Jump to content
Forums Tennis-Classim

Search the Community

Showing results for tags 'concentration'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • .::Bienvenue sur le Forum de Tennis-Classim::.
    • Avant d'entrer sur le court ...du forum !
    • Tennis-Classim.net
  • .::Compétitions::.
    • Technique - Tactique - Enseignement
    • Sur le court ou le divan du Docteur Classim
    • Classement
    • Juges-Arbitres
    • La clinique de Classim !
  • .::International::.
    • Sur le circuit ATP - WTA
    • Coupe Davis - Fed Cup
  • .::Matériel::.
    • Matériel des pros
    • Machines à corder
    • Raquettes, balles, cordages....
    • Customisation !
    • Vente en ligne de matériel de tennis
    • La Brocante
  • .::Clubs::.
    • Guide du routard tennistique
    • Dirigeants de clubs
  • .::Discussions diverses::.
    • Club house
    • Classimiens
    • Sondages

Location


Interests


Club


Modèle


Joueur préféré


Joueuse préférée

Found 7 results

  1. J'ouvre ce post en faisant écho au précédent sur les musiques d'avant match. Petit topo perso : j'ai repris le tennis il y a deux ans (j'étais 15/3 en 2004) après un arrêt de 12 ans sans toucher de raquette (même pas pour tapoter la balle une seule fois), et bien sûr, comme il fallait s'y attendre je n'ai pas résisté longtemps avant de reprendre la compétition. J'ai été reclassé à 30/1 par la ligue pour pouvoir reprendre les matchs, je ne joue pas beaucoup (MPE + 2 tournois par an : celui de mon club et une qualif NTC) soit environ 20 matchs par saison. Je suis remonté à 15/5 en 2017 puis à 15/3 en octobre. Mon gros problème est de rester concentré pendant mes matchs. Je peux sortir d'un match, sans pour autant balancer, mais en pensant plus à ce que je vais faire en rentrant à la maison ou aux petits oiseaux qui chantent sur le bord du terrain... Alors en soi, ce n'est pas forcément un problème mais je ne voudrais pas que cela "pèse" sur un résultat de MPE par exemple. Je cherche donc une solution, histoire de rester "focus" au moins en MPE pendant tout le match. Certains me disent qu'il faudrait que je matche plus et que cela va s'estomper avec le temps, d'autres que j’adopte des routines etc... Et puis sur les 3 derniers MPE, j'ai testé... la musique aux changements de côté (lecteur MP3). Chaque retour sur ma chaise -> écouteur dans l'oreille Du coup, je ne pense pas au score, pas aux points précédents, ça me vide la tête. Inconvénient en MPE : plus d'échange avec le capitaine aux changements de côté. Résultats : trois victoires en 2 sets à 15/3, 15/2 et 15/2 et surtout (bizarrement ?) plus de relâchement dans le jeu. Quelqu'un d'autre a déjà testé ?
  2. Probleme concentration

    En tournoi ce week end je gagne a 15/5 6/0-6/0 , a 15/3 6/4-6/2 jusque la aucun probleme mais arrivé a la finale je perds 3/6-6/2-6/3 a 15/2 Je n'ai pas réussi a me concentrer du match mon adversaire crier a caque fois qu'il frappait dans la balle et il criait vamos come on quand il marquait un point Bref ça fait la 2 eme fois que je perds contre quelqu'un de ce genre J'aimerais savoir comment ne pas me déconcentrer face a ce type de personne
  3. Hier encore, après avoir gagné un set disputé en serrant bien le jeu (je gagne 6/3 en breakant une seconde fois), je me prépare à servir pour entamer le second set. Je sais que je risque de me relâcher un peu : le 1er set était très plein : peu de fautes, beaucoup de points gagnants, bonne attitude (concentré, calme toussa). Et pourtant, patatras : le break d'entrée. Avez vous des trucs, des routines, du vaudou, n'importe quoi pour démarrer le second set dans la même dynamique ? Merci !
  4. Yo tout le monde, Je viens de finir quelques travaux sur la préparation mentale. L'objectif que je me suis fixé est d'atteindre la zone selon ma volonté en mettant en place une méthodologie spécifique. Voici donc une introduction qui me servira aussi de base développement et d'amélioration. Je mets moi-même en pratique cette méthodo pour monter à Négatif. J'arrive, lorsque le contexte me le permet, à entrer dans la zone ou à approcher cet état mais cela manque pour le moment de stabilité. Je suis ouvert à toute critique ou remarque négative ou positive, mon but étant d'évoluer, je saurais me remettre en cause si nécessaire. Pour tous ceux qui souhaitent expérimenter, je me tiens à disposition sur ce topic pour compléter les infos. Si certains utilisent ce que je propose pour construire des séances spécifiques, il serait très intéressant que vous en partagiez la structure ainsi que le feedback. N'hésitez surtout pas à partager ce que vous ressentez afin que je puisse améliorer la méthodo. Petit rappel Lorsque l'on commence à travailler mentalement, il ne faut pas oublier qu'il y a tout un vécu à reconditionner, à ré appréhender, il faut être patient car l'évolution est certaine lorsqu'il y a une prise de conscience. http://www.fichier-pps.fr/2015/06/19/introduction-a-la-preparation-mentale/ Enjoys Athes
  5. Yo tout le monde, Dans le cadre de mon projet, je travaille bcp sur la préparation mentale, notamment sur la méditation et je suis tombé sur un article intéressant que je souhaite partager avec vous. Cet article présente les bienfaits de la méditation d'un point de vue scientifique. IL présente notamment la méditation de pleine conscience, en pratique dans notre discipline, permet nettement d'améliorer sa performance. Seuls points regrettables, à part prouver, l'article ne donne pas d'ouverture vers la pratique ni de repères concrets comme par exemple "si vous méditez 1h par jour, cela vous apportera tant..." De plus, l'article présente 3 formes générales de la méditation qui portent essentiellement sur le mental et qui, je trouve, englobent la plupart des différents types. Cependant, l'article omet les méditations plus physiques comme les travaux spécifiques sur la respiration. Enfin, la méditation est emprunt d'une philosophie et de croyances qui ne trans paressent pas ce qui réduit l'activité méditer au stade de simple consommable pour se sentir bien alors qu'il en découle une véritable manière de vivre. Par contre, pour tous ceux qui ont besoin d'être convaincu de son efficacité ou qui sont curieux de leur mental et leur cerveau, l'article vous apportera des arguments et des précisions sur ces domaines. Si certains veulent des précisions sur ce sujet, je suis très loin d'être expert, mais disons que je commence à associer avec efficacité la méditation à la pratique du tennis et les résultats sur mes élèves sont très intéressants. (Je prépare un séminaire sur le sujet dont je vous ferais bien évidemment le partage http://www.fichier-rar.fr/2015/01/30/article-meditation/
  6. Bonjour chers amis du forum Tennis Classim, Je sais qu'il y a eu déjà des sujets sur la problématique des débuts de match, mais je m'interroge plus particulièrement sur les trois premiers jeux. Quand on ne sait pas vraiment comment va jouer notre adversaire et qu'on a pas eu le temps d'avoir une première réflexion lors du changement de côté. Si je me pose la question, c'est bien évidemment que je me trouve très décevant dans ces entames de match en ce moment, que je ne sais pas vraiment quoi faire et que j'aimerai m'améliorer sur ce point. Au service Servez-vous systématiquement les mêmes cibles lors des deux premiers services ? servez-vous des premières deuxième (avant de progressivement monter en intensité) ? Tentez-vous le service-volée dans le premier jeu ? Au retour Retournez-vous au centre ? sur les côtés ? Tentez-vous le retour-volée sur le premier jeu de service adverse ? Dans le jeu Cherchez vous à faire des échanges pour rentrer dans le rythme ou au contraire cherchez vous à agresser votre adversaire pour le destabiliser ? Quels sont les schémas tactique que vous êtes capable de produire d'entrée ? Vos témoignages vont sûrement me donner des idées, merci d'avance.
  7. La malédiction du 1er set

    Bonjour à tous, Matchs amicaux mis à part, lorsque je gagne la partie, c'est à 90% des matchs en 3 sets, après avoir perdu le premier. Le plus souvent, je me fais breaker dès mon 1er service ou mon second, puis je commence à rentrer dans le match. Je n'arrive pas à être "dedans" et concentré dès les premiers points. Il semble que mon problème à l'allumage soit surtout d'ordre tactique. En l'occurence, en début de match, je ne me donne pas de stratégie d'emblée : j'ai plutôt tendance à tester différentes choses pour 1) sentir mes coups 2) déterminer par quelle mantière il faut que je joue mon adversaire. Les résultats prouvent que cette manière de faire est naze Comment vous y prenez vous pour gérer les débuts de partie de façon à rentrer dans le match sans trop prendre de risques ? NB : petite spécificité, à mon petit niveau (30/2) je suis polyvalent donc je peux pas d'emblée me dire je reste au fond faire le croco ou mettre en place un jeu d'attaque. Ca m'avantage parfois dans la durée car je sais me remettre en question et changer de plan, par contre au démarrage je crois qu'avoir différentes options me compliquent un peu la tâche.
×