Jump to content
Forums Tennis-Classim
Alteo

Wilson Burn 95

Recommended Posts

Bonjour à tous !

Je démarre un sujet pour partager mes impressions sur la Wilson Burn 95. Alors il ne s'agit pas de la version actuelle, sortie en 2017, mais de la version précédente : point de Countervail, donc. Mais les caractéristiques sont globalement les mêmes : tamis de 613cm², poids de 309g non cordée, équilibre légèrement en tête à 32,5cm, rigidité de 68Ra.

Vous vous demandez pourquoi j'ouvre un nouveau sujet pour une raquette de fin de série ? C'est tout simplement parce qu'il n'y a pas de sujet dédié à la version 95 (la taille du tamis, pas l'année de sortie), que cette mouture sans Countervail est encore disponible à très bon prix (autour de 80€, et même moins avec des codes promo) et pourrait intéresser certains joueurs je pense (donc autant faire un retour, si ça peut aider), et parce que ceux qui souhaiteraient partager leurs impressions sur la version la plus récente peuvent aussi le faire ici puisque je n'ai pas dédié ce topic au seul millésime 2016... même si je ne sais pas si nombreux sont celles et ceux qui jouent avec.

meW3lpWYTdRwkB0z5tBBKT9WohZz0awANGlBJ5WA

On va commencer par la conclusion : à qui s'adresse cette raquette ?
Après 3 heures et 30 minutes de jeu et 4 sets, la réponse est toute trouvée : la Wilson Burn 95 se destine aux bons joueurs, dotés d'un bon jeu de jambes, d'une bonne technique, et, surtout, d'un excellent relâchement. Si vous êtes un compétiteur en 4ème série, je la déconseille ultra-fortement ! Il vaut mieux être classé au moins 30 pour tirer la quintessence de cette raquette officiellement attribuée à Kei Nishikori.
Si vous jouez plutôt en loisir, il vaut mieux avoir une bonne base physique et un minimum d'expérience pour taper les balles jaunes avec.

C'est que la Wilson Burn 95 est particulièrement exigeante ! A côté, même les Pro Staff 95 et 97 peuvent passer pour des Ultra 100 (je n'ai rien contre l'Ultra 100, au contraire ; c'est juste que sa grande qualité est sa maniabilité hors pair).
J'exagère peut-être un peu, mais la rigidité de la Burn 95 se fait sentir de manière tellement immédiate. Chaque frappe est un coup porté au bras. Donc si vous n'avez pas une technique assez bonne, si vous ne centrez pas suffisamment vos frappes, et si votre jeu de jambes n'est pas suffisamment vif pour avoir un placement idéal pour cela, les impacts de balles (de tennis, je précise) deviennent très importants, et vous les encaissez de manière très rude sur la région du coude, surtout si vous n'avez pas un bon relâchement. Et malheureusement, cette raquette n'est pas livrée avec un coude de rechange... Attention au tennis elbow !

D'une manière plus générale, elle est plutôt usante à l'usage et son poids relativement élevé devient handicapant sans une bonne endurance.

Pour le ressenti personnel, lors de ma deuxième session de jeu avec cette raquette, j'ai joué un premier set amical où tout s'est bien passé, tandis qu'à partir du second set, j'ai senti de la fébrilité dans mes bras (après une heure et demi de jeu, néanmoins). C'est la raison pour laquelle je déconseille réellement cette raquette aux joueurs de 4ème série et aux joueurs loisir ayant un physique et une technique en retrait (ou pas encore au point). Dans le premier cas, elle va limiter votre progression ; dans le second, elle n'apportera aucun plaisir de jeu ; dans les deux, elle vous expose aux blessures.

vJgq-Ipi6lu6APwYdk_7DRYjDg3Zq0YoqzMO0ACy

Vous trouvez que je suis plutôt négatif sur cette Wilson Burn 95 ? Non, c'est juste que j'ai préféré mettre tout de suite les points sur les 'i', dans la mesure où elle n'est pas à mettre entre toutes les mains. Car, évidemment, tout n'est pas noir.....
Au contraire, elle est aussi un peu orange.... (Oui, bon, ok, je sors...)

Vous avez de la technique, du jeu de jambes et du relâchement ? Alors vous apprécierez les qualités de frappes de la Wilson Burn 95 ! Utilisée conjointement avec un cordage Solinco X-Natural tendu à 25/23kg, elle offre une puissance que son petit tamis n'aurait jamais laissé supposer ! Et pourtant, elle n'est pas aidée par le cordage, qui est souple et orienté confort !

C'est bien simple : en fond de court,  Tambouil a raison, elle permet de balancer des sacoches de l'autre côté du terrain. La balle est lourde, puissante, et longue. Mais elle n'a pas cette pêche qu'on peut retrouver sur les cadres légers et puissants tels que la Pro Staff 97LS par exemple : sa puissante est  réelle mais aussi feutrée. Cela donne une sorte de sentiment paradoxal où on n'a pas l'impression de cogner la balle au premier impact, mais dans le même temps, on perçoit la puissance au fur et à mesure des échanges. Et surtout, on finit par sentir que cette dernière est totalement maîtrisée.
Car justement, le gros plus de cette raquette est sa précision : le tamis de 613cm² participe à donner un contrôle de balle extrêmement intéressant, en dépit de la puissance.

A la volée, elle est plutôt... disons, normale. Pas quelconque, mais pas exceptionnelle. Juste... normale. On se rend surtout compte que toutes les qualités de cette raquette nécessite des frappes amples. N'oublions pas que son équilibre est légèrement en tête.

bF_9JqCqOIEEVnsYW_T0TVZ6bG1eMHN8E-KdlSbv

C'est à cela qu'on comprend la catégorisation "Baseliner" (joueur de fond de court) que Wilson indique très clairement sur le packaging : elle est réellement transcendante quand on joue un ou deux mètre(s) derrière la ligne, et rentre dans le rang quand on est dans le terrain.
C'est peut-être parce qu'elle s'appelle Burn, mais dans ces conditions, j'avais parfois l'impression de m'enflammer sur mes frappes : derrnière la ligne, toutes mes frappes étaient longues, lourdes, et dangereuses. Bon, peut-être pas toutes, il ne faut pas exagérer... mais beaucoup l'étaient.

La prise d'effet est plutôt bonne, sans être au niveau des raquettes de lift telles que la Babolat Aero Pro. Néanmoins, on peut noter le lift est plus facile à réaliser que le chop. Ce dernier coup n'est pas handicapé par la raquette pour autant, loin de là ! Au contraire, on peut faire des amortis sans problème. Mais, encore une fois, c'est une raquette de fond de court faite pour jouer long, et cela se voit aussi dans les effets.

Au service, on se fait rappeler que cette raquette pèse son poids : le mouvement est un peu plus compliqué à réaliser. Mais elle offre une puissance de frappe qui peut être un réel avantage en match. Si vous passez bien les premiers services, ils seront particulièrement redoutables.

Sinon, un petit mot pratique : cette raquette dispose d'un grip plus étalé destiné aux revers à deux mains. Normalement, il est possible de poser une sorte d'anneau pour repérer l'emplacement de la seconde main, mais il n'était pas fourni avec la raquette, et, de toute façon, j'ai un revers à une main. Donc je n'ai pas de retour sur ce sujet. :)

nYGt23XLTA20ciyjP5WKFezjyFxWy0zdcTM78vfu

Pour conclure, la Wilson Burn 95 est indiscutablement un modèle très spécifique. Elle se destine quasi-exclusivement aux joueurs qui ont un bon bagage technique et physique. 4ème série et joueurs loisir non-intensifs, passez votre chemin.
Pour les autres, si vous avez un jeu plutôt en fond de court, elle peut vous étonner par sa puissance et sa précision, et devenir une monstrueuse arme en compétition. Il faudra toutefois en dompter le potentiel.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bonne review Alteo :D

Comme tu le soulignes très bien, pour des joueurs qui n'ont pas un très bon jeu de jambes et un placement idéal, il vaut mieux passer son chemin avec un tel cadre.

Si vous êtes à la bourre, l'inertie associé à l'équilibre légèrement en tête deviendront pénible pour votre avant bras qui finira par "tirer" un peu plus à chaque sollicitation.

J'imagine très bien l'exigence de cette burn au service, à moins d'avoir un très bon bras et une bonne technique, ça doit être compliqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! :)

Oui, c'est ça, l'avant-bras tire un peu plus à chaque frappe. Ce n'est vraiment pas une raquette que je conseillerais les yeux fermés, tant elle correspond à un profil de joueur très particulier, avec un style de jeu de jeu précis.
Mais pour ces personnes en particulier, ça peut être une super raquette !

Je mésestime peut-être le marché, mais je ne pense pas que cette Burn 95 soit un best seller. En plus de nécessiter un certain niveau, il faut aussi avoir une idée précise de ce qu'on veut pour arrêter son choix sur cette raquette. Ou être fan de Nishikori.... Ou avoir du GAS... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent rapport sur la raquette !

elle ne sera jamais pour moi mais je l’ai lu avec intérêt et plaisir. Si j’étais un jeune chien fou avec un coude en titane sidéral et pas en papier q premier prix je l aurai testée tiens !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton retour !

C'est pour ça que je ne peux pas vraiment la recommander : je me sentirais responsable des éventuels tennis-elbow. Mais ceux qui la prennent en toute connaissance de cause peuvent être surpris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite anecdote, vendredi dernier mon partenaire d'entrainement affronte un joueur avec cette Burn 95.

Le gars était NC (un vrai), mesurait 1m80 avec un bon physique, pas un monstre de muscles non plus!!

J'ai joué l'arbitre et je peux vous dire que ça envoyait du lourd.

A là fin du match, score sans appel, deux bulles pour mon partenaire de club.

Je descends de ma chaise, on discute matos, je teste sa raquette, finalement ça va, je pensais que ce serait plus difficile à manier.

Je regarde le cordage, du revolve orange 1.30 qui ne bouge même pas tellement ça doit être tendu. J'imagine donc la qualité de son bras pour faire avancer la balle comme il le faisait.

Après, on lui fait essayer la PS97CV en RPM Blast 1.30 24/22. Première réaction, c'est trop lourd ça!!, je ne vais jamais réussir à jouer avec. En plus les cordes bougent un peu, c'est pas trop tendu ça, ça doit être du 23kgs.

On fait quelques balles, il nous crie, ça part super bien!!! on a pas besoin de forcer et c'est hyper confortable!!! Les gars, il ne fallait pas me faire essayer ça!!!

J'ai bien rigolé au final, difficile de lui faire comprendre qu'il ne faut pas forcement que les cordes soient immobiles pour avoir du contrôle ou encore qu'un cadre avec un tamis d'une taille un peu plus importante ne va pas obligatoirement manquer de contrôle.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, cette réaction. :)

Et le NC, il avait plutôt un style de fond de court ? Ou il montait au filer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

le NC vient de passer 30/2, il a perdu en 3 sets serré face à un 15/4.

Il avait plutôt un jeu de fond de court.

Il était vraiment doué, d’ôté d'un très bon jeu de jambe et d'un très bon oeil.

Pour contrer les grosses frappes liftées, il arrivait quasiment tout le temps à frapper la balle en phase montante, c'était très efficace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon en plus "humain" il reste quelques petites soeurs k tour, steam 96, sur le web, c est à contre courant de ce qu' on fait aujourd hui mais ce sont de super raquettes. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai testé la version CV pour voir. Alors déjà à vide on sent que la raquette part toute seule, c’est plutôt perturbant. 
Dans le jeu c’est top, ça part bien, en revers surtout pas une faute et beaucoup de longueur, au filet très agréable aussi, la tolérance ne m’a pas posé problème, bref plutôt du très bon, même si pas hyper maniable non plus.

Puis j’ai servi, et c’est la que mon impression a vide d’une raquette qui part toute seule s’est confirmée, j’ai rarement servi aussi bien et aussi fort, avec autan d’effet, c’est assez incroyable, alors que j’ai testé pas mal de cadres lance missile (la nouvelle extrême que je testais en parallèle, pure drive , pure aéro, pure drive tour plus, Prince warrior) mais j’ai jamais servi aussi bien.

Du coup raquette parfaite ? Oui, mais il va me falloir une nouvelle épaule. Ça tire beaucoup trop pour que ce soit jouable même à court terme, et il faut avoir un sacré physique pour la tenir sur tout un match. En reprenant l’extrême, peut être que j’étais moins efficace (le service reste quand même très bon), mais au moins ça ne tirait plus sur mon épaule.

Bref, je vais rester sur des cadres jouables moi, mais test tres sympa, et une burn 95 CV à revendre 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×