Jump to content
Forums Tennis-Classim
denisprotennis

vos victoires les plus improbables

Recommended Posts

Certains d'entre nous se souviennent certainement d'un match , voire de plusieurs, dans lesquels le facteur chance leur a souri alors que la défaite leur semblait promise...

Personnellement, 2 rencontres me viennent à l'esprit. 

La plus récente n'est pas bien vieille puisque c'était courant juin contre un ami 3/6 que j'ai joué souvent mais jamais vaincu. Après un premier set accroché perdu au tie-break je sombre au second jusqu' à 5/1 30/0...c'est alors que sur un appui anodin il se blesse, tente de marquer les 2 points qui restent à jouer...en vain... et il abandonne à 5/2 !!!

Une plus ancienne remonte aux années 90 du côté de St laurent du Var pour ceux qui connaissent le tournoi. Je suis alors 3/6 et plutôt solide à ce classement, donc j'aborde assez sereinement mon premier tour à 15- qui en est à son 4ème tour quand même; mais bon! je pense avoir de la marge...Le match commence et je me fais "corriger", les jeux défilent, j'en prends de tous les côtés...6/0 5/0 je vais rentrer à vélo, c'est sûr! Dépité, dégoûté, je décide de "balancer" le dernier jeu...je tente et réussis un superbe "rétro" sur la 1ère balle que je reçois... il court pour rattraper la balle, son pied se bloque...entorse!!! abandon!!!

Des victoires improbables qui font oublier les matchs que l'on avait à portée de raquette et que l'on a pourtant perdus...mais c'est une autre histoire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parle pour le 15/2 qui m'a battu l'année dernière.

Je mène 6/1 5/1 40/0.

Je monte au filet, il me lob (pas bien), je smash sur lui, il remet, je resmash (encore sur lui), il remet et me lob bien.

40/15, je monte à la volée, il me fait smasher, je lui mets dessus, il me lob.

40/30, je monte à la volée, il me fait smasher, je me dis, je vais smasher à l'opposé, ET à ce moment, je ne sais pas comment, mais il s'est décidé à faire une course désespérée à l'opposé et, il la remet, je tente un amorti, let faute.

40/40 j'ose plus rien faire, il  le voit et fait que des ronds/chop.

Je perds 6/1 5/7 2/6 

Mes propos sont véridicts et ce match est une légende auprès de tous mes potes qui étaient exceptionnellement venus me voir jouer.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'année de naissance de mon fils où je n'avais pas gagné un matchj'avais réussi à me maintenir grâce à un tournoi de fin de saison improbable. 

Au premier tour je joue un 4 qui cherchait la montée à 2. Au premier set il me met une branlée. AU second, je sauve 4 balles de break par jeu et je mène 4/3 alors que j'ai du réussir à faire 2 points sur son jeu de service 2 fois dans le match. Il sert, rate 2 balles inrattables. Après je mets la pression, je breake blanc et gagne facile mon service.

Il s'énerve un peu perd les pédales en début de 3ème que je gagne assez facile alors que la nuit tombe.

Au tour d'après, je joue à 2. Au début il n'en met pas une. Je joue de manière pourrie avec des chips au milieu du court sur lesquels je monte. Il m'allume plusieurs fois mais je fais des volées réflexes. Je prends le premier 6/2.

Au second set, dans le premier jeu, je lui refais un coup pourri. Il rate sa première. Il se précipite vers le filet pour exploser sa raquette. Je crois qu'il va m'en mettre une, mais en fait il vient me serrer la main et assurer mon maintien.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part un match vraiment étrange. Mon adversaire est de même niveau et tous les jeux vont aux avantages. Je gagne les deux premiers jeux, et puis il m'en met neuf de suite, donc il gagne à ce moment 6-2, 3-0, puis je lui en mets douze contre un, donc je gagne 2-6, 6-3, 6-1. Étrange sentiment d'avoir gagner ce match où tous les jeux étaient très serrés et où la chance a vraiment été dans les deux camps. Comme quoi il ne faut jamais lâcher un match...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, 3 eme tours (je crois) en championnat Individuel je joue un gars qui était 30/1 le gars rentre super bien dans le match, moi j'ai joué la veille un match marathon 3h en Finale d'un 4 ème série qui finira à 23h je joue le matin 9 heure et comme dis le gars déroule, 6/1 dans le premier je bronche pas il tape tout et je fais pas grand chose, deuxième set 3/0 pour lui et là, je remporte un point incroyable qu'il doit gagner 3 fois, mais je remets tout et je fini avec un passing, il s'énerve comme un fou, je sers le jeu au max, il finira par s'énerver de plus en plus et par perdre le second set 7/5 et le 3 eme je le gagne facile (on devait faire un STB mais on avait oublié)

Le match incroyable que je gagne alors que je dois le perdre c'est celui là, il m’amènera à l'un de mes rêve participer à RG.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon tour,

trophée Perrier ou maintenant Chatrier l'année dernière. Je suis 30/2 et je joue contre un 30/3.

Le mec tape tout et met tout dehors...je mène 6/2 3/1 et 40/0 sur mon service et le trou noir, il gagne 6/3 et 10/8 au super tie break...je sors dégoûte de ce match mais bon cela m'a fait progresser sur le mental

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je perds un match 6/0 6/1 et je m'aperçois très longtemps après qu'il m'a été donné comme victoire, et qu'en plus la fille montait en classement. Ce n'était pas un cadeau car ça m'a fait monter de deux classements au lieu d'un et que j'ai galéré par la suite :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors pour moi...

J'étais 30/1, j'avais 15 ans, et je joue un pote de deux ans mon ainé, en finale du tournoi jeune du club, bien plus talentueux, bien plus grand et fort que moi.
Il est 15/4 je crois.
Il mène 5/0, je prends une branlée...
Et là, je sais pas ce qu'il se passe, comme dans un rêve, je me mets a jouer ce qui sera surement le plus beau tennis de ma vie (rapport à mon niveau de l'époque), 

Je l'emporte 7/5 6/0. Je crois que je m'en souviendrais toute ma vie.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je perds un match 6/0 6/1 et je m'aperçois très longtemps après qu'il m'a été donné comme victoire, et qu'en plus la fille montait en classement. Ce n'était pas un cadeau car ça m'a fait monter de deux classements au lieu d'un et que j'ai galéré par la suite :)

 

LoL, N'importe quoi, ça a aucun rapport (mais c'est drôle à lire).

Alors pour moi...

J'étais 30/1, j'avais 15 ans, et je joue un pote de deux ans mon ainé, en finale du tournoi jeune du club, bien plus talentueux, bien plus grand et fort que moi.
Il est 15/4 je crois.
Il mène 5/0, je prends une branlée...
Et là, je sais pas ce qu'il se passe, comme dans un rêve, je me mets a jouer ce qui sera surement le plus beau tennis de ma vie (rapport à mon niveau de l'époque), 

Je l'emporte 7/5 6/0. Je crois que je m'en souviendrais toute ma vie.
 

Arf, un match "référence" ... je n'en ai jamais eu ou je suis "One Fire" pour gagner, c'est triste.

Moi, j'avais un match "plutôt" pas mal pour une de mes reprises ou je joue ma montée à 30/1.
Je suis mené, dominé ET blessé (avec une blessure qui avait déjà commencé la veille). Je sais plus comment je me débrouille, mais je laisse le type partir à la faute, et il part à la faute (en voyant manifestement que je suis blessé). Il en a balancé sa raquette à la fin du match de l'autre côté du filet !

Surtout une belle victoire au mental (avec la blessure qui va bien).
Et je rejoue le lendemain, je fais quasi le même match sauf que mon corps me dit carrément stop ... pas grave, j'avais mes points pour monter au classement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

wow alors la je pourrais ecrire un livre lol

je faisais un match contre roger fede... non jrigole

malheureusement je n'ai jamais eu la "chance" de gagner un match en perf (ou en contre) sur blessure, sur fissure par contre...^^ mais ce n'est pas vraiment le sujet, j'ai toujours du plus ou moins batailler pour me donner la chance de gagner

si on peut parler de victoire improbable je joue un jeune 15/1 en tournée (qui aurai pu monter avec 4 15 mais non) qui fait un echauffement pas flamboyant mais sans trop rien dire, au bout du premier point je crois je fais une deuxieme balle il met la balle direct dans le filet et brise sa raquette, ensuite jusqu'à 4/0 je pense l'echange le + long a du etre 3 frappes de balle et il arrete en disant qu'il en avait marre de jouer au tennis, voila bref rien de sensas j'avais juste a me contenter de renvoyer la balle au moins une fois ds le terrain pr gagner le match bref une parodie

sinon j'ai quand meme eu un coup de sh... il y a deux ou trois ans ou j'ai escroqué la montée a 15/2 (un ja m'a offert un match contre un gars qui montait 15 et avait 4 wo et voulait aussi faire le DE inscrit a deux tournois a la fois) sans jouer

sinon en victoire honnete et meritée je retiendrais plutot ma victoire en chpt dept 3eme serie ou je bat en 1/2 et en finale deux joueurs qui me menait respectivement 2 victoires a 0 (4 defaites en deux sets l'an passé) tout les deux en deux sets (sur un nuage mais malheureusement pas assez longtemps comme souvent ^^

Edited by STICKMAGASSI

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

si on peut parler de victoire improbable je joue un jeune 15/1 en tournée (qui aurai pu monter avec 4 15 mais non) qui fait un echauffement pas flamboyant mais sans trop rien dire, au bout du premier point je crois je fais une deuxieme balle il met la balle direct dans le filet et brise sa raquette, ensuite jusqu'à 4/0 je pense l'echange le + long a du etre 3 frappes de balle et il arrete en disant qu'il en avait marre de jouer au tennis, voila bref rien de sensas

Oui, celui-là tu l'avais raconté, c'était trop lol à lire déjà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a plus de 25 ans, NC je joue à 30/2.

Il mène 6/0 3/0 puis 4/1. Je gagne le 2eme 6/4

3eme set, de nouveau 3/0 puis 4/1 pour lui, je gagne 6/4.

Il sort furieux. :P

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Victoire improbable pour mon adversaire!

Je gagne la finale pour aller au cap d'Agde en 3 sets accrochés. Ne pouvant pas y aller, je vais voir le juge arbitre et lui demande d'inverser le score. Mon adversaire était super heureux car il en avait fait l'objectif de son année.

C'est la seule et unique fois où j'ai été content de perdre un match!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas un match officiel mais je m'en souviendrais toute ma vie. Je joue contre mon petit frère, 16 ans, classé 15/4 à ce moment, moi je ne suis qu'un joueur loisir à ce moment. Il y va tranquille car sinon c'est pas drôle, mais me mène facilement 6/1 5/2.

Et la le déclic, comme dans les mangas je sens un truc qui se débloque en moi, c'est inexplicable. Je passe en mode On Fire, hyper relâché. Mes 1ères passent toutes, je suis partout, mes jambes ne sont plus fatiguées et je ne les sens même plus (alors que je suis en surpoids!) , je joue les lignes comme jamais et mes amorties sont intouchables, il ne peut rien faire et reste sur le cul.

Je finis par avoir un voile blanc devant les yeux et tombe dans les vapes sur la terre battue à 35° à l'ombre, 1/6 7/5 4/0. Je récupère mes esprits et bois vite une boisson sucrée. Seul mon frère me crois depuis ce jour, et tout le monde pense que c'est une histoire inventée pour me donner un style!!

J'ai plus jamais retrouvé cette sensation, mais c'était dingue, un film...

Edited by Okwolus
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je finis par avoir un voile blanc devant les yeux et tombe dans les vapes sur la terre battue à 35° à l'ombre, 1/6 7/5 4/0

Bah voila, tu as trouvé ta recette miracle, une bonne insolation. :lol:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au tournoi de mon club en juin dernier. J'étais 30/2 et je joue contre un 30/3 au 1er tour.

Match prévu à 21h. En partant du taf vers 17h30, je me coince le dos en rentrant dans ma voiture. J'ai un gros point dans le bas du dos mais je vais quand même à mon match.

Début du match à 22h, j'arrive pas à faire de 1ere balle et je me fais allumer dans tous les sens. Le gars joue assez bien et il gagne le 1er set 7/6.

Début du 2eme set, mon service ne s’améliore pas et il est chaud bouillant après voir gagné le 1er set. Je suis rapidement mené 5/0 service à suivre pour lui.

Et là, je pense qu'il a la peur de gagner qui lui prend et je commence à moins forcer mais jouer plus "finement". Un peu plus d'effet et plus de variation de longueur. Je commence à remonter petit a petit pour gagner le 2eme set 7/5 sans qu'il n'est une seule balle de match. Puis le 3eme set se finit par un 6/0 pour moi assez tranquillement.

On a finit notre match vers 0h15 et je pense qu'il est bien resté 15min assis sur sa chaise a essayé de comprendre ce qui venait de se passer.

Au tour suivant, je battrais un 30/1 qui monte 15/4 puis perd contre un 30 qui passe 15/5 (j'ai lâché physiquement). Et j'ai été en finale de FTI 4eme série.

D'un presque first, je suis passé à une perf à 15/4 plus victoire contre 30/2 et 30/1

 

Edited by nico2935

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était il y a un an et demi à mon premier tournoi adulte. J'avais 15 ans (30/4) et au premier tour je joue un autre 30/4 (il avait 50 ans). Je pense que c'est le seul match où j'ai réussi à appliquer la bonne strat' et à la tenir. Je lui faisais jouer que son coup droit, car je détestais renvoyer les chops (un peu moins le cas maintenant) et bien que son coup droit n'était pas mauvais, il faisait max 3 coups sans fauter. Le match se déroule bien, il sert pas mal donc tous ses jeux de services vont aux avantages, mais les miens défilent facilement. Je mène 5/2, et devient un peu plus agressif, sauf que sur la balle de set, je suis quasi sûr d'avoir fait faute qu'il m'annonce bonne. Je lui dis que je la vois faute, mais il insiste et j'accepte sa décision bien que je sois sûr que ma balle soit faute. Il vient me serrer la main et me dit qu'il me laisse le match (il était 23h) car il se voyait pas gagner et voulait s'économiser pour un match en +35, qu'il a perdu ^^. C'est bien la première fois (et la dernière) que je gagne un match sur une faute !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas un match officiel mais je m'en souviendrais toute ma vie. Je joue contre mon petit frère, 16 ans

Yes, merci du coup, c'est vrai que ma "plus" grande victoire, qui était improbable à l'époque, c'est celle-ci :

J'avais 14 ans, je jouais souvent au tennis avec mon oncle avec un style très académique (genre, quand je servais, je servais systèmatiquement au même endroit, une balle sans variation).

Lui un vieux roublard à qui on ne l'a fait pas.

Résultat, quelques moonballs, des variations tout pour me faire déjouer et me mettre une raclée à chaque, CHAQUE FOIS !

Pour le week-end de paques, ils viennent, on part jouer et on emmène sa fille (ma cousine) avec pour jouer avec nous.

Un match difficile (je me souviens plus du score), et je n'avais pas spécialement l'impression de pouvoir gagner, mais je gagne en 2 sets, j'ai sauté partout sur le terrain et quand je suis arrivé, je l'ai crié dans toute la maison en faisant le tour du jardin, et des pièces, des étages ... ils étaient tous mort de rire ("Ben alors Maurice, c'est la vieillesse ?").

Surement le match dont je me souviendrais quasi toute ma vie (le prochain que je dois réussir à battre dans ma liste étant mon ancien BE, Federer ... puis Steffi ... mais je crois que je vais arrêter là. :ph34R:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ca ne m'est jamais arrivé, mais vu le nombre de fois ou je me suis fait retourner, je vais forcément finir dans vos histoires :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'année dernière je joue en tournoi à 15/4. A cette époque j'étais 30/1.

Au premier set mon adversaire me balade, sa vitesse de balle est largement supérieur à la mienne, bref je ne peux rien faire et perd le premier set 6/1.

Et à partir de ce moment là, sans aucune raison il se met à moins bien jouer et moi à l'inverse je retrouve quelques sensations.

Au final victoire 1/6 6/0 6/0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi : 

L'année dernière en coupe d'hiver je joue un jeune de 18 ans 30/1 (monté 15/4 ensuite). Je n'ai aucune sensation et fait vraiment n'importe quoi sur le cours. Mené 3/6 1/5 il a deux balles de match au tie-break que je sauve pour ensuite gagner 3/6 7/6(12) 6/1.

En fin d'année un jeune 18 ans bon 15/2. Je joue un bon match mais c'est un peu trop fort pour moi je prends 1/6 0/3. Puis j'arrive à serrer comme un porc et il fait les fautes, je gagne le 2eme 6/3. Il se reprend et mène logiquement 1-4 dans le dernier. Je remet à nouveau tout comme un porcas et il refait les fautes : victoire finale 1/6 6/3 7/5

Enfin il y a 3 semaines : je joue un 30/2 (qui a traversé son tableau) et encore un match pourri sans aucune sensation le truc infâme ou tu sais plus quoi faire à part t'engueuler tellement tu fais nimp' ! Mené 2-6 2-5 et une balle de match, je réussi à serrer encore pour gagner 2-6 7-5 6-1.

Bref je lâche rien ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2006, 3e journée du championnat régional hiver, je suis 30/3 et je joue à 15/4 dans mon club niçois. Autant dire que même en ayant été 30/1 deux ans auparavant et jouant peu, rien ne me prédestinait à une victoire.

Je commence le match sur un terrain en terre battue qui avait du geler légèrement pendant la nuit. Sur une première glissade, je me ramasse comme une grosse patate, me voilà colorée d'orange partout :D derrière, 2/3 jeux plus tard, je casse mon cordage (chose qui ne m'arrive jamais) et je n'ai qu'une seule raquette à l'époque ! Heureusement, mon papa était venu me voir jouer et avait son sac de tennis, il me prête donc sa raquette. Je me dis à ce moment là que je ne vois pas ce qui pouvait m'arriver de pire après ce début de match complétement raté ....

Finalement, il se trouve que j'arrive à accrocher mon adversaire et que je finis par remporter le match 6/4 6/3 à ma plus grande surprise et celle de mes coéquipières de l'époque ! A priori, elle avait un peu mal au genou mais je n'ai rien vu du match et puis une victoire à +5, ce n'est pas tous les jours que ça arrive :stuart:

Je suis finalement montée 15/5 à la fin de l'année grâce à mes tournois sur les terres charentaises mais cette victoire a été de loin celle la plus improbable de toute ma carrière !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En septembre je joue en perf contre une 15/3 (je suis alors 30), très détendue car je suis certaine de perdre. Elle frappe comme une dingue et me met 6/1 au premier set. Je me dis que quitte à perdre, autant essayer de rattraper ses boulets. Je me mets à renvoyer de plus en plus de balles et ça la destabilise, elle accumule les fautes…surtout sur mes services qui sont inconsistants et courts. Je mets de plus en plus de jeux dans le 2ème set pour le gagner finalement 7/5. La nuit tombe, on va sous la bulle éclairée. Aucun souvenir du 3ème set, juste qu'on arrive à 6/5 pour moi, balle de match que je perds :(. Tie break et là je me dis "Je ne peux pas rentrer à la maison en ayant perdu ce match qui peut me faire monter, alors que j'avais une balle de match", je pense à ce que je vais dire à mes filles, au challenge…et je tiens bon! Mon adversaire lâche, je gagne le tie-break 7/1.

Elle me dit à la fin "Tu m'as engluée"…et "Tu as annoncé plein de balles fautes alors qu'elles étaient bonnes". Pas fair-play mais c'est pas grave, j'ai gagné!!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques matchs me viennent à l'esprit pour ma part :

- un match du tournoi interne de mon club : j'ai 13 ans, je suis 30/3 et je joue contre mon entraineur qui est 30 mais qui a un certain age (la soixantaine je dirai). Au 1er set je ne vois pas le jour et prends 6/0, mais au 2e set il joue un peu moins vite et je m'accroche. Il mène 6/0 5/4 et a 2 balles de match qu'il ne convertit pas. Je gagne le 2e set 7/5 et déroule 6/0 dans le 3e set car il est complètement épuisé.

- un match en interclubs : c'était au début des années 2000, je suis 30/1 et joue un jeune 15/1, un classement auquel je n'avais jamais joué. A l'échauffement il tape tout à 200 à l'h et je me dis que je vais me prendre une belle raclée. Le match commence et il n'en met plus une dedans !! En + son jeu de frappeur me convient à merveille, je gagne 6/4 6/2 en faisant "le match de ma vie", je n'ai jamais plus gagné à ce classement depuis...

- un match de tournoi il y a quelques années : je suis 30/1, je passe mon 1er tour et joue mon 2e tour à 30. Le type n'a pas un gros jeu mais il ne fait pas une seule faute !! Je tente de le gèner en variant mes coups mais il trouve toujours la solution. Je perds le 1er set 6/0 et je commence à débloquer, les jeux défilent : 6/0 5/0 pour lui et je n'y crois plus alors je tape de toutes mes forces dans la balle tellement je suis frustré/énervé. Et le pire c'est que ça marche, je réalise des coups incroyables et commence à me libérer. Je prends le 2e set 7/6 et il abandonne dans le 3e set à 4/0 pour moi tellement il est dégouté.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×