Jump to content
Forums Tennis-Classim
ICE

Abandon ou pas ???

Recommended Posts

Salut a tous

Mon fils 11 ans a fait un tournoi 13/14 ans et après 2 tours il tombe sur un 15/5. Mon fils mène 5/2 au premier set et je vous passe les litiges et agressivité de son adversaire.

Bref le type pleure et perd son sang froid et décide d'abandonner à 5/2,  il range son matériel et part sans serrer la main à mon fils qui attendait pour servir et arrivé près de la porte son oncle le menace de finir et pas abandonner sous peine d'arrêter le tennis....du coup après 5 minutes de négociation il est revenu en pleurant pour rejouer.. ambiance pourrie du coup surtout pour mon fils qui a assisté à ce cirque.

Question: 1) A quel moment l'abandon est il définitif ? 

                   2) L'intervention est-elle permise à ce point d'un membre extérieur ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je pense que là, c'était clair qu'il abandonnait ! Le juge arbitre en a dit quoi ? Du coup il a repris ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

D’un point de vue tennis, l’oncle n’a pas à faire ça. 

D’un point de vue éducatif, meme si l’attitude de l’oncle est maladroite (a mon sens), Il a raison de faire quelque chose face à une mauvaise attitude. 

Mais en reprenant le match ca laise ton fils donc le ja (s’il a vu quelque chose on si tu t’étais plaint) aurais du declarer ton fils vainqueur. Mais la décision n’est pas facile à prendre. 

Dans ma jeunesse j’avais eu une expérience similaire. Je joue au tournoi interne la terreur du club car il etait bon et trichait. sur un  litige au debut il refuse de remettre 2 balles et préfère abandonner suite à une discussion avec la ja. 

Je fais l’erreur de rester au club. Le responsable de la competition arrive 30mn après et decide de nous faire rejouer avec arbitre. Je perds le match en l’accrochant bien. 

Il s’est fait virer du club 2 ans plus tard suite à une défaite où il félicite son adversaire avec un bravo sale negre. Bizarrement on l’a tous perdu de vue...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, ICE a dit :

Question: 1) A quel moment l'abandon est il définitif ? 

                   2) L'intervention est-elle permise à ce point d'un membre extérieur ?

1/ il me semble que c'est en sortant du court mais le fait d'annoncer son abandon peut valider la décision il me semble

2/ Sur le coup, je trouve que l'action de l'oncle est plutôt saine en lui demandant de reprendre le match. 

Après le soucis c'est le temps de coupure. 5 minutes sans jouer ça fait beaucoup et normalement le code de conduite doit être appliqué par le Ja pour retard de jeu... Ce qui aurait dû conduire du coup à une disqualification. Maintenant, chez les jeunes l'idée c'est de faire jouer au maximum donc la situation est pas facile à gérer...

Share this post


Link to post
Share on other sites

1) Oui l'adversaire a repris le jeu après au moins 5 minutes de pression de son oncle

2) Je suis d'accord avec la volonté de faire en sorte que les joueurs ne cèdent pas à la pression négative qui conduit à l'abandon, mais franchement après coup mon fils me dit qu'il a souvent émis des "grossièretés audibles", ce qui a déstabilisé mon fils (élevé dans l'autre sens) et n'a pas montré de fairplay.

3) La JA n'est pas intervenu dans le sens de l'abandon ou de recadrer l'oncle car elle est une allé de la famille...

4) Oui je pense que j'aurai dû dire à mon fils de ranger aussi ses affaires et limiter la durée du spectacle qui apparemment était du gout des autres.

Ce qui me gênait le plus c'est attitude de la JA qui en plus connaissait mon fils (3 ans qu'il fait ce tournoi) car elle a écouté la version de l'adversaire et pas mon fils (qui aurait pu signaler les grossièretés) et lorsque mon fils voulait donner son avis, elle lui a dit de baisser la voix (il était obligé de parler fort car il se tenait en position de servir) car elle pouvait le sortir du match !!!! Quelle belle façon de désamorcer le conflit, quelle pédagogie face à des enfants ! Bravo la connivence ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai deja abandonné quelques matchs (bien évidemment sans revenir sur ma decision) et gagné (malheureusement moins souvent ...) aussi quelques matchs sur abandon

>>> dans les 2 cas (que ça soit moi ou l'adversaire) le " réflexe " de celui qui apprend (+ ou - préparé) l'abandon et de demander à celui qui abandonne si il est "sur" de sa décision (?) ...

à mon sens, après simple confirmation, voir explication, et serrage de main, le match ne doit en aucun cas reprendre.

C'est au joueur vainqueur (mais vu que ton fils est jeune, on va dire que c'était à toi le père, voir le juge arbitre) de dire qu'un changement d'avis après "avoir fait croire" qu'il abandonne peut perturber le vainqueur et fausser le cours du match (le juge arbitre était censé noté V 5/2 AB. après avoir vu le serrage de main) et que du coup tu ne souhaites pas que le match reprenne sur un changement d'avis ...

Après, sur ce cas précis, tu n'a peut être pas su comment réagir (moi je sais qu'à ta place j'aurai dis à l'oncle qu'il est bien gentil mais qu'il n'est pas joueur, et que si il avait à donner son avis, à la rigueur, il aurai du le faire >>>AVANT QUE SON NEVEU SERRE LA MAIN<<<, ton fils a du être paumé, le juge arbitre à du se mettre en retrait, au final qui a gagné? bonne soirée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ce cas précis, on est en présence de deux enfants de 11 ans l'un et maxi 14 pour l'autre. C'est donc le point de vue pédagogique qui doit primer. Première chose à faire, ne pas écouter (ou faire semblant) les adultes, en les écartant du "conflit". Réunir les deux enfants au centre du court avec leur raquette. Leur demander chacun leur tour un résumé de la situation. Bien entendu, quand un va commencer, l'autre va immédiatement dire qu'il n'est pas d'accord, lui expliquer que pour l'instant c'est au tour de son adversaire de s'expliquer et que son tour viendra. Après avoir écouté les deux (de toutes façons, il est très rare qu'ils soient d'accord), poser là question fatale :"qu'est-ce qu'on fait ?".  Et attendre une réponse qui a fort peu de chance de venir (ce sont des enfants). Et là, il faut prendre la décision de faire reprendre le match ( et oui, ce sont toujours des enfants) et leur expliquer qu'à la première contestation tu arrêteras le match. Et ensuite, tu restes sur le court quelques minutes et quand tu as décidé d'en sortir leur faire remarquer que tout se passe bien quand tu es là, qu'il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement maintenant que tu les laisses se débrouiller entre eux. Ne pas oublier au passage de préciser aux parents, tontons, tatars et autres frères et sœurs qu'ils ne doivent en aucun cas intervenir. Et en général, tout se passe bien.

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais mal lu pour le serrage de main

par contre, quand tu dis " je vous passe les litiges et agressivité de son adversaire" >>> sachant que ton fils a 11 ans as tu signalé le comportement agressif au juge arbitre ??

à mon sens dans une situation assez tendu comme tu le soulignes c'est au juge arbitre de trancher, tu aurais du signaler le comportement (anticiper) puisqu'apparemment en 7 jeux il y a eu le temps d'avoirs plusieurs litiges + plusieurs comportements agressifs

et au moment ou le morveux se barre (juste avant de perdre le set bien évidemment) avoir le juge arbitre comme témoin, qui donne l'avis / conseil / ordre final quand le gamin revient 

après pédagogie je veux bien, mais l'oncle en question était surtout censé recadrer son morveux sur ses comportements AVANT qu'il arrête (j'ai deja vu des parents dire l'inverse: si tu continue de jeter tes raquettes ou faire l'andouille tu rentres a pied ou tu est disqualifié...) plutôt qu'imposer un retour après plusieurs manque de respect vis a vis de ton fils (en gros on demande pas l'avis a ton fils si ça le derange ou pas de subir une mauvaise ambiance + devoir jouer plus longtemps malgrès une decision d'arrêter le match au préalable)

après voila, dans tout les cas ça fera de l'experience a ton fils qui saura être vigilant/sur ses gardes face à des adversaires de ce type les prochaines fois (il faut s'attendre au meilleur mais surtout au pire et être vigilant jusqu'à ce que le match soit réellement terminé, certains font semblant détre blessé, semblant d'abandonner... il peut y avoir un public qui veut jouer a la place des enfants , plein de choses qui peuvent influencer les performances si on est pas concentré, et n'a pas d'experience face a tout type de comportement)

bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà vu bien pire lors de la "carrière" de mon frère. Si ton fils veut jouer en compétition et qu'il est pas trop mauvais il faut s'y préparer car tu n'en es qu'au début des festivités. Je pense deviner que ton fils a perdu. Bizarre cette JA "alliée" de l'adversaire. 

+1 avec @sean95 les règles on s'en fout on parle de gamins, et à un niveau moyen. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, sean95 a dit :

Dans ce cas précis, on est en présence de deux enfants de 11 ans l'un et maxi 14 pour l'autre. C'est donc le point de vue pédagogique qui doit primer. Première chose à faire, ne pas écouter (ou faire semblant) les adultes, en les écartant du "conflit". Réunir les deux enfants au centre du court avec leur raquette. Leur demander chacun leur tour un résumé de la situation. Bien entendu, quand un va commencer, l'autre va immédiatement dire qu'il n'est pas d'accord, lui expliquer que pour l'instant c'est au tour de son adversaire de s'expliquer et que son tour viendra. Après avoir écouté les deux (de toutes façons, il est très rare qu'ils soient d'accord), poser là question fatale :"qu'est-ce qu'on fait ?".  Et attendre une réponse qui a fort peu de chance de venir (ce sont des enfants). Et là, il faut prendre la décision de faire reprendre le match ( et oui, ce sont toujours des enfants) et leur expliquer qu'à la première contestation tu arrêteras le match. Et ensuite, tu restes sur le court quelques minutes et quand tu as décidé d'en sortir leur faire remarquer que tout se passe bien quand tu es là, qu'il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement maintenant que tu les laisses se débrouiller entre eux. Ne pas oublier au passage de préciser aux parents, tontons, tatars et autres frères et sœurs qu'ils ne doivent en aucun cas intervenir. Et en général, tout se passe bien.

Je comprends ta méthode et suis plutot en phase pour le cas général. 

Dans ce cas, si la version est la vraie, je trouve que le gamin qui dit qu’il abandonne et range ses affaires doit avoir perdu car

1) vis à vis de l’adversaire cest tricherde faire croire à l’autre que cest Fini et qu’il a gagné et de reattaquer derrière 

2) au niveau pédagogique, il doit assumer ses actes.  c’est quand meme la honte de perdre comme Ca, mais ce n’est pas la mort non plus  . Et il faut en discuter avec lui derrière avec potentiellement d’autres conséquences desagrables pour lui  Parce que sinon, il abandonne il se comporte mal mais au final il gagne  C'est pas terrible comme message  

Et sinon, ce n'est pas terrible, mais ça existe des adultes qui abandonnent car ils fissurent et en ont marre. J’ai fait. Ca une fois dans ma vie, en face, on me l’a fait une dizaine de fois je dirais. Ce n’est pas glorieux, mais il n’y a pas de sanction pour ca, c’est meme beaucoup plus positif qu’un wo.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de répondre si tard et vous remercie pour vos avis.

Pour résumé un peu l'histoire, des l'échauffement des gamins, j'ai remarqué que le père de l'adversaire papotait dans le bureau de la JA de façon très amicale (ce qui ne me dérange aucunement) mais je ne me suis pas méfier. Le père en question ne m'a pas décroché un mot quand j'ai tenté de lui parler avant la tempête...

- Non l'adversaire en pleure n'a pas serré la main de mon fils qui attendait de servir stupéfait (1ere fois qu'il vit un abandon)

- Moi-même déstabilisé par les pleures sincères du môme je ne voulait pas interrompre l'oncle dans sa tentative de raisonner son neveu (mais j'aurai finalement dû)

- Je n'ai su qu'a la fin du match perdu par mon fils les raisons qui ont démotivé mon fils à lutter au 3eme set:

       1) Grossièretés de l'adversaire et points volés (avant que la JA finisse le match)

       2) La JA a menacé mon fils de le sortir du match s'il ne baissait pas la voix alors qu'il voulait simplement expliquer sa version car je le rappelle, la JA n'a entendu que la version de son adversaire par des murmures  sans les réunir, mon fils s'est donc senti exclu voir coupable et la JA du coté de l'autre.

Oui je pense pour l'avoir précisé à mon fils, que cela lui servira de leçon de ne pas avoir appelé la JA des les premiers litiges, il connait les règles que je lui ai fait lire et l'importance du JA dans ces situations ou il ne faut plus discuter avec ce type d'adversaire. IL ne se fera plus prendre au piège et moi non plus...

La JA a manqué à mon sens de pédagogie et oublié qu'il ne s'agissait que d'enfants et aurai dû intervenir avec plus tact  et d'équité et impartialité

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, à mon avis si il y a copinage entre le ou la JA et les parents/famille du joueur adverse cela semble très compliqué comme situation (c'est quasiment la chose la pire a devoir gérer, surtout sans experience, quand tu sais que tu es dans ton bon droit mais que tu joue un """""cadre"""" ou "ami d'un cadre" du club et que tu ne peut que + ou - """""subir""""")

>>> après ton fils est bien trop jeune (à mon avis, après je ne le connait pas perso, meme si il y a des 10/12ans qui ont deja un caractère bien trempé et du répondant/temperament, en general ce n'est pas l'age ou on s'affirme le plus...) pour gérer, et effectivement dans ce cas précis, c'était plutôt à toi de

1/rappeler au JA qu'il a un travail a faire et qu'il est la pour prendre les cheques, mais AUSSI gérer les litiges

2/veiller à ce que (le + important pour ton fils) l'ambiance du match demeure la + correcte possible ENTRE LES GAMINS (à la base au tennis il faut pouvoir se concentrer)

et rappeler aussi que ton fils à la base (d'après ce que tu rapportes) s'est bien comporté et que personne (ni JA ni oncle ni tante ni grand mere...) ne doit lui dire de baisser la voix surtout après comportement agressif de l'adversaire et comédie d'abandon ect (>>> à partir des premiers signes de tensions, tu n'aurai pas du lâcher ton fils d'une semelle >>> quand il est allé voir le JA ect ... tu aurais meme du suivre l'adversaire pour écouter ce qu'il murmurait au JA, il y a des parents qui lâchent pas le morceau comme ça crois moi! ) 

Après ça fait aussi une experience de parent, mais ça te servira surement une autre fois ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ICE a dit :

La JA a manqué à mon sens de pédagogie et oublié qu'il ne s'agissait que d'enfants et aurai dû intervenir avec plus tact  et d'équité et impartialité

Je pense que tout est là. Pour un Sean qui a l'air de bien faire son taff tu as 10 incompétents :(  

Du reste il faut plus compter sur les (très rares) entourages concernés par l'éducation de leur gamin pour le virer du court que sur les JA (j'en ai jamais vu un faire ça - par contre mon frangin s'est fait virer plusieurs fois par ma mère ou moi ^^), mais l'éducation est une notion particulièrement subjective de nos jours (et dès la crèche, true story)... 

Du reste, si j'ai bien pigé ton gosse de 11 ans était en train de mettre une raclée à un gamin qui avait 2/3 ans de plus que lui, ce qui est toujours très dur à accepter chez les jeunes. Pour nous adulte ça ne parait pas la fin du monde, mais pour un enfant il n'y a pas grand chose de pire, c'est une humiliation dure à encaisser. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, STICKMAGASSI a dit :

>>> après ton fils est bien trop jeune (à mon avis, après je ne le connait pas perso, meme si il y a des 10/12ans qui ont deja un caractère bien trempé et du répondant/temperament, en general ce n'est pas l'age ou on s'affirme le plus...)

Dans l'ensemble tu as raison, mais mon fils a passé un cap ou il subissait par manque d'info lié au règlement (il se faisait arnaquer) mais je lui ai fait lire les règles, depuis il met au pas les novices ou les pseudo débutants. Il s'est formé un caractère et ne se laisse pas faire mais le problème est qu'il discute trop avec les adversaires alors qu'il devrai direct chercher le/la JA pour mettre fin à ces situations abusives. Je ne veux plus qu'il subisse et il va être suivi des aout par un ami préparateur physique pour l'explosivité (spécialiste des sports de combats) mais aussi pour le mental (se mettre dans la bulle et repousser la négativité).

 

Il y a 15 heures, John Dunbar a dit :

Du reste, si j'ai bien pigé ton gosse de 11 ans était en train de mettre une raclée à un gamin qui avait 2/3 ans de plus que lui, ce qui est toujours très dur à accepter chez les jeunes. Pour nous adulte ça ne parait pas la fin du monde, mais pour un enfant il n'y a pas grand chose de pire, c'est une humiliation dure à encaisser.

Oui c'est exactement ce qui était en train d'arriver jusqu'à l'intervention de la JA qui l'a plombé... A chaque fois contre un mieux classé en Avril à la ligue, en mai en MPE, en juin en final (gagné heureusement), ce jour en question et même il y a 2 jours contre un 14 ans fou furieux ou la rencontre a dû être encadrée par le JA, mon fils imprime un jeu agressif qui déstabilise les autres (Denebola lui a fait des séances qui ont permis de progresser dans plusieurs secteurs).

Mais je suis confiant car il est intelligent et saura faire face de plus e plus  à ces situations en appliquant nos conseils. 

Merci pour vos interventions

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, ICE a dit :

Oui c'est exactement ce qui était en train d'arriver jusqu'à l'intervention de la JA qui l'a plombé... A chaque fois contre un mieux classé en Avril à la ligue, en mai en MPE, en juin en final (gagné heureusement), ce jour en question et même il y a 2 jours contre un 14 ans fou furieux ou la rencontre a dû être encadrée par le JA, mon fils imprime un jeu agressif qui déstabilise les autres (Denebola lui a fait des séances qui ont permis de progresser dans plusieurs secteurs).

Mais je suis confiant car il est intelligent et saura faire face de plus e plus  à ces situations en appliquant nos conseils. 

Merci pour vos interventions

Tu es dans quel coin ? Parce que ça a l'air compliqué les matches de jeunes par chez vous :cry:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, ICE a dit :

Oui c'est exactement ce qui était en train d'arriver jusqu'à l'intervention de la JA qui l'a plombé... A chaque fois contre un mieux classé en Avril à la ligue, en mai en MPE, en juin en final (gagné heureusement), ce jour en question et même il y a 2 jours contre un 14 ans fou furieux ou la rencontre a dû être encadrée par le JA, mon fils imprime un jeu agressif qui déstabilise les autres (Denebola lui a fait des séances qui ont permis de progresser dans plusieurs secteurs).

Bah, avoir l'autorité contre soit alors qu'on a rien fait, c'est ingérable à bien des âges.

De ce que je lis ton fils est bon et il s’entraîne beaucoup donc il va continuer de l'être encore plus. Alors prépares toi, plus tu montes en niveau, plus les gens (parents, accompagnants, enfants, copains, adversaires...) sont cons (y'a toujours des exceptions hein, mais tu verras c'est pas la norme ^^).  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La norme c'est plutôt la connerie des adultes qui déteint sur les enfants.

tournois jeunes en ce moment chez nous et je suis effaré du comportement des parents. ça coach tout le match, crie des "allez" ou "bien joué" sur faute adverse. Prend les enfants dans les bras en mode "tu as gagné Roland Garros" alors que ça joue au premier tour. Je passe également sur les interventions d'arbitrage... Ils n'ont aucune objectivité.

Les parents se projettent sur l'enfant qui en plus de devoir porter la pression du match, subit celle de ses parents et des parents adverses. 

Quand je regarde plus de 5 minutes j'ai envie de les foutres à genoux les mains sur la tête aux 4 coins du club pour les punir comme des gosses et qu'ils réfléchissent à leur stupidité. Il y a clairement des tartes aux phalanges qui se perdent.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@John Dunbar je suis pas forcément d'accord avec toi sur le "+ on monte de niveau + les gens sont c**s" mais en tout cas une chose est sur, c'est que + on monte de niveau + les adversaires (et leurs entourages) ont de l'experience en gestion de situations complexes/litiges et de la connaissance des règles (y compris les subtilités qui peuvent éventuellement permettre de gagner/faire basculer un match) donc il va falloir être calé dans tout type de situations (pour ça, passer le JAT1, JAT2 m'a beaucoup aidé!)

Il y a un certains nombres de situations ou il faut anticiper pour éviter que ça dégénère / voir montrer qu'il và pas falloir nous faire ch*** si on veut que la partie se déroule convenablement (en tant qu'adulte par exemple meme si ça n'a pas directement a voir, j'ai deja du jouer +ieurs jeunes de "bons" niveaux et la maman qui pose son sac a main/ses fesses sur le banc du gamin, c'est systématiquement refusé avant la moindre balle d'echauffement que ça plaise ou non (je ne suis pas la pour me faire des amis mais pour faire un match de tennis, et, si possible, gagner)>>> les enfants, mais aussi les adultes doivent s'autogérer (sinon ils ne s'inscrivent pas en tournois mais en championnat ou joue juste en loisir!), chacun arbitre son coté, il n'y a pas de conseil ou discussion a avoir pendant le match avec tierce personne (sauf matchs par équipe donné par le "coach"), si il y a une vitre ou un club house, c'est la place du public, si tu joue dans un endroit qui en est dépourvu, place une chaise en face des joueurs (le + loin possible) et veille à ce que les gens y restent, calme . C'est trop facile, à petit niveau, en laissant passer ce genre de chose de se retrouver avec le copain du joueur qui dit quand les balles sont bonnes ou fautes de ton coté de terrain, ou avec la maman qui discute allègrement avec son enfant à chaque changement de coté...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, stormy a dit :

La norme c'est plutôt la connerie des adultes qui déteint sur les enfants.

tournois jeunes en ce moment chez nous et je suis effaré du comportement des parents. ça coach tout le match, crie des "allez" ou "bien joué" sur faute adverse. Prend les enfants dans les bras en mode "tu as gagné Roland Garros" alors que ça joue au premier tour. Je passe également sur les interventions d'arbitrage... Ils n'on aucune objectivité.

Les parents se projettent sur l'enfant qui en plus de devoir porter la pression du match, subit celle de ses parents et des parents adverses. 

Quand je regarde plus de 5 minutes j'ai envie de les foutres à genoux les mains sur la tête aux 4 coins du club pour les punir comme des gosses et qu'ils réfléchissent à leur stupidité. Il y a clairement des tartes aux phalanges qui se perdent.

Complètement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, John Dunbar a dit :

Bah, avoir l'autorité contre soit alors qu'on a rien fait, c'est ingérable à bien des âges.

De ce que je lis ton fils est bon et il s’entraîne beaucoup donc il va continuer de l'être encore plus. Alors prépares toi, plus tu montes en niveau, plus les gens (parents, accompagnants, enfants, copains, adversaires...) sont cons (y'a toujours des exceptions hein, mais tu verras c'est pas la norme ^^).  

Non je ne trouve pas. Quand je croise de bons jeunes, généralement, ils sont impeccables, un peu cliniques parfois car très structurés mais impeccables.  Leurs parents les accompagnent avec bienveillance. Ces parents sont généralement modestes car ils savent que le chemin est lonq et que ce n'est pas parce ce qu'on est très bien classé dans une catégorie d'âge que l'on va devenir top 100 mondial. Ils savent aussi que leur gamin va perdre beaucoup de matchs et que ce n'est pas en grugeant à la petite semaine que ça va fonctionner sur le long terme.

Les fous furieux (à part Moutet que l'on a croisé 2 fois en équipes, mais qui avait clairement quelque chose en plus) ou ceux qui ont des parents fous ne vont généralement pas très loin.

Il doit y avoir effectivement plus de problèmes pour le gamin de 15 ans à 15/2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ton niveau @kramer tu dois pas rencontrer beaucoup de gamins de - de 14 ans, après ce ne sont plus des enfants ça compte déjà moins. Y'a un gouffre entre le top du top, et les excellents qui se comptent par dizaine. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, sean95 a dit :

Tu es dans quel coin ? Parce que ça a l'air compliqué les matches de jeunes par chez vous

Nous sommes en IDF

 

Il y a 12 heures, John Dunbar a dit :

De ce que je lis ton fils est bon et il s’entraîne beaucoup donc il va continuer de l'être encore plus. Alors prépares toi, plus tu montes en niveau, plus les gens (parents, accompagnants, enfants, copains, adversaires...) sont cons (y'a toujours des exceptions hein, mais tu verras c'est pas la norme ^^).

En fait depuis septembre 2017 il s'entraine 6h/semaine et 2h de physique (pour s'aligner aux joueurs de ligue) et il a progressé a grande vitesse, du coup effectivement les grands de taille et mieux classés se sentent un peu frustrés mais il n'a pas eu tant de tordus que ça heureusement  

 

Il y a 11 heures, stormy a dit :

 

La norme c'est plutôt la connerie des adultes qui déteint sur les enfants.

tournois jeunes en ce moment chez nous et je suis effaré du comportement des parents. ça coach tout le match, crie des "allez" ou "bien joué" sur faute adverse. Prend les enfants dans les bras en mode "tu as gagné Roland Garros" alors que ça joue au premier tour. Je passe également sur les interventions d'arbitrage... Ils n'on aucune objectivité.

 

++++1

EN ce qui me concerne ainsi que ses 2 coachs, nous essayons de l'éloigner de l'objectif des classements pour ne matcher que pour mettre en place son jeu lors des tournois, nous ne lui demandons jamais de gagner absolument un match mais de surtout jouer son jeu et prendre du plaisir avec fairplay et bon comportement en lui disant que les viscères vont venir de plus en plus, et cela commence a venir, sue les 6 derniers mois: 5 tournois gagnés et pas mal de demi et finals.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

oups ! les VICTOIRES PAS LES viscères....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, ICE a dit :

oups ! les VICTOIRES PAS LES viscères....

Tu peux corriger en faisant "éditer" en bas de ton post. 

Quel comité IDF ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok merci

Nous sommes du Val de Marne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×