand chose et ça peut faire très bien jouer.

Perso, je joue comme si de rien n’était. Certes je vais par exemple perdre l’avantage de faire courir s’il se deplace mal. Mais d’un autre côté, changer mes enchaînements ou jouer contre nature me fait faire des bêtises. A chaque fois que j’ai fait un truc particulier pour contrer un joueur blessé ça s’est mal passé. 

En revanche ce qui me pénalise est que je n’ose pas m’encourager contre un blessé (ou contre quelqu’un de beaucoup moins fort sur la papier) car je trouve ça antisportif (à tort mais c’est comme ça). Et j’ai souvent besoin de ce petit boost (discret tout de même) pour etre le plus efficace possible. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, kramer a dit :

je suis surpris que cela te perturbe avec toute l’expérience que tu as. 

En fait, c'était une première fois pour moi : tournoi interne contre un partenaire d'équipe... je ne me voyais pas gagner sur blessure c'est sans doute ce qui m'a déstabilisé mais ce n'est pas très grave;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu la situation inverse ma 1ère année de tennis. Je fais un match serré contre un mec un dimanche de Juin dans le Gard, puis je fais une insolation et me sens pas bien. Le mec a carrément a carrément proposé d'abandonner pour pas que je me blesse. Je sais même pas si j'appellerais ça du fair-play, c'est... j'ai pas les mots. J'ai refusé, et j'ai perdu, mais je suis sûr que d'autres auraient accepté l'abandon de mon adversaire.

L'an dernier j'ai joué un mec qui semblait se casser le dos à chaque point, avec moult hurlements, j'en ai fait abstraction, et il a gagné (et moi c'était mon 8è match en 8 jours, je suis sûr que je souffrais + que lui).

Venant du ping où là y a vraiment bcp de joueurs de mauvaise foi, de triche, au tennis je trouve ça bien plus calme. En Sept, j'ai joué un mec visiblement blessé, et il l'était vraiment, il a abandonné au début du 3è set.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×