Jump to content
Forums Tennis-Classim
stero

Tournoi avec STB au 3 ème

Recommended Posts

Ah on y vient :gourou:

"Pas par choix"

Merci Rico !!!

Ne trouve tu pas ta réaction étrange? Suis je le seul à trouver ta réaction étrange?:online2long:

depuis que nous avons posté cette question histoire de sonder , on a trois forumeurs qui apparemment gèrent le match physiquement de manière consciente, 1 qui ne gère pas physiquement., en tout cas pas de manière consciente.

Loin de moi l'envie ou l'idée de te faire une leçon, mais par rapport aux réactions enregistrées, on peut voir qu' à partir de 15/5 il y a des mecs qui gèrent le match physiquement, on peut voir également que des bon 15/1 ne gèrent pas forcément ce paramètre.

Le verre est à moitié vide ou à moitié plein, ce qui est intéressant c'est la vérité de chacun, pas la mienne, pas la tienne, ici nous voyons qu'il y a plusieurs vérités, je trouve celà enrichissant.

Puisque  le but d'un forum c'est l'échange.

Personnellement je gère physiquement, je pense qu'il y a déjà un truc tout bête à savoir, qui évite beaucoup de désillusions :

Ne jamais être cuit pour la balle de match, c'est à dire que pour moi une fin de match c'est particulier et ça se prépare physiquement pour qu'au moment T tu puisses enfoncer le clou.

Combien d'entre nous  ont déjà vécu de terribles retournement de situation parce-qu’ils en avaient trop mis au mauvais moment ? La première fois que ça 'est arrivé, je n'avais pas soufflé ma dixième bougie,  ensuite tu en tire des leçons. :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis un faible 4 ème série et en tournoi, je gère mes matchs pour préserver au maximum mon physique qui est à la ramasse !

- sur le premier match ou le deuxième , si c'est facile, Je ne fais que des 1ère deuxième au service, sinon, je sais que je mon épaule sera HS pour la suite du tournoi

- si je vois qu'en face c'est un rameur, je monte le plus possible pour raccourcir les échanges, sinon je sais que je suis mort au troisième set

- il m'arrive (deux fois cette année) de brader le deuxième set car passage à vide, besoin de retrouver un second souffle après un premier disputé. Si je me lance à fond dans le deuxième, j'explose !  Brader le deuxième permet aussi de déstabiliser l'adversaire 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mathieu yam et jeanfils ne parlent as des pro et apparement ils gèrent, jeanfils c'est un cas particulier car il affiche 15/5 mais gros passé sportif, boxe si ma mémoire est exacte, donc stratégie . 

boxe et surtout athlétisme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah on y vient :gourou:

"Pas par choix"

Merci Rico !!!!!

ben si. C'est bien un choix de se concentrer davantage. Après oui impossible d'être à fond 100% du temps. Mais c'est un axe de progression. Et puis gérer l'effort ne signifie pas laisser filer.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben tu devrais être d'accord alors en étant tout ça...

Quelqu'un qui n'a pas l'habitude de travailler ces muscles va se faire très mal physiquement dans une partie de tennis, même avec des mauvais gestes (pour le tout débutant)

Moi par exemple, je suis 15/3, je me dépense énormément dans mon tennis que je pratique, si je joue contre un numéroté même s'il frappe à fond et tout, je vais plus me dépenser que lui, c'est logique et encore heureux.

Moi quand je joue contre un pote qui est Nc (mais qui vaut 30/2) ben je me dépense pas beaucoup lui il est en chaleur, après 1heure 30 il est foutu de A à Z. Il aura plus sollicité ces dépenses que moi, tout simplement car je suis habitué à faire plus que lui, mon corps(ma machine) est rodée pour faire ça, pas la sienne.

Si je prends l'exemple en muscu, moi je porte 60 kilos en développé couché et je fais 8 répètes, je sors de là, je vais être congestionné et j'aurais explosé des fibres, si je demande à l'un de mes pote qui pousse 130 kilos de faire comme moi et de pousser que 60, il n'aura pas le même rendu, tout ça pour dire que tu n'as pas raison sur la dépense. Le reste étant à l'appréciation de chacun, mais ici, tu n'as pas raison.

Merci pour ton post détaillé . :-)

Là je comprend beaucoup mieux ce que tu veux dire. et je pense simplement que tu as mal compris un de mes propos, ça peut venir de moi, je ne m'exprime pas forcément clairement, par ailleurs, je remercie Rico qui a su recadrer certains de mes propos, et de manière générale tout ceux qui le font .

Donc oui ce que tu dis est juste et il n'y a pas besoins d'avoir passé x années sur les bancs de l'université pour savoir ça, c'est une évidence c'est du bon sens.

Tu raisonnes comme celà, car tu n'as pas encore poussé la technique de jambe à son aboutissement, mais ce n'est pas une histoire de classement, c'est une histoire de niveau technique.;)

A un moment, pour aller plus haut  il faut passer par une charge d'entrainement plus élevée et regarder si le corps tient, si il tient tu passes le cap , si il tient pas tu passes pas ce cap. la finalité c'est que tu tapes juste plus fort plus longtemps en conservant autant de précision.

Le seul moyen de faire ça c'est d'avoir une fréquence de jambes de grand malade et d'être très bas sur les appuis.

Si un négat joue contre toi il peut certes s'amuser à marcher en prenant tôt et te foutre une tôle juste avec le bras.

Il peut aussi bouger les jambes à une vitesse folle se placer au millimètre et te décocher coup gagnant sur coup gagnant. Si il fait ça le match va durer 10 minutes mais en terme d'intensité il aura bossé 10 minutes à fond, l'intensité vient du joueur et de ses jambes, c'est ça que je veux dire.Ce n'est pas toi qui va créer l'intensité, c'est lui. ;)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la dépense energetique entre un match court et un match long, c'est pas si simple.

SI on compare au vélo, je ne suis pas certain que tu te dépenses moins sur un contre la montre que sur une étape de plat ...

et là clairement, la gestion de l'effort est primordiale.

Tu ne vois aucun cycliste faire une étape de plat à fond toute l' étape, sur le contre la montre, ils sont capables de tout donner sur tout le parcours.

La comparaison peut donc se faire entre un match en 4 jeux et un match en 6 jeux, à mon avis.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au contraire à intensité très conséquente, court mais beaucoup tu dépenses plus, car ton métabolisme travail pendant mais aussi après)

Pour ça qu'il vaut mieux faire un circuit cardio 10 minutes à haute fréquence qu'une course de 45 minutes normal.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Au contraire à intensité très conséquente, court mais beaucoup tu dépenses plus, car ton métabolisme travail pendant mais aussi après)

Pour ça qu'il vaut mieux faire un circuit cardio 10 minutes à haute fréquence qu'une course de 45 minutes normal.ent, si on diminue la durée du match, tu peux te dire je 

justement, si on diminue la durée des matchs, tu peux les aborder comme si tu abordais une épreuve de "sprint" et donc mettre plus d'intensité dans ton jeu.

Ta dépense sera identique mais sur une durée plus courte. Donc la composante "physique-endurance" que tu as peur de perdre avec les nouveaux formats n'existe pas. 

Edited by RHCP59
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

en plus, si tu es vraiment un forcené, avec des matchs plus courts, tu peux faire plus de tournois en une saison et donc monter plus vite au classement sur une année !

faut juste le budget pour assurer les frais d'inscriptions 

Share this post


Link to post
Share on other sites

en plus, si tu es vraiment un forcené, avec des matchs plus courts, tu peux faire plus de tournois en une saison et donc monter plus vite au classement sur une année !

Le plus dérangeant dans ces changements, c'est de mettre en place une réforme au lieu de poser le vrai soucis aujourd'hui des tournois, c'est à dire le fait de devoir enchainer 2 tours pas jour le week-end, voir tout court pour les 2nde séries. En limitant à un match, on favoriserait le confort pour les joueurs mais aussi au niveau des JA pour les dispos des terrains et des joueurs. En plus on aurait une équité sportive un peu plus respectée avec une récupération améliorée.

Après, au niveau de la fédé, il y a aussi une volonté qui est de voir les jeunes monter le plus possible. En supprimant l'aspect physique d'un 3ème set et surtout l'endurance mentale que ça demande ainsi que la récupération qui en découle, on va favoriser cette catégorie de joueurs.

Le coté dérangeant de cette histoire c'est que l'on va pénaliser quasi consciemment des joueurs qui misent sur leur qualité foncière pour prendre l'ascendant sur leur adversaire. C'est comme si demain on modifiait la durée des match de foot d'un tiers en argumentant que ça favoriserait l'attaque et l'intensité. Pas forcément, on pourrait avoir au contraire des situations figées avec moins de prise de risque. On pourrait avoir le même cas de figure au tennis...

 

Edited by denebola
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

Le plus dérangeant dans ces changements, c'est de mettre en place une réforme au lieu de poser le vrai soucis aujourd'hui des tournois, c'est à dire le fait de devoir enchainer 2 tours pas jour le week-end, voir tout court pour les 2nde séries. En limitant à un match, on favoriserait le confort pour les joueurs mais aussi au niveau des JA pour les dispos des terrains et des joueurs. En plus on aurait une équité sportive un peu plus respectée avec une récupération améliorée.

Après, au niveau de la fédé, il y a aussi une volonté qui est de voir les jeunes monter le plus possible. En supprimant l'aspect physique d'un 3ème set et surtout l'endurance mentale que ça demande ainsi que la récupération qui en découle, on va favoriser cette catégorie de joueurs.

Le coté dérangeant de cette histoire c'est que l'on va pénaliser quasi consciemment des joueurs qui misent sur leur qualité foncière pour prendre l'ascendant sur leur adversaire. C'est comme si demain on modifiait la durée des match de foot d'un tiers en argumentant que ça favoriserait l'attaque et l'intensité. Pas forcément, on pourrait avoir au contraire des situations figées avec moins de prise de risque. On pourrait avoir le même cas de figure au tennis...

 

+1 pour les jeunes. Il y aussi l'aspect gestion par les parents des conduites pour les jeunes entre 16 et 18 ans qui jouent dans les tableaux seniors. Plus facile de conduire et rester sur place quand le match ne démarre pas avec trop de retard et qui ne prend pas 3 heures, surtout en semaine ...

Par contre, je pense qu'on ne peut pas comparer un sport avec un temps défini comme le foot, le basket, le hand... et un sport qui n'a pas de durée défini comme le tennis

Les modifs existent dans pratiquement tous les sports pour les rendre plus attractifs et spectaculaires : interdiction pour le gardien de foot de prendre à la main les passes en retrait, les portés sur les touches de rugby, les modifs régulières en formule 1 (essence, pneus, puissance, electronique, etc...), le libéro au volley, la possibilité de mettre des points même si on ne sert pas au volley, etc...

La tendance, qu'on le veuille ou nom est à la rapidité plutôt qu'à l'endurance !

On connait plus le champion olympique de 100 m que de 5000 mètres, plus les descendeurs en ski que les fondistes, plus les champions de F1 que des 24 heures du Mans ...

Tu dis qu'on va défavoriser une partie des joueurs. Oui, peut-être, mais  on va aussi en favoriser une autre .... 

Je ne sais pas si on va dans la bonne direction (je ne sais même pas si on y va reelement), mais je pense que pour attirer plus de compétiteurs en amateur, il faut diminuer la durée des matchs, sinon, ce sport restera un sport de loisir avec des gens qui joueront entre eux une ou deux heures par semaine et un faible pourcentage de passionnés en compétition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, je pense qu'on ne peut pas comparer un sport avec un temps défini comme le foot, le basket, le hand... et un sport qui n'a pas de durée défini comme le tennis

Les modifs existent dans pratiquement tous les sports pour les rendre plus attractifs et spectaculaires : interdiction pour le gardien de foot de prendre à la main les passes en retrait, les portés sur les touches de rugby, les modifs régulières en formule 1 (essence, pneus, puissance, electronique, etc...), le libéro au volley, la possibilité de mettre des points même si on ne sert pas au volley, etc...

La tendance, qu'on le veuille ou nom est à la rapidité plutôt qu'à l'endurance !

Tu dis qu'on va défavoriser une partie des joueurs. Oui, peut-être, mais  on va aussi en favoriser une autre .... 

Je ne sais pas si on va dans la bonne direction (je ne sais même pas si on y va reelement), mais je pense que pour attirer plus de compétiteurs en amateur, il faut diminuer la durée des matchs, sinon, ce sport restera un sport de loisir avec des gens qui joueront entre eux une ou deux heures par semaine et un faible pourcentage de passionnés en compétition.

Si on prend les modifications au niveau des autres sports, on a aussi pour le cas du volley, du tennis de table et du badminton une augmentation soit du nombre de points pour marquer un set (de15 à 21 pour le volley et de 11 à 21 pour le Bad), soit une augmentation du nombre de sets à marquer (pour le tennis de table) ce qui au final n'a pas une réelle incidence sur la durée des matchs.

Au tennis, qu'on le veuille ou non, le passage en STB a une incidence directe sur la durée des matchs et donc sur les qualités physiques et mentales demandées aux joueurs.

Pour le fait d'attirer le plus de joueur possible en compétition , je pense que le raccourcissement n'est pas forcément la solution mais plutôt repenser l'offre de compétition individuelles ou collective. Assurer un seul tour par jour par exemple en tournoi ou encore valoriser les tournois par poules pour assurer un minimum de match sont des pistes. Arrêter de faire payer 22 euros en est une autre car à ce rythme, jouer en tournoi est un budget conséquent qui n'est pas possible pour tout le monde.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on prend les modifications au niveau des autres sports, on a aussi pour le cas du volley, du tennis de table et du badminton une augmentation soit du nombre de points pour marquer un set (de15 à 21 pour le volley et de 11 à 21 pour le Bad), soit une augmentation du nombre de sets à marquer (pour le tennis de table) ce qui au final n'a pas une réelle incidence sur la durée des matchs.

Au tennis, qu'on le veuille ou non, le passage en STB a une incidence directe sur la durée des matchs et donc sur les qualités physiques et mentales demandées aux joueurs.

Pour le fait d'attirer le plus de joueur possible en compétition , je pense que le raccourcissement n'est pas forcément la solution mais plutôt repenser l'offre de compétition individuelles ou collective. Assurer un seul tour par jour par exemple en tournoi ou encore valoriser les tournois par poules pour assurer un minimum de match sont des pistes. Arrêter de faire payer 22 euros en est une autre car à ce rythme, jouer en tournoi est un budget conséquent qui n'est pas possible pour tout le monde.

 

Il y a en effet plein de pistes pour faire évoluer notre sport...

Mais, il faut modifier aussi le schéma des MPE, parce que là ce n'est pas une question de prix d'engagement, mais bien de monopolisation d'au minimum 25 % de ton week-end!

On en discuté justement hier midi au club avec un gars qui ne refait pas les MPE cette année : le père et les deux fils en MPE le week-end dans trois équipes différentes, c'est pas gérable. c'est un cas extreme je l'accorde !

Résultat, chez nous c'est chacun sa voiture, les deux simples rentrent chez eux une fois leur match fini et les joueurs de double arrivent 1h30 après les autres .. Super pour l'esprit d'équipe ! 

Et comme par hasard, c'est souvent les mêmes qui ont un empêchement familial lorsque c'est leur tour de faire le double ... Est-ce parce qu'on ne gagne pas de points pour son classement ????? (mais ça c'est une autre histoire et je suis HS ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin, deux matches à 1h30 d'intervalle, tu n'as pas dû en faire beaucoup. Ou alors, c'est parce que ton 1er match a duré minimum 4h30.

J'ai déjà été convoqué à 17h30 après une journée de boulot avec le tour suivant à 21h ! Alors ok celà n'est arrivé qu'une fois mais pourquoi est-ce autorisé ?

Dimanche dernier j'ai joué à 9h mon premier match (terminé à 11h15) avec le tour suivant en perf à 15h contre un mec frais, ce n'est pas idéal non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous pensez réellement que vos week-ends seront moins monopolisé si ça se généralise.

Perso, je pense que le JA qui limite à 200 participants parce qu'il calcule une rotation de 2h par terrain , qu'il a 6 terrains sur 2 semaines, ben il en prendra 250 en calculant 1h30 par terrain.

Toujours autant de retard lors des convocations, toujours 2 tours les jours de week-end etc ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui , dans le même tournoi  du départ de ce topic/sujet je suis convoqué  dimanche 15/11 à 8h :blink: , pour rejouer en cas de victoire à 15 h  !! :blink::wacko:  .

Je cherche depuis 3 jours à décalé  , car fête de famille hors département la veille , mais cela embête  visiblement  le JA , qui aurai juste 2 coups de fil à passer  alors que l'on est à 15 jours de la date .

Bref ce tournoi que j'apprécie bcp depuis longtemps commence à me "chauffer" ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben changer la rotation  :  Jouer à 10 ou 11h et rejouer à 18h ou 19h !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben changer la rotation  :  Jouer à 10 ou 11h et rejouer à 18h ou 19h !!

le jour ou j ai décidé D arrêter de jouer en compétition c était pour une des raisons suivantes .j en étais arrivé à la conclusion que le tennis était réservé aux personnes oisive qui ont du pognon pas de vie familiale, un emploi du temps décent au boulot et pas D autre activité que le tennis.bref je vais au cinéma avec la famille, je fais du fitness 1h par semaine j ai pas de temps pour autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le jour ou j ai décidé D arrêter de jouer en compétition c était pour une des raisons suivantes .j en étais arrivé à la conclusion que le tennis était réservé aux personnes oisive qui ont du pognon pas de vie familiale, un emploi du temps décent au boulot et pas D autre activité que le tennis.bref je vais au cinéma avec la famille, je fais du fitness 1h par semaine j ai pas de temps pour autre chose.

J'ai pas compris ?! :blink:^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

 

Au contraire à intensité très conséquente, court mais beaucoup tu dépenses plus, car ton métabolisme travail pendant mais aussi après)

Pour ça qu'il vaut mieux faire un circuit cardio 10 minutes à haute fréquence qu'une course de 45 minutes normal.

 

@ louge (désolé stero , fausse manip je répondais à louge)

J'aime beaucoup ce sport, mais quand je me suis retrouvé avec une vie pro chargée, des enfants, un budget financier global qui me donnait moins de souplesse (une famille ça coûte un certains prix,surtout si tu souhaites payer des activités et des vacances aux enfants), un niveau qui m'obligeait à me déplacer pour jouer en compet, et bien je me suis dis, c'est plus possible.Tu dois faire un choix soit tu crames une partie de ta vie familiale et tu joues au tennis, soit t’arrêtes de jouer et tu peux regarder tes enfants grandir et partager des moments avec eux.

En plus je suis rigoureux, j'ai pas envie de me pointer en match pour faire le touriste, si je veux me faire un peu plaisir je dois taper environs 5 heures par semaine, histoire d'avoir des sensations et un poil de physique, c'est pour moi irréalisable.

Donc j'ai arrétté la compet, ce qui me dérange le plus c'est que je n'ai pas eu de regret, je me suis senti libéré d'un fardeaux. 

Autours de moi ceux qui continuent à jouer,soit ils n'ont pas d'enfant ou peu d'enfants,ils sont divorcés ou ils ont une femme qui est prette à assurer pour deux pendant que le mec va en compet, un travail avec des horaires de bureau. (et pas finir de taffer à 23 heures), et des classements max aux environs de 15/1. (certains vont même jusqu'à calculer pour ne pas monter plus haut que 15/1), et puis ils choisissent de venir jouer en touriste (Ca donne des ancient -2, avec des classements de 15/4 qui sans s’entraîner correctement perfent à 4/6).

Certes il y a des exceptions qui tappent encore négatif, mais ceux là le week-end ils ne le passent pas en famille, la semaine ils s'entrainent pendant que la femme assure le relais à la maison.

Si on passait sur du 4 jeux , avec un tournoi un poil moins cher, des tableaux plus open. (et pas des tournois qui se finissent à 30/1 , 15/4 ou 15/1), des solutions pour la famille, ca me laisserait plus de liberté pour aller jouer. :-)

Attention hein, ce n'est que mon expérience personnelle, chacun peut trouver une manière de s'organiser. :-)

 

Edited by loulou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow le 1er cas je n'ai jamais vu ca. Il y avait eu des problèmes d'intempérie ?

 

9h-15h c'est hard mais ça se fait.

Non pas de souci de climat, c'est un tournoi d'hiver qui se joue en salle. Juste un JA pas doué pour les tableaux qui a casé 2 matchs (l'autre c'était 18h puis 22h) comme un bourrin puisque le règlement le permet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même dingue cette possibilité de faire jouer deux matchs dans la même journée !

je vois mal un footeux jouer un match le matin et un autre l'après midi... et on parle de match de 90' avec des phases de récup bien plus longue lorsque le ballon est à l'autre bout du terrain, tu as le temps de souffler !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même dingue cette possibilité de faire jouer deux matchs dans la même journée !

je vois mal un footeux jouer un match le matin et un autre l'après midi... et on parle de match de 90' avec des phases de récup bien plus longue lorsque le ballon est à l'autre bout du terrain, tu as le temps de souffler !

A niveau égal, tu es plus fatigué par un match de foot que par un match de tennis je pense. Les phases de récup sont beaucoup plus nombreuses au tennis qu'au foot. Le temps de jeu effectif au tennis se situe entre 5 et 15 minutes par heure je crois. Sur un match de foot, tu n'es pas tout le temps à fond, mais tu es presque toujours actif.
La comparaison est toutefois difficile car les efforts ne sont pas identiques. Les courses sont plus longues au foot qu'au tennis.

Pour avoir fait les deux, je peux dire que j'ai déjà fini un match de foot avec des crampes (j'avais 18 ans, très sportif et tout et tout), mais que ça ne m'est jamais arrivé au tennis (avec 15 ans et 30kg de plus qu'à l'époque). Certes, je ne joue pas au tennis au même niveau qu'au foot, mais tout de même...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A niveau égal, tu es plus fatigué par un match de foot que par un match de tennis je pense. Les phases de récup sont beaucoup plus nombreuses au tennis qu'au foot. Le temps de jeu effectif au tennis se situe entre 5 et 15 minutes par heure je crois. Sur un match de foot, tu n'es pas tout le temps à fond, mais tu es presque toujours actif.La comparaison est toutefois difficile car les efforts ne sont pas identiques. Les courses sont plus longues au foot qu'au tennis.

Pour avoir fait les deux, je peux dire que j'ai déjà fini un match de foot avec des crampes (j'avais 18 ans, très sportif et tout et tout), mais que ça ne m'est jamais arrivé au tennis (avec 15 ans et 30kg de plus qu'à l'époque). Certes, je ne joue pas au tennis au même niveau qu'au foot, mais tout de même...

j'ai fait les deux sports aussi, et en même temps (pendant la même période, hein, pas en même temps ! je dis pas que je jouais au tennis ballon :D)

J'ai eu plus de crampes au tennis qu'au foot. ça dépend bien sur de la place que tu occupes, les milieux courent plus. J'étais soit en défense centrale ou arrière droit.

A part des petits replacements latéraux, quand le ballon est en attaque, tu as le temps de souffler.

Au tennis, quand la balle est en jeu, c'est à fond tout le temps...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au tennis, la balle est en jeu en moyenne une grosse dizaine de minutes par heure, ça fait pas énorme. Par contre, un match peu durer plus longtemps qu'un match de foot, et les matches peuvent se répéter. Là, effectivement, je comprends qu'on puisse avoir des crampes et atteindre ses limites au tennis.

Par contre, à condition physique et temps de repos égaux, la plupart des matches de tennis seront moins "fatigants" qu'un match de foot. Moi aussi je jouais en défense centrale, mais lorsque le match est accroché, on parcourt quand même quelques km ;).

Mais je crois qu'on s'écarte légèrement (légèrement...) du sujet :P

Edited by Yam

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×